Sept bandes-annonces de films d'aventure

Pour se motiver avant l'hiver ou revivre par procuration l'été, ne ratez pas ces 7 films.
Leo Houlding dans The Last Great Climb
Par Brendan Leonard

La saison des expéditions estivales vient de toucher à sa fin mais l'hiver n'est pas encore là. Cette intersaison est le moment idéal pour faire le plein d'images sur Internet. Et ce à plus d'un titre, puisque les festivals de cinéma battent leur plein en cette période. Explorateurs, grimpeurs, skieurs, réalisateurs et producteurs, tous se retrouvent pour exposer sur grand écran le résultat de leurs aventures de l'année précédente.

Pour Red Bull Aventure, notre rédacteur Brendan Leonard a concocté une sélection de sept bandes-annonces des meilleurs films d'aventure qui font le tour des festivals en ce moment à travers le monde. Mettez votre casque audio et partez à l'aventure.

High and Hallowed 1963
Au mois de mai 1936, les membres d'une expédition venue des États-Unis s'élançaient à l'attaque de l'Everest, bien décidés à devenir les premiers américains à gravir le toit du monde. À l'époque, ils étaient encore moins de dix à avoir conquis le sommet. Quand Tom Hornbein et Willi Unsoeld quittèrent le camp de base pour emprunter une nouvelle route vers ce plus haut sommet du monde, ils ne savaient pas ce qui les attendait.

The Last Great Climb
Leo Houlding, Sean Leary et Jason Pickles défient l'une des voies légendaires de l'alpinisme : l'arête nord-est de l'Ulvetanna en Antarctique, à 2 931 mètres d'altitude. Dans un environnement polaire déjà suffisamment périlleux en soi, Alistair Lee et son équipe livrent là un film sensation.

The Road From Karakol
En 2011, l'alpiniste Kyle Dempster s'était lancé sur les pistes de montagne du Kirghizistan en VTT, traînant derrière lui tout le nécessaire d'alpinisme. En quête d'aventure, l'Américain n'allait pas être déçu, même s'il ne s'attendait sûrement pas à un tel périple.

Elevation
Dans ce film signé Powderwhore Productions, nous embarquons dans une aventure 100 % ski à travers le monde, oui mais du ski sans remontées, sans signer de décharge et sans la moindre piste damée. Un seul objectif, nous faire voyager aux confins du ski tel que nous le connaissons. Les auteurs eux-mêmes décrivent le film ainsi: "...à la fois du ski porn et un documentaire, mais surtout un plaidoyer pour la pratique de l'exploration en ski et en splitboard."

Satori
Produit par Junkies on a Budget, Satori est un film de ski façon "crowdsourcing" selon les auteurs. En effet, le film est participatif dans la mesure où cinq équipes de tournage différentes ont réalisé chacune une séquence du film, avec à chaque fois des riders et des destinations différentes, le tout entre hors-piste et parks balisés.

McConkey
À la différence des autres films de cette sélection, celui-ci ne parle pas d'expédition, mais d'un homme et de son destin tragique. Mais malgré son départ prématuré de ce monde, Shane McConkey demeure la meilleure incarnation du "chasseur de frissons". Pour vous en convaincre, lisez donc "10 bonnes raisons d'aller voir le film McConkey".

Into the Empty Quarter
En 2012, Alastair Humphreys et Leon McCarron décidèrent de fabriquer un chariot et de se lancer dans une traversée de plus de 1 500 km à travers le désert dans la péninsule arabique. Traînant leur fardeau de 300 kg une fois chargé, les deux hommes s'étaient inspirés des aventures de l'explorateur britannique Sir Wilfred Thesiger. Luttant contre la chaleur et la faim, ils ont arpenté le Rub al Khali, littéralement le Quart Vide, la plus grande étendue ininterrompue de sable au monde. "Un voyage du passé raconté dans un style moderne", comme ils le décrivent.

© Alastair Humphreys
read more about
Next Story