Photos : cascades de glace illuminées en Norvège

Plein feu sur Dani Arnold et ses amis lors de sessions d'escalade sur les Géants de Glace nordiques.
Par Josh Sampiero

Eidfjord est une ville de Norvège située à trois heures à l'est de Bergen. L'endroit est rendu célèbre grâce à ses cascades de glace spectaculaires. Véritable paradis pour les passionnés d'escalade glaciaire, Eidfjord se révèle un lieu idéal pour une séance photo qui restera dans les annales. Bienvenue au pays des Géants de Glace.

Détenteur du record sur la face nord de l'Eiger, Dani Arnold et quelques membres du team Mammut étaient accompagnés du photographe Thomas Senf et de l'artiste suisse David Hediger pour mener à bien ce projet surprenant. Les images parlent d'elles-mêmes.

Pro tip: use your keyboard to jump between photos
Une cathédrale verticale
Une cathédrale verticale L'escalade de nuit n'était pas exactement une découverte pour Dani, mais jamais il n'avait grimpé sous ces effets de couleurs impressionnants produits par les projecteurs. "Parfois, on aurait dit une grotte remplies de stalactites, puis une cathédrale gothique l'instant suivant", raconte Dani. © Mammut/Thomas Senf
Au pays des mythes nordiques
Au pays des mythes nordiques Si les Géants de Glace ont fait l'actualité récemment grâce au dernier film de Marvel sur Thor, l'origine de ces créatures remonte à la mythologie nordique. La légende veut en effet que le premier Géant de Glace soit né d'un stalactite. © Mammut/Thomas Senf
La Mecque des cascades de glace
La Mecque des cascades de glace C'est après un photoshoot en 2010 en compagnie de Will Gadd et quelques autres que Eidfjord attira tous les regards au sein de la scène de l'escalade sur glace. © Mammut/Thomas Senf
Cascades XXL
Cascades XXL Eidfjord est l'un des rares endroits dans le monde où ce type de cascade de glace peut atteindre jusqu'à 500 mètres. © Mammut/Thomas Senf
Mettre en valeur la nuit
Mettre en valeur la nuit "Ce n'est pas la première fois que des photos d'escalade sur glace sont faites de nuit, mais cette séance s'est révélée plus compliquée que prévue", explique Thomas Senf. "Il a fallu s'y mettre à plusieurs pour y parvenir et sans le niveau de ces grimpeurs, rien de tout ça n'aurait été possible !" © Mammut/Thomas Senf
Illuminations nocturnes
Illuminations nocturnes On doit ce travail sur les lumières à David Hediger. Cet artiste suisse s'est fait une spécialité des œuvres basées sur les jeux de lumière. Ici, il a fixé des projecteurs à même la glace, non sans avoir au préalable passé un long moment perché à connecter 500 mètres de câbles. © Mammut/Thomas Senf
Le Géant Vert
Le Géant Vert "Il m'a fallu beaucoup réfléchir avant de trouver comment procéder en terrain naturel ; ce genre de réalisations n'est possible qu'en studio normalement", explique Thomas Senf. "C'est après une rencontre avec le team Mammut que nous avons eu l'idée d'illuminer ces cascades de glace." © Mammut/Thomas Senf
Un travail de Titan (gelé)
Un travail de Titan (gelé) Les grimpeurs n'étaient pas là que pour servir de sujets aux photos, leur présence s'est révélée indispensable pour mettre en place les projecteurs. "Nous avons fait descendre tout l'équipement depuis le haut des cascades. Il a souvent fallu improviser", raconte Dani Arnold. © Mammut/Thomas Senf
Un photographe tout-terrain
Un photographe tout-terrain Thomas Senf n'est pas seulement doué avec un appareil à la main, il est également un grimpeur accompli. En compagnie de quelques amis, il a réalisé la première ascension de l'Harvest Moon sur le Thalay Sagar, ainsi que sur la face nord de la Tour de l'Arwa dans la zone indienne de l'Himalaya. © Mammut/Thomas Senf
Des plis dans la glace
Des plis dans la glace Dans les canyons et nombreuses crevasses que compte la zone d'Eidsfjord, on trouve parmi les plus belles cascades de glace et autres voies de dry-tooling. © Mammut/Thomas Senf
Ajuster les projecteurs
Ajuster les projecteurs Les grimpeurs ont souvent dû corriger le positionnement des projecteurs de quelques centimètres grâce à un système complexe de cordes afin que les rayons de lumière soient correctement orientés. © Mammut/Thomas Senf
"Blue ice"
"Blue ice" Pour obtenir une "blue ice" comme celle-ci, il aurait fallu au moins cinq saisons supplémentaires à Walt et Jesse dans Breaking Bad ! Bon, ce n'est peut-être pas une si bonne idée au final... © Mammut/Thomas Senf