Photos : Grubb sur des rizières en wakeskate

Brian Grubb, pionnier du wakeskate, se fait une session unique dans un lieu unique.
Par Josh Sampiero

Brian Grubb a amené le wakesakate dans de nouveaux endroits depuis qu’il est dans le sport. Mais jamais encore dans un endroit comme ça. Avec l’Allemand Dominik Preisner, Grubb a pourchassé un rêve qu’il a entrevu sur un peso philippin, sur la plantation deux fois millénaire de Banaue. Les bassins se sont formés sur les flancs d’une montagne et « sont très prometteurs pour le wakeskate dans un environnement totalement naturel », d’après Grubb. Nous sommes d’accord. Après les photos, ne manquez pas la vidéo.

Pro tip: use your keyboard to jump between photos
Long slide
Long slide Grubb en frontboard shuv sur le rail. Un run technique, dit-il.
Arrosage des plantes
Arrosage des plantes Grubb envoie une gerbe par-dessus le bassin. La rizière a été construite il y a plus de deux-mille ans. D'habitude, ils n'y a pas autant d'eau, les locaux ont rempli.
Sur la ligne
Sur la ligne Ça ne bouge pas pareil qu'avec un bateau. Il faut suivre la ligne et faire plus d'efforts. Mais le bonheur, ça se mérite !
La vision d'un pionnier
La vision d'un pionnier Brian Grubb n'est pas juste un champion de wakeskate. C'est un des pionniers du sport. Il a dû se creuser la tête pour imaginer cette session, mais ç'en valait la peine. © Daniel Deak Bardos/Sophia Langner
On fait nocturne
On fait nocturne Grubb sur le rail pour une session après la tombée de la lumière. Ce qui ajoute sans aucun doute au challenge. © Daniel Deak Bardos/Sophia Langner
La tête dans les nuages
La tête dans les nuages La journée débutait à 5 heures le matin, prêts à rider, après un lever à 4 heures.
Une vallée vierge
Une vallée vierge La piscine du haut fait quatre ou cinq mètres de large, elle s'ouvre sur la vallée, le panorama est incroyable, c'est l'endroit parfait pour organiser un conteste, dit Grubb © Daniel Deak Bardos/Sophia Langner
Rizière Air !
Rizière Air ! Grubb fait son ollie dans le premier bassin, sur une ligne de 160 mètres. Puis barre droite du bassin, ollie sur le deuxième drop, et re-rail. Un run technique, où il ne faut pas se louper. © Daniel Deak Bardos/Sophia Langner
Coucher de soleil
Coucher de soleil Grubb termine une bonne journée de ride au soleil couchant, avec la magnifique vallée derrière. Sur trois ou quatre lignes utilisées, on est loin du potentiel car il y en a sept ou huit, selon le rider. Il espère d'ailleurs avoir la permission de faire un événement ici. © Daniel Deak Bardos/Sophia Langner