Kitesurf: 5 spots pour partir à l'aventure...

Quoi de mieux pour explorer que d'utiliser le vent pour parcourir une centaine de bornes par jour ?
Dunes désertes et gros vent au Brésil © Julian Schlosser/TAKA Productions
Par Aaron Sales

Alors que la plupart des sessions de kite commencent et se terminent au même endroit, les downwinders, eux, partent à l'aventure. Le principe: trouver le spot parfait pour aller d’un point A à un point B. Vous serez récompensés par un changement constant de paysages et de conditions. Chaque trip sera unique. Voici une sélection des meilleurs spots pour rider sur une longue distance.

Brésil – Cumbuco à Ceará
Distance : 300 km. Saison : d’avril à janvier.

Du sable blanc et des vagues sans fin font de la côte entre Cumbuco et Ceará un must pour les kitesurfeurs. Rider d’un village de pêcheurs à l’autre, s’arrêter pour manger du poisson frais et boire des caipirinhas. Cette aventure de plusieurs jours est idéale avec une équipe sur terre qui vous suit dans les dunes. Si besoin d’un buggy, essayez le Club Ventos.

Un magnifique spot pour s'éclater © Julian Schlosser/TAKA Productions

Dakhla, Maroc
Distance : 45 km. Saison : toute l’année (avec les vents les plus forts en juillet et août).

Dakhla est un lagon de 45 kilomètres de long bordé par une bande de sable, tout au sud du désert marocain. Ce downwinder à Duna Blanca est idéal pour un twin-tip étant donnée la douceur de l’eau. Il est facile de rider le spot d’un bout à l’autre dans la journée, mais il faut être un kiter expérimenté. Les vents sont offshore et il n’y a pas de support bateau. Vous voulez voir à quoi ressemble le paradis du kite africain ? Regardez cette page Flickr.

Maui à Molokai, Hawaii
Distance : 90 km. Saison : de juin à août.

Cet épique downwinder commence à Lanes Beach. Après avoir traversé la lrge baie de 10 kilomètres, vous atteignez le North Shore de Maui, l’une des sections les plus faciles de l’île. Puis une traversée de 15 kilomètres à travers la chaîne de Molokai réputée pour son gros swell, ses courants forts et ses migrations de baleines à bosse. En arrivant sur la côte de Molokai, posez-vous à Kaunakakai où un ferry vous ramènera à Maui en une heure. Une assistance bateau est fortement recommandée pour ce trip.

Ride autour de la légende de Kite Beach © Cabrinha

The Gorge (États-Unis) – Stevenson à Rufus
Distance : + de 100 km. Saison : juin à septembre.

La Columbia River Gorge, connue pour ses forts vents qui traversent un canyon sur plus de 100 kilomètres, est entourée de montagnes pittoresques à l’Ouest, sans oublier le désert. Ce sont ces changements de températures qui rendent les courants tout fous dans la hauteur des canyons et produisent des vents de plus de 30 nœuds parfaits pour une journée de downwinder sur une longue distance.

Commencez le voyage à Stevenson et parcourez 17 miles à travers un couloir montagneux jusqu’à Hood River, là où est né le kite aux États-Unis. Continuez de rider vers l’Est, où l’on passe des forêts au désert de dunes de sable. Ce downwinder peut être effectué d’une seule traite lors d’une belle journée, et il peut être plus fun de le couper en plusieurs étapes.

Le swell dans le dos sur The Gorge © Richard Hallman

Alaska – Harding Ice Fields
Distance : 65 kilomètres. Saison : mars et avril.

Se déplacer en kite sur la neige est un mode de déplacement de choix pour vivre l’aventure en hiver. Le Harding Ice Fields, dans les montagnes de Kenai, en Alaska, offrent un terrain incroyable. Le plateau fait plus de 60 kilomètres de long et il est entouré par des sommets dans toutes les directions. Cela permet aux riders de rider le plat pour vite couvrir la distance et de jouer avec les versants.

Une heure de vol depuis Anchorage, et vous et votre crew serez déposés à l’extrémité ouest d’Harding Ice Fields pour un à trois jours de downwinder en fonction du vent, de votre niveau et de tout ce qui peut rentrer en ligne de compte.

Mr Sales trouve un nouveau moyen de rider l'hiver © Aaron Sales
read more about
Next Story