La contention a du bon

Si les triathlètes portent des chaussettes de contention, il doit y avoir une bonne raison. Focus.
trail-running-tenerife
Les chaussettes de contention : simple lubie ? © compressport.com
Par Fredrik Ölmqvist

"Les mecs, les vrais" n'opteront peut-être pas pour ce type de chaussette, mais jetez un œil lors de n'importe quel ultramarathon et vous verrez que beaucoup portent des chaussettes et bas de contention. Autrefois réservés aux sportifs pros en athlétisme et en triathlon, ces accessoires sont de plus en plus utilisés dans les sports d'aventure. Devez-vous acheter une paire de ces chaussettes ?

Les méthodes de contention existent depuis très longtemps et leur efficacité est prouvée médicalement. Les athlètes professionnels bandaient auparavant leurs jambes de straps pour réduire la formation d'acide lactique et pouvaient ainsi s'entraîner plus longtemps. Mais il arrive également que ce type de pratique soit interdite, comme c'est le cas en cyclisme avec l'UCI, et pourtant Dieu sait s'ils s'y connaissent en méthodes pour améliorer les performances...

Pour ceux qui participent à des raids notamment, l'entraînement est pris très au sérieux et cette idée de contention est tout à fait intéressante, car elle permet d'améliorer le flux sanguin de 40 % lors de l'effort et de 30 % au repos (ce type de chaussettes a d'ailleurs d'abord été conçu pour être porté au repos et de nombreux sportifs n'hésitent pas à dormir avec elles aux pieds). La compression se révèle également utile pour diminuer l'effet "onde de choc" sur les muscles, les veines et les articulations lors de la pratique, et ainsi de se préserver d'éventuelles lésions musculaires.

contention-materiel-course
La contention au service de votre performance © Fredrik Ölmqvist

Il existe principalement deux types de chaussettes de contention : celles fabriquées à partir de ce tissu élastique appelée l'élasthanne et celles utilisant des méthodes de tissage plus rigide. Le problème avec l'élasthanne est que le matériau ne permet pas aux chaussettes de bien respirer et qu'il peut même causer des irritations de la peau chez certaines personnes.

Il est conseillé généralement de porter des chaussettes à faible contention lors de la pratique d'une activité et d'autres qui compriment davantage en période de repos. La sensation sera des plus étranges les premières fois que vous porterez ces chaussettes, mais au fil du temps vous vous y habituerez et il vous faudra même rapidement des modèles à plus forte contention pour continuer à obtenir l'effet désiré.

Une des meilleures marques de chaussettes à compression forte est CEP, spécialisée dans ce type de chaussettes depuis une centaine d'année.

De son côté, la marque suisse Compressport possède différents modèles selon le degré de compression souhaité. Les matériaux utilisés, ainsi que les méthodes de tissage, font que ces chaussettes sont bien plus résistantes. Légères, fines, respirantes et séchant rapidement, ces chaussettes sont un must chez de nombreux sportifs.

Chaussettes et combinaison de contention de CEP © Courtesy CEP

Cependant, il convient de faire le tri parmi tous les modèles existants afin de trouver ceux qui vous conviennent le mieux. Certains modèles sont épais et chauds comme chez Skins. D'autres sont parfois mal ajustés ou manquent de compression (Salomon). Sachez également que des matières comme le Lycra ont tendance à perdre de leurs propriétés de contention sur la durée, tout comme à se déformer.

L'autre question importante à se poser est de savoir si l'on veut des chaussettes ou des manches de contention. La chaussette offre un maintien supplémentaire au niveau de la cheville, mais selon les sports pratiqués, cela peut devenir un inconvénient. Du côté des manches, un des leurs avantages est qu'elles sèchent plus rapidement. Il existent également des bas pour les quadriceps, idéaux pour la course en montagne.

Un dernier conseil : bien choisir la taille. Si la compression n'est pas assez forte, cela ne servira à rien. Choisissez bien et vous verrez, vos performances s'en ressentiront et vous récupérerez plus vite de vos efforts.

Reste à choisir la couleur, mais encore une fois, ce genre de chose risque de ne pas plaire aux "vrais mecs".

Fredrick Olmqvist est ultramarathonien et écrit sur le trail dans son blog : fredrikolmqvist.wordpress.com

read more about
Next Story