Matos : 12 indispensables pour défier le Denali

Pour s'attaquer au plus haut sommet d'Amérique du Nord, voilà ce qu'avait embarqué Brody Leven.
S'équiper pour le Denali © brodyleven.com
Par Brody Leven

Au total, notre équipe transportait 770 kg de matériel. Voici une sélection des équipements nécessaires pour effectuer une expédition en toute sécurité sur le toit de l'Amérique tout en gardant les pieds comme votre gamelle au chaud.

1. Sac à dos Black Diamond Mission 75
Capable à la fois de supporter de lourdes charges comme de se débarrasser du superflu quand il s'agit de voyager léger, ce sac à dos est parmi les meilleurs pour une expédition sur le Denali. Des spécificités techniques telles qu'un capuchon amovible se sont montrées bien utiles pour notre ascension longue de 1 829 mètres.

2. Haut à capuche Terramar TWO 2.0 Ascent
Quand une doudoune est trop chaude, un coupe-vent trop imperméable, un vêtement de corps trop fin, ce haut s'avère idéal. Sa capuche se transforme en quasi cagoule, il propose des trous pour les pouces aux extrémités des manches et une coupe ajustée, soit largement assez pour aller à l'essentiel. Parfait pour disposer d'une première couche de qualité. Je l'ai rarement quitté en trois semaines.

3. Skis de marche Surface et fixations Speed Radical de Dynafit
Des ski de montagne aux dimensions confortables, capables de se frayer un chemin au milieu des sastrugi, des couloirs étroits et dans la soupe au camp de base. Les fixations offrent un compromis excellent entre longévité (sans entretien) et efficacité lors des ascensions.

4. Boots Mercury de Dynafit
Ces boots légères démontrent qu'il n'y a pas à choisir entre performance et poids. Elles m'ont permis de grimper les pieds au chaud en traversant les névés de l'Orient Express, de skier sur les plaques de glace bleue du Rescue Gully et de déraper sans souci le long d'un contrefort ouest dur comme de la pierre.

5. Vêtements techniques O'Neill
Ces parkas et pantalons bons pour l'Everest n'ont pas beaucoup servi sur le Denali et sont restés dans nos sac à dos la plupart du temps. Mais lorsque nécessaires, c'est grâce ces vêtements que vous resterez en vie. Ah, et ma petite-amie ne rentrait pas dans le grand sac en toile, dommage.

6. Réchaud MSR XGK-EK
Nous avions beau être entouré d'eau, en extraire de la glace était une vraie corvée. L'eau que nous utilisions pour boire et nous laver avait d'abord été préalablement fondue à partir de neige glacée. On ne trouve pas de bois, d'herbes ou de plantations à brûler là-bas, seulement de la neige, de la roche et... un réchaud. Nous avions fait bien attention de calculer notre consommation de gaz avant de partir.

7. Crampons Sabretooth de Black Diamond
Nous étions là pour skier mais avons passé la majorité de notre temps à escalader des faces enneigées, de la glace ou de la roche. C'est le lot du ski de haute montagne. Ces crampons se font légers dans votre dos lorsque vous skiez, costauds et mordants lorsque vous grimpez. Ce sont parmi les crampons les plus polyvalents et les plus utilisés sur le Denali.

8. Piolets à glace Black Diamond
Pour atteindre notre objectif, il fallait emprunter des voies difficiles et une paire de ces piolets à tout faire était la bienvenue, à la fois légers sur les voies faciles et mordants sur les plus difficiles.

9. Chargeur solaire Goal Zero et caméra GoPro Hero 3
Pour embarquer 14 personnes, il était important de disposer de téléphones satellites, de liseuses électroniques, d'ordinateurs portables, d'appareils photo, de téléphones et de talkie-walkie, pour d'évidentes raisons de sécurité mais aussi d'information et de loisir. Nous sommes restés chargés à bloc en journée grâce à plusieurs panneaux et chargeurs solaires. Le modèle Switch 8, un chargeur solaire de taille réduite, s'est montré parfait pour recharger ma GoPro lors des longues journées à filmer.

10. Suunto Ambit2
Votre montre est capable de donner l'heure ? Et bien la mienne prédit le futur, littéralement. La fonction "storm alarm" s'est déclenchée à chaque fois que le temps se gâtait. Mais, à part l'incroyable précision de son altimètre, ma fonction préférée sur cette montre demeure la possibilité de retracer mes itinéraires sur Google Earth une fois rentré chez moi.

11. Surbottes Fresh Tracks de 40 Below
Les gelures, c'est nul. Lors des jours les plus froids à haute altitude, il faut s'assurer de disposer d'une couche de protection supplémentaire à cause du froid mordant et des températures arctiques. Qu'ils les utilisent ou pas, les skieurs et les snowboardeurs emportent toujours avec eux ces couvre-pieds en néoprène à zipper par-dessus les bottes. Personne n'a envie de devoir faire demi-tour presque arrivé au sommet parce que ces surbottes sont restées dans la commode. Rien ne les remplace quand les conditions l'exigent.

12. Débardeur "Cleveland I Love"
Avoir grandi en skiant sur les pistes paumées de Cleveland dans l'Ohio m'a préparé d'une certaine façon à affronter le Denali. Débuter tout en bas pour finir au sommet. C'est une bonne façon de me rappeler le chemin parcouru.

read more about
Next Story