Nobody's River avec la photographe Kristle Wright

Entre Russie et Chine, cap sur l'océan Pacifique avec quatre femmes à la découverte du fleuve Amour.
Les filles sur la Nobody's River © Krystle Wright
Par Josh Sampiero

La photographe Krystle Wright est une vraie aventurière. Elle a campé sur l’île de Baffin, dompté des eaux déchaînées et même survécu à un accident de parapente (voir la photo ci-dessous !). Un équipement complet l’attend toujours dans trois endroits différents sur la planète, où elle peut se préparer, au gré de ses choix de destinations et d'un flux ininterrompu d’idées qui flirte en permanence avec témérité et créativité.

Son prochain défi ? Le projet Nobody’s River : un assaut 100% féminin du fleuve Amour. Trouvant sa source à un jour de marche d’Ulaanbaatar, près du lieu de naissance de Genghis Khan, le fleuve long de 818 km traverse la Mongolie, dessine une portion de la frontière entre la Russie et la Chine, avant de se déverser enfin dans l’océan Pacifique.

Sur la photo ci-dessus, découvrez les trois américaines qu’elle accompagnera le long du parcours : Becca Dennis, Sabra Purdy et Amber Valenti, toutes trois des kayakistes expérimentées. Pour Purdy, véritable activiste écologiste, le but du périple ne consiste pas seulement à vivre une simple aventure. Elle profitera de cette mission pour recenser des données environnementales sur l'unique et le plus long cours d’eau préservé de toute pollution dans l’hémisphère sud. L’ambition et la teneur du défi ont attiré l’attention de nombreux organismes, ce qui leur a permis d’obtenir, entre autres, les bourses du National Geographic Young Explorers et du Polartec Challenge, ainsi que le sponsoring d’Eddie Bauer et de Keen.
 

Ben Cossey escalade Taipan Wall
Ben Cossey escalade la face du Taipan Wall © Krystle Wright

Même si elles devront dompter certains passages en eaux vives relativement mouvementés, le plus grand obstacle ne sera pas de faire face aux rapides mais de maintenir le cap dans les méandres de la politique locale.

“Des passages de frontière délicats entre la Mongolie et la Russie, une présence militaire intense de part et d’autre de la frontière sino-russe et d’autres difficultés politico-logistiques feront de ce voyage un défi particulièrement complexe,” explique-t-on sur le site du projet Nobody’s River.

C’est ainsi que les filles organisent la descente d’une section du fleuve qui, à elle seule, pourrait leur coûter d’après certains jusqu’à 50 000 $ en bakchichs et autres dessous de table pour être empruntée. Un simple détail qui montre à quel point cette région est oubliée de tous…

Wing-over de Hernan Pitocco
Hernan Pitocco sur fond de montagnes © Krystle Wright

Pour Wright, le défi remplira un nouveau chapitre de son journal d’aventures et d’explorations outdoor. Ces deux dernières années, elle est tombée dans des crevasses sans fond, elle s’est cramponnée à des cheminées instables de glace, elle est passée par dessus le guidon de snowmobiles à fond les manettes et ce, bien sûr, sans oublier son accident de parapente !

“Alors que nous quittions le sol, le pilote du tandem a tiré sur la mauvaise corde et je me suis retrouvée face aux blocs. J’ai perdu connaissance après l’impact,” se souvient-elle. Après une descente à flanc de montagne en civière, il lui aura fallu 12 heures pour atteindre l’hôpital le plus proche où le diagnostic fut sans appel : fracture du pied, hématomes à l’estomac, os écrasé de la hanche gauche, lésion des tendons du coude et de l’épaule, et dix points de suture sur le front.

A-t-elle revolé depuis ? Bien sûr, car, au bout du compte, chaque jour, elle se lève avec la même idée en tête : “Tout est question de savoir quel est le niveau de risque que l’on est prêt à accepter pour obtenir la photo”.
 

Krystle Wright connaît le sens du mot aventure.

Et que dire de Nobody’s River ? Que recherche-t-elle dans cette expédition ? Pour Krystle, la réponse est évidente : “Deux mois complets, pas un seul accès aux emails, ni à un ordinateur – ça va être le pied !”

Nous sommes impatients d’entendre le récit de leur aventure.

read more about
Next Story