Le top des vestes techniques de montagne

Apprenez à reconnaître les différents tissus imperméables et respirants disponibles sur le marche.
David Lama et Corey Rich
Équipé pour l'aventure. © Corey Rich/Mammut Archiv/Red Bull Content Pool
Par Jakob Schiller

Dans une veste technique imperméable et respirante à triple couche, la partie la plus importante à connaître est la membrane. Il s'agit de la seconde couche de tissu à l'intérieur de la veste, c'est grâce à elle que vous restez au sec tout en permettant à l'air de passer via des milliards de pores microscopiques. Suffisamment larges pour laisser s'échapper la vapeur d'eau (votre transpiration), ils se révèlent trop étroits pour que les goutelettes d'eau s'infiltrent à l'intérieur. Du moins, en théorie...

Ces trois vestes présentées possèdent des indices d'imperméabilité suffisamment élevés pour vous tenir au sec dans les pires tempêtes de neige et leurs membranes respirantes sont tellement efficaces qu'il est difficile de les départager.

Pour faire son choix, l'acheteur devra également prendre en considération des données comme le prix, l'usage prévu et la longévité escomptée de la veste. Le modèle Alpha SV est réputé le plus résistant du marché, mais le Latok Alpine fera moins mal à votre porte-monnaie. Si votre truc, ce sont davantage les couloirs en ski que l'escalade sur glace, le Lab Coat sera tout désigné. Mais peu importe le modèle pour lequel vous optez, ne le laissez pas sur un cintre dans un placard : mettez-le sur le dos et partez à l'aventure !

Veste Arc'teryx Alpha SV verte
Veste Arc'teryx Alpha SV © Arcteryx

Arc’teryx Alpha SV

La Alpha SV d'Arc’teryx est une veste d'alpinisme haut de gamme prête à subir les pires traitements. Le modèle de cette année offre un nouveau tissu baptisé N80p-X, à savoir une toile en nylon très dense dont le degré de résistance à l'abrasion est très élevé. L'Alpha SV opte également pour le nouveau tissu GORE-TEX PRO au niveau de la membrane.

Marque brevetée emblématique dans le domaine des tissus techniques imper-respirants, GORE-TEX a pendant longtemps utilisé une fine couche de polymère polyuréthane thermoplastique parmi les composants de la membrane, afin de la protéger de matières telles que l'huile, la poussière et autres polluants qui pourraient venir l'obstruer. Depuis cette année, GORE-TEX s'est débarrassé de ce revêtement polyuréthane sur son tissu PRO et, d'après le fabricant, ce tissu serait 28 % plus respirant.

Arc'teryx Alpha SV, 690 €

Veste Rab Latok Alpine rouge
Veste Rab Latok Alpine © Rab

Rab Latok Alpine

Ce modèle Latok Alpine de la marque Rab figure parmi les meilleures vestes d'alpinisme et possède la réputation d'être indestructible tout comme la Alpha SV, grâce justement à ce tissu à mailles denses. Cette veste fait partie depuis quelques années déjà de la collection de Rab, et c'est probablement un bon point, signifiant que le produit a été testé et approuvé sur la durée.

S'agissant de la membrane imper-respirante, la Latok Alpine opte pour un tissu eVent. Utilisé depuis les années 90, eVent ne s'est jamais servi de revêtement polyuréthane comme protection sur les membranes, à la différence de GORE-TEX. À la place, eVent a développé sa propre technologie et procède à un traitement des fibres au cœur de la membrane.

Selon le fabricant, cette technique permettrait de conserver des pores ouverts et ainsi d'avoir une meilleure perméabilité à l'air, afin de faciliter l'évacuation de l'air et de la vapeur d'eau vers l'extérieur.

Rab Latok Alpine, 360 €

Veste Flylow Lab Coat
Veste Flylow Lab Coat © Flylow

Flylow Lab Coat

Imaginé par un designer renommé dans les vêtements d'alpinisme, ce Lab Coat a bénéficié par la suite du savoir-faire des gens de Flylow afin d'en faire une veste technique de ski orientée backcountry, destinée aux longues journées de marche et de ride.

Pour la membrane, Flylow a retenu le NeoShell de Polartec, dernière nouveauté en la matière sur le marché. À l'instar de l'eVent, le NeoShell ne possède pas de revêtement polyuréthane, mais une membrane en polyuréthane respirante, nuance.

Quand l'innovation fut commercialisée il y a deux ans, le NeoShell fit beaucoup parler de lui et Polartec assure qu'il s'agit de la membrane la plus respirante qui existe à ce jour sur le marché. Ces tests de mesure du degré de respirabilité sont effectués la plupart du temps en interne et donc très difficiles à vérifier, mais le fait que de nombreuses marques aient opté pour le NeoShell Polartec est un bon indice de sa qualité.

Flylow Lab Coat, 375 €

read more about
Next Story