11 villes en SUP pour Bart de Zwart

Bart de Zwart établit un nouveau record en SUP après 220 km de rame à travers la Hollande.
220 km en SUP pour Bart de Zwart
Par Josh Sampiero

Le SUPer hollandais Bart de Zwart, installé à Maui, a établi un nouveau record de vitesse et d'endurance à la fin du mois de mai en bouclant le célèbre Tour des 11 Villes, long de 220 km, en 28h21mn. Bart de Zwart avait déjà fait parler de lui l'an passé lorsqu'il avait réalisé une traversée entre les îles de l'archipel hawaïen, durant laquelle il avait dû dormir sur sa planche quatre nuits d'affilée. Cette année, il s'attaquait aux 37h du record précédent établi entre les onze villes. Onze villes, oui mais sans interruption. “J'avais déjà participé 4 fois à la course, dont 3 victoires. j'ai voulu me lancer dans quelque chose de nouveau et tenter d'effectuer les 220 km non stop," explique Bart. “Au début de l'année, le Hollandais Jasper van Overbeek avait établi un premier temps de 37 heures. J'ai voulu faire le même parcours sans interruption et surtout le plus vite possible pour que le record reste un bon moment !"

Bart de Zwart aligne les kilomètres en SUP

Bart s'est élancé à 6 heures du matin de Leeuwarden, la première des 11 villes. Dès le départ, il affichait un rythme élevé, soutenu par son père depuis une voiture, qui lui apportait de quoi s'alimenter. "Je mangeais tout ce que je pouvais pour maintenir les niveaux au plus haut !" se marre Bart. La principale difficulté se présentait à la nuit tombée, rendant l'orientation difficile. Heureusement, grâce à son l'iPhone et à son GPS, il a réussi à traverser sans encombres les plus petits canaux. Après vingt heures de rame, Bart comprenait qu'il serait capable de maintenir la cadence jusqu'à l'arrivée et de réaliser un temps sous les 30 heures. Ce qu'il a fait, battant le record précédent de près de 9 heures. “Je n'ai pas chuté une seule fois et suis parvenu à tenir le rythme, mais après 21 heures passées sur la planche, j'ai eu un coup de mou entre deux heures et trois heures du matin. J'étais fatigué et le sommeil commençait à se faire sentir. Je savais qu'une fois arrivé à hauteur de Dokkum (la dernière ville), ce serait la dernière ligne droite et que l'arrivée serait proche."

Ce long sprint est un excellent entraînement en vue de la 11 Cities SUP Race, l'une des courses les plus originales en stand-up, qui aura lieu en septembre prochain, se déroulant sur cinq journées. Si Bart l'a déjà remportée à trois reprises, il compte bien rapporter un quatrième trophée cette année. Pour autant, son principal objectif désormais concerne la traversée qu'il va entreprendre en juin dans le cercle Arctique, entre le Canada et le Groënland. Un conseil, Bart : oublie l'iPhone et assure-toi d'avoir une balise de détresse !

Prochaines nouvelles de la traversée de Bart en Arctique fin juin. 

read more about
Next Story