Test d’endurance pour les champions suisses

De l’aviron, mais aussi de la marche avec une embarcation sur le dos, de Zoug à Lucerne.
© Romina Amato/Red Bull Content Pool
Par redbull.ch

Les médaillés suisses aux championnats du monde ne laisseront évidemment pas passer une si belle occasion! Au total, 20 huit avec barreur se présenteront au départ de la Red Bull XRow le 5 octobre 2013.

L’on peut discuter longtemps pour savoir quelle est la course d’aviron la plus éprouvante. Une chose est sûre: la Red Bull XRow fait certainement partie des premières du genre! Pour les meilleurs rameurs de Suisse, cette course est surtout le tour d’honneur le plus dur au monde. Simon Niepmann et Luca Tramèr, champions du monde du deux poids léger sans barreur et Mario Gyr und Simon Schürch, vices-champions du monde de la même catégorie partent maintenant en huit avec quatre poids lourds en plus! Il s’agit aussi de la seule course d’aviron qui présente des différences d’altitude.

La Red Bull XRow passe par deux lacs et trois tronçons à terre. L’embarcation utilisée mesure 17 mètres et pèse quelque 100 kilos. Elle sera portée par les rameurs lors des passages à terre. Il s’agit de parcourir 19 kilomètres à la rame et 7 kilomètres à pied. «L’entraînement pour les Jeux olympiques n’était rien comparé à cette course» a déclaré le Britannique Peter Wells dont la patrie est le berceau de l’aviron. «Une très belle course, mais qui fait aussi très mal!» a ajouté son compatriote Toby Garbett.

Ramer au cœur de la Suisse

La Red Bull XRow est aussi un voyage bucolique au cœur de la Suisse. Elle part de Zoug. Les embarcations sortent de l’eau une première fois à Immensee pour être portées sur un terrain accidenté jusqu’au lac des quatre cantons. Küssnacht am Rigi – Meggen est la prochaine étape à la rame avant de passer le Meggenhorn à pied. Le dernier tronçon aquatique va de Ober Rebstock à Lucerne, en passant sous le pont de la Chapelle pour rejoindre l’église des Jésuites. De là, les concurrents sortent une fois de plus leur embarcation de l’eau pour la porter quelques mètres encore jusqu’à l’arrivée.

La place devant la ligne de départ à Zoug sera bondée. 20 équipes, dont trois féminines disputeront la Red Bull XRow dans la ferme intention de l’inscrire à leur palmarès. Les concurrents viennent de toute l’Europe et des Etats-Unis. Divers champions du monde d’aviron dans plusieurs catégories seront au départ de la course. Mais à la Red Bull XRow, il n’y a que des huit avec barreur. La sélection suisse a obtenu quatre médailles aux championnats du monde. Dans l’état actuel des inscriptions à la course, c’est aussi elle qui réunit le plus de médaillés. Mais elle doit également surmonter la défection des deux «moteurs» André Vonarburg et Florian Stofer.
 

Red Bull XRow 2012: La sélection suisse © Christoph Schoech/Red Bull Content Pool

La sélection suisse défend son titre

Il faut s’attendre à une lutte impitoyable de la part de la concurrence. Mario Gyr reste pourtant serein: «Nous participons pour le plaisir. Mais le plaisir est encore plus intense quand on gagne!» Cette course est un test d’endurance mentale et physique pour tous les participants qui viendront à bout des 26 kilomètres du parcours. Pour gagner, il faut avoir la volonté de dépasser le seuil de la douleur en équipe. Mais le plaisir de la compétition est le meilleur des analgésiques pour tout rameur qui se respecte

 

read more about
Next Story