Red Bull X-Alps : à la rencontre des sommets

Voler et marcher dans les Alpes, parfait pour profiter pleinement de la plus incroyable chaîne.
La voie la plus simple pour traverser ? Les airs ! © Olivier Laugero
Par Tarquin Cooper

Lorsque les montagnards parlent d’enchaînement, ils font généralement allusion à plusieurs pics qui peuvent être reliés, offrant des vues spectaculaires et une grimpe de qualité.

Le Red Bull X-Alps amène le concept de l’enchaînement à un tout autre niveau, reliant des dizaines de sommets alpins comme un jeu d’enfant. Mais à l’échelle des Alpes.

Il est simple d’oublier combien la chaîne de sommets alpins peut être incroyable. Elle s’étend sur plus de 1.500 kilomètres sur un arc de l’Est de l’Autriche à la Côte d’Azur. C’est l’une des chaînes les plus connues du monde, attirant plus de 120 millions de visiteurs par an.

Les Alpes ne sont pas vraiment une seule entité à elles toutes seules pour autant, mais plutôt une série de chaînes locales, chacune ayant ses propres caractéristiques, coutumes et langue. Parfois même à l’intérieur d’un même pays – quiconque s’est frotté au suisse-allemand comprendra. C’est un melting-pot de cultures, de la Bavière au Tyrol en passant par la Savoie, chacun gardant jalousement son identité – sans même parler des vins et du fromage !

Heure par heure, un pas après l'autre... © Oliver Laguero

Les montagnes elles-mêmes varient pas mal, si l’on compare ne serait-ce que les Dolomites aux sommets français et suisses.

Traverser les Alpes est quelque chose qui stimule l’imagination. Hannibal et Napoléon ont mené victorieusement leurs armées respectives au travers de celles-ci, et les troupes napoléoniennes ont consommé 22.000 bouteilles de vin au Col du Saint-Bernard ! Ils sont également partis sans payer – l’addition a été faite pour le fun en 1984.

Les athlètes qui prennent part au Red Bull X-Alps ont des solutions d’hydratation de notre époque, et leur périple est encore un peu plus épique.

Difficile de faire mieux niveau panorama... © Felix Woellk

La route du Red Bull X-Alps varie à chaque édition. Cette année, le départ est à Salzbourg, en Autriche, avant de passer par le glacier du Dachstein et par Wildkogel, l’une des plus belles régions d’Autriche.

Après cela, c’est à travers les régions allemandes de Karwendel et Zugspitze, le plus haut sommet d’Allemagne, qu’ils tailleront leur route jusqu’en Italie. La région d’Ortler a une réserve naturelle à couper le souffle, mais ils n’auront guère le temps d’apprécier le panorama.

Pas non plus toujours une promenade de santé... © Vitek Ludvik

Après, retour à l’état sauvage. Avec une très difficile (voire impossible, pour beaucoup) traversée du Bernese Oberland jusqu’au Matterhorn (4.478 mètres) avant de mettre le cap sur la France et le Mont-Blanc. En France, passage également par Saint-Hilaire, la maison spirituelle du parapente, avant de passer dans les Alpes-Maritimes pour finir à Monaco.

Il n’y a rien de comparable. Les athlètes volent comme des oiseaux au-dessus des Alpes, remontent comme des chamois quand ils se posent dans les vallées. Et ils font ça tous les jours, c’est l’enchaînement ultime.

Suivez les athlètes en live sur le Red Bull Mobile Live Tracking.

read more about
Next Story