David Lama récompensé aux Piolets d'Or 2013

Lisez la réaction de David et voyez la façon dont ce dernier a tiré profit de sa visite à Chamonix.
David Lama prend le micro © Pascal Tournaire
Par Chris Stanton

L’alpiniste a été récompensé d’une mention spéciale lors de la cérémonie des Piolets d’Or 2013, qui s’est déroulée ce mois-ci.

Les juges, composés d’alpinistes tels que Silvo Karo, Gerlinde Kaltenbrunner, Katsutaka Yokoyama et Stephen Venables, ont choisi de désigner David Lama, et son partenaire de cordée Peter Ortner, après la première ascension du Cerro Torre en Patagonie, ainsi que Hayden Kennedy et Kason Kruk, pour l’ascension du même sommet, par « tous les moyens » cette fois.

David Lama aux Piolets d'Or à Chamonix © Pascal Tournaire

Lama a déclaré : « Les Piolets d’Or constituent la récompense la plus réputée de l’alpinisme. Le fait que mon ascension libre du Cerro Torre ait reçu une mention spéciale est quelque chose que je ne considère pas comme acquis et je suis ravi d’avoir été ainsi honoré ».

« En même temps, je pense que l’alpinisme a énormément de liens communs avec l’art et qu’il est normal de catégoriser les exploits par des prix ou des récompenses. Nous ne sommes pas des athlètes qui se battent pour la meilleure ascension. Non. Nous sommes des grimpeurs et des alpinistes qui vivent leurs idées et leurs rêves ! Ce que j'ai le plus aimé dans cette cérémonie était l'échange international entre alpinistes ayant les mêmes idées.»

Direction le sommet © Peter Ortner

David et Peter Ortner forment un duo incroyable. Bien entendu, ces deux athlètes du Tyrol ont profité de leur présence à Chamonix pour effectuer un peu d’alpinisme sur l’un des incroyables versants qu’offre la région du Mont Blanc.

« Les montagnes qui surplombent Chamonix n’ont cessé de m’inspirer depuis que j’ai débuté la compétition » a déclaré Lama, avant d’ajouter : « Je voulais emprunter le « Beyond Good and Evil » depuis quelques années déjà ».

Il en a fallu peu pour convaincre Peter avant que le duo ne se mette au travail mais était assez difficile de trouver sa route en raison du brouillard. Cela dit, le duo n’a pas failli à sa réputation. Bien que les conditions n’étaient pas idéales, David et Peter ont réussi à parcourir leur itinéraire suffisamment vite pour assister à la cérémonie organisée à Chamonix.

David a conclu : « Les quatrième et cinquième portions de l’ascension constituaient la plus grande difficulté. Le dièdre est très exigeant, notamment lorsque la glace est rare mais ce n’était que du pur bonheur de grimper les 600 mètres restants ! »

David Lama en pleine action à Chamonix
Prêt pour le défi © Peter Ortner
Related
David Lama
read more about
Next Story