Préparez-vous pour Red Bull X-Alps 2013...

Une des aventures les plus extrêmes du monde va débuter le 7 juillet. Hugh Miller nous fait un récap
Par Hugh Miller

Imaginez un peu, on vous donne un parapente, une paire de chaussures et on vous dépose au centre ville de Salzburg. Vous avez deux semaines pour traverser les Alpes et on vous donne rendez-vous sur la plage à Monaco, vous êtes partant pour l'aventure?

Ça a l’air fou, je sais, mais tous les deux ans, des sportifs se jettent dans une course folle qui est désormais reconnue comme la plus difficile sur terre : Le Red Bull X-Alps. L'épreuve va commencer le 7 juillet, dans tout juste un mois.

la compétition rasemble les deux plus vieux rêves de l’humanité: voler comme un oiseau en suivant son instinct profond et courir pour continuer à avancer peu importe les obstacles que l’on rencontre.

Sans oublier l’aspect tactique. Il n’y a rien de pire que de mal interpréter un bulletin météo et de voir votre concurrent voler au dessus de votre tête pendant que vous êtes en train de vous fatiguer à pied.

Martin Romero (ARG) se bat dans des conditions météo difficiles
Martin Romero dans des conditions difficiles © Vitek Ludvik/Red Bull Content Pool

L’histoire a commencé en 2003, lorsqu’une poignée de sportifs se sont retrouvés sur le sommet enneigé du Dachstein en Autriche. “Nous voulions créer la plus pure des courses" dit Hannes Arch, qui s’occupe de l’organisation de la compétition. “Traverser les Alpes avec votre parapente, à pied ou en volant, sans assistance – un concept simple.”

Avec le temps, c’est devenu “le défi ultime”, si l’on en croit Honza Rejmanek qui participe à l’épreuve depuis longtemps. En 2013, les participants doivent posséder un niveau de parapente international et avoir le niveau d’endurance d’un tri athlète de l'ironman pour s’inscrire au Red Bull X-Alps. Les concurrents pourront couvrir jusqu’à 100km à pied par jour pendant que d’autres voleront sur le double de distance.

Chaque coureur est équipé d’un Live Tracking GPS, ce qui permet à des centaines de milliers de personnes de voir la course se dérouler en ligne. L’homme à battre ces dernières années a 31 ans, et s’appelle Christian Maurer. On l’a regardé s’envoler d’une crête à l’autre, surfant à travers les Alpes en donnant une impression de facilité déconcertante.

Un des grands moments de la course fut de le voir escalader la face sud derrière le Matterhorn encordé à son assistant, le guide de montagne Thomas Theurillat, avant de prendre son envol comme un aigle dans les courants ascendants du matin. Un autre moment mémorable fut de le voir surfer dans le ciel des Dolomites. Le contraste était total entre les falaises calcaires extrêmement pointues et la finesse de son parapente.

Cette année la route jusqu’à Monaco, avec ses 1,031 km, est la plus longue jamais réalisée. Elle va demander aux concurrents de voler où de grimper à travers le Zugspitze, le plus haut sommet d’Allemagne, le Matterhorn en Suisse, et le mont Blanc (le plus haut sommet d’Europe). 

C’est une chose de suivre la course en ligne, mais c’en est une autre de se retrouver dans les entrailles des Alpes, face aux cimes déchiquetées et à un horizon aussi inhospitalier. Je me demande toujours comment on peut espérer traverser une zone aussi sauvage dans un temps aussi court.

La personne qui résume le mieux l’esprit de cette compétition est Hannes Arch. "J’ai commencé à voler lorsque j’étais alpiniste." dit-il. “L’utilisation de nos parapentes était une solution de facilité pour redescendre du sommet après une montée difficile."

Paul Guschlbauer se prépare au Red Bull X-Alps 2013
Paul Guschlbauer se prépare au Red Bull X-Alps © Harald Tauderer/Red Bull Content Pool

“ Maintenant que le matériel a beaucoup évolué, le Red Bull X-Alps est l’occasion rêvée pour voir jusqu’où on peut aller avec le matériel et avec nous même.»

En tant que parapentiste moi même, je suis complètement d’accord. On sera tous complètement addict du Red Bull X-Alps cet été en juillet. On va pouvoir regarder et commenter tout ce qui se passe. C’est à la fois la stratégie, les compétences en pilotage et le respect pour le dévouement de ceux qui le font, qui rendent cet événement aussi addictif. Par moment, quand on suit le parcours d’un participant en ligne, on à l’impression de se transformer en gardien de prison en train de suivre l’itinéraire d’un évadé vers la liberté.

Venez vous éclater avec nous. La course va commencer le 7 juillet, et vous pourrez suivre son déroulement au fur et à mesure avec le Live Tracking sur www.redbullxalps.com.

Hugh Miller est l’éditeur de Cross Country et Paramotor magazines. Il suivra la course et vous fera partager toute l’actualité sur le site du Red Bull X-Alps.

read more about
Next Story