Photo-reportage : Le Roraima avec Stefan Glowacz

Voici les dernières images de Stefan Glowacz, tirées de « Roraima: Climbers of the Lost World »
Par Lukas Pilz
Pro tip: use your keyboard to jump between photos
À contre-courant
Les aventuriers poussent leur pirogue sur un rapide, afin de se rendre à leur campement, le 3 mars 2010.
À contre-courant Le nouveau film « Roraima : Climbers of the Lost World » raconte l'histoire de trois grimpeurs allemands, Stefan Glowacz, Kurt Albert et Holger Heuber, qui ont tenté de relever l'un des défis les plus difficiles en matière d'alpinisme. © Klaus Fengler
Une petite pause déjeuner
Stefan Glowacz et son équipe ont rejoint leur campement pour une petite pause déjeuner, avant de reprendre leur mission.
Une petite pause déjeuner La Proa (l'arc) se trouve sur le Mont Roraima, situé aux frontières du Brésil, du Venezuela et de la Guyane. Son ascension est considérée comme étant la plus difficile dans le cercle fermé des alpinistes. © Klaus Fengler
C'est un sale boulot ...
L'exploration du bas de la paroi du Mont Roraima (2723 mètres) en Guyane, à la frontière du Venezuela et du Brésil.
C'est un sale boulot ... Le simple fait d'atteindre la base du mont Roraima (photo ci-dessus) aurait de quoi décourager la plupart des gens. En effet, la randonnée de plusieurs semaines, sur un terrain jonchée de serpents mortels, n'est pas pour tout le monde. © Klaus Fengler
De la souffrance
Stefan Glowacz explore la jungle qui entoure le Mont Roraima, en Guyane, à la frontière du Venezuela et du Brésil.
De la souffrance Une immense dose de détermination est nécessaire pour effectuer la randonnée, sans parler de l'ascension. © Klaus Fengler
La détermination incarnée
Stefan Glowacz s'accorde une pause dans la jungle qui entoure le Mont Roraima en Guyane, à la frontière du Brésil et du Venezuela.
La détermination incarnée La première tentative de l'équipe a échoué suite à la blessure de Stefan Glowacz. Mais sur cette photo, Stefan nous montre qu'il n'abdique jamais. © Klaus Fengler
Et c'est parti !
Stefan Glowacz escalade le Mont Roraima en Guyane, à la frontière du Venezuela et du Brésil, alors que le tournage du film se poursuit.
Et c'est parti ! En fin de compte, l'équipe atteint son objectif et histoire de rendre les choses plus difficiles, ses membres ont promis de n'utiliser que des moyens équitables pour l'ascension de la Proa. Ce qui signifie qu'ils ne bénéficieront d'aucune assistance technique, sauf en cas de grand danger. © Klaus Fengler
Ne rien lâcher
Stefan Glowacz escalade le Mont Roraima en Guyane, à la frontière du Venezuela et du Brésil.
Ne rien lâcher La détermination de Glowacz et Heuber a été décuplée suite à la mort tragique de Kurt Albert, survenue après un accident d'alpinisme en Bavière. Stefan (en haut) est pris en photo au début de l'ascension. © Klaus Fengler
Vers l'infini et au-delà
Vue aérienne du sommet du Mont Roraima (2723 mètres) en Guyane, à la frontière du Venezuela et du Brésil.
Vers l'infini et au-delà Le sommet du Mont Roraima, qui culmine à 2723 mètres, se situe aux frontières du Brésil, du Venezuela et de la Guyane. © Klaus Fengler
Petite pause
Stefan Glowacz escalade le Mont Roraima (2273 m) en Guyane, à la frontière du Venezuela et du Brésil
Petite pause Stefan fait une pause pendant l'ascension. C'est pas très confortable, mais la vue est imprenable ! © Klaus Fengler
Pour les plus courageux uniquement
Stefan Glowacz escalade le Mont Roraima en Guyane, à la frontière du Venezuela et du Brésil.
Pour les plus courageux uniquement Glowacz et Heuber ont gravi plus de 16 pentes, dont le degré de difficulté était compris entre neuf et dix, ce qui équivaut à un 8b sur l'échelle française. Et à voir les images, on n'aurait pas aimé être à leur place ! © Klaus Fengler
Des mains en béton
Gros plan sur les mains de Stefan Glowacz, alors qu'il escalade le Mont Roraima (2723 mètres) en Guyane, à la frontière du Brésil et du Venezuela.
Des mains en béton Le photographe Klaus Fengler effectue un gros plan sur une des deux mains de Stefan, alors qu'il est en pleine ascension. © Klaus Fengler
Ne regarde pas en bas !
Stefan Glowacz escalade le Mont Roraima en Guyane, à la frontière du Venezuela et du Brésil.
Ne regarde pas en bas ! Glowacz le Hardi nous montre comment il faut faire. © Klaus Fengler