Photos : ski sur volcan en Amérique du Sud

Gravir des pentes ski aux pieds pour mieux les redescendre : l'aventure dans toute sa pureté.
Par Brody Leven

Quand on pense à l'Amérique du Sud, ce sont d'abord des images de forêt amazonienne ou de filles en bikinis sur les plages qui nous viennent à l'esprit. Mais pas chez quelqu'un comme Brody Leven. Pour lui et une poignée d'autres explorateurs du même acabit, le sud de l'Amérique n'évoque qu'une seule chose : des chaînes montagneuses fantastiques. Brody s'est attaqué à six sommets volcaniques en Patagonie, l'une des régions du monde les plus soumises aux tempêtes.

Pour en savoir davantage sur le voyage de Brody, lisez l'article que nous lui avons consacré et découvrez cette infographie qui résume l'expédition en chiffres. Mais pour le plaisir des yeux, voici immédiatement les images du trip.

Pour retrouver d'autres exploits tels que celui-ci, rendez-vous sur la page Facebook de Red Bull Aventure.

Pro tip: use your keyboard to jump between photos
Into the wild
Brody traverse la frontière
Into the wild L'éloignement de ces volcans en Patagonie représente une grande partie du charme du voyage. Mais les skieurs doivent être prêts à gravir des cols sous la neige, tomber en panne d'essence, se perdre ou franchir des frontières improbables. © Adam Clark
Est-ce bien la bonne saison pour skier ?
Brody profite du temps clément
Est-ce bien la bonne saison pour skier ? C'est au printemps que démarre la saison sous ces latitudes. Brody et Adam (Clark) délaissent alors l'hémisphère nord pour ces contrées. Mais le rythme des saisons semble perturbé, tantôt froid et neigeux, tantôt chaud et printanier. © Adam Clark
Tout voyage débute par un premier pas
Brody part à l'aventure
Tout voyage débute par un premier pas Le ski en Patagonie n'est pas pour les mauviettes. Il faut posséder une grande volonté pour explorer cette région et resté motivé, tout en étant capable de faire demi-tour quand nécessaire. Mais peu d'entre-nous aurons un jour la chance d'observer de tels paysages. © Adam Clark
La volcan Lanín
ascension du volcan Lanin
La volcan Lanín Le pied de la montagne est situé au Chili tandis que le sommet appartient à l'Argentine. Les grimpeurs doivent posséder des autorisations des deux pays pour réaliser cette ascension. Deux jours de démarches administratives pour deux jours de marche et une unique descente en ski ! © Adam Clark
Et la redescente n'est pas pour tous
Brody descente en ski
Et la redescente n'est pas pour tous Skier sur un volcan n'est jamais chose simple. Si la pente n'est pas très raide, d'autres facteurs rendent la tâche difficile : une mauvaise neige, voire pas de neige du tout, des plaques de givre, des vents forts et un itinéraire loin d'être évident... Mais quand tout marche comme souhaité... © Adam Clark
Trois kilomètres d'ascension
Brody réalise trois kilomètres d'ascension jusqu'au sommet du volcan
Trois kilomètres d'ascension Depuis leur point de départ, Brody et Adam ont dû marcher sur plus de 3000 mètres pour atteindre le sommet du volcan Lanín. Grâce à leur expérience de montagnards et un équipement réduit, les deux skieurs-explorateurs sont parvenus à gravir de nombreux sommets de Patagonie. © Adam Clark
Un van de location : ami ou ennemi ?
Installation des chaînes au milieu de nulle part
Un van de location : ami ou ennemi ? "La toute première fois que j'ai installé des chaînes, c'était au Chili, j'étais perdu au milieu de nulle part avec la voiture prise dans la neige à la tombée de la nuit", raconte Brody. "Je crois même qu'il n'y avait plus qu'une roue motrice." © Adam Clark
Home sweet home
Brody pose à l'entrée du refuge
Home sweet home Perché sur la face du volcan, Brody était content d'avoir atteint le refuge avant le coucher du soleil. Rejoindre ce genre de volcan en Patagonie exige tellement d'efforts que l'ascension et la descente sont au final les parties les moins stressantes. © Adam Clark
À l'abri mais sans chauffage
Brody fait fondre de l'eau avec le réchaud
À l'abri mais sans chauffage Une fois dans le refuge, il reste encore à faire fondre de l'eau à l'aide d'un réchaud pour préparer le dîner. Évidemment, la recharge de gaz toute neuve ne fonctionnait pas. Heureusement qu'il disposait d'une autre recharge ! © Adam Clark
Montée à skis
Brody grimpe le volcan Lanin à l'aide de peaux de phoque
Montée à skis Le Lanín culmine à 3 747 mètres d'altitude à la frontière de l'Argentine et du Chili. Avant de se lancer à l'attaque du volcan, Brody et le photographe Adam Clark avaient dû s'assurer de recevoir les visas des deux pays. Ce fut sans aucun doute la partie la plus compliquée de l'expédition. © Adam Clark
Pas de femmes de ménage...
Brody nettoie et organise le matériel
Pas de femmes de ménage... Durant un mois complet, Brody et Adam ont campé chaque jour à un nouvel endroit. Avant de se frotter au volcan Lanín, ils avaient pris le soin de bien ranger et organiser leur équipement. Au retour, ils ont abandonné leurs boots pleines de sueur, remisées à l'arrière du van, et repris la route. © Adam Clark