Du Dolomitenmann au Coast 2 Coast

L'aventure est à l'honneur ces jours-ci avec 4 courses hors-normes...
Kuehbodentoerl pendant le Red Bull Dolomitenmann, le 8 septembre 2012
Dolomitenmann à Lienz (Autriche) © Philipp Schuster/Red Bull Content Pool
Par Josh Sampiero

Les courses "non-traditionnelles" ont le vent en poupe en ce moment... Il y a les évènements comme Tough Mudder ou Spartan Race. Les participants y bravent des obstacles artificiels, tels des barbelés ou des fils électriques. Et puis, il y a les vraies épreuves d’aventure. Celles qui se disputent sur des terrains où l'homme n'a besoin d'ajouter aucune difficulté. La nature rend déjà l'environnement bien assez hostile. 4 courses d'aventure de la sorte sont plannifiés dans le calendrier Red Bull ces prochaines semaines, dont le Dolomitenmann, ce week-end. Il s'agit de l’une des épreuves par équipe les plus longues qui soient. Gardez l’œil ouvert pour les galeries photos à venir ! Voici ce qui vous attend...

Red Bull Dolomitenmann, 7 septembre
Le nom est compliqué à prononcer, et la course l’est encore plus. Une épreuve par équipes qui se veut le relais le plus dur au monde. Une réputation justifiée. Pourquoi ? Trois des quatre disciplines (parapente, VTT et kayak) ne requièrent pas seulement forme et endurance, mais aussi du talent. Et la quatrième, la course en montagne, met à l’épreuve jambes et poumons.

Michael Kurz au Red Bull Dolomitenmann à Lienz, le 8 septembre 2012
Michael Kurz au Dolomitenmann © Philipp Schuster/Red Bull Content Pool

L'une des principales caractéristiques de cette course de relais, disputée dans la ville de Lienz en Autriche ? Elle en est à sa vingt-sixième année. Cela signifie qu'elle précède d'une décennie la plupart des grandes courses d'aventure dans le monde. Une véritable pionnière. L'épreuve est ouverte aux pros comme aux amateurs. Mais c’est bien sûr la plupart du temps des athlètes de très haut niveau qui remportent le très envié titre de Dolomitenmann.

Plus d’infos sur le Dolomitenmann

Wendelin Ortner au Red Bull Dolomitenmann, le 8 septembre 2012
Wendelin Ortner en vol © Philipp Schuster/Red Bull Content Pool

Red Bull Coast 2 Coast, 7 septembre
Tout ce qu’il faut, c’est monter sur votre board. Votre kiteboard, s’entend. Evidemment, pour gagner, il vous faudra atteindre un nouveau pays, et revenir. Vous commencerez à Fehmarn, en Allemagne, et naviguerez jusqu’à Lalandia, au Danemark. Puis reviendrez.

« Ça va être un gros challenge ! », assure Robbie Naish.

La diversité qui manque au Coast 2 Coast en disciplines, il va l’avoir en diversité de conditions. En effet, les riders affrontent des vents forts et des légers. Les conditions de mer changent constamment au fil des 40 kilomètres du trip.

Plus d’infos sur le Red Bull Coast 2 Coast

Red Bull Gergetit, 13 & 14 septembre
Directement inspiré du Dolomitenmann, ce nouvel événement est organisé dans les montagnes du Caucase, en Géorgie. Première édition en 2013. Au Gergetit, il n’y a pas de parapente mais de l’escalade, ce qui ajoute une touche de danger au parcours. La ligne d’arrivée est la fameuse montagne de Gergeti, en Géorgie, d’où le nom.

Plus d’infos sur le Red Bull Gergetit

Au Gergetit comme au Dolomitenmann © Mirja Geh / Red Bull Content Pool

Red Bull Elements, 14 septembre
A Talloires, en France, les aventuriers et athlètes s’affronteront dans un autre relais incroyable d’un jour. Parapente, vélo, course à pieds et endurance défient différents éléments (l’air, l’eau et la terre) dans un affrontement multisports. Regardez donc la vidéo ci-dessous, et inspirez-vous !

Plus d’infos sur le Red Bull Elements

read more about
Next Story