Photos : exploration dans un parc sous-marin

L'Autriche abrite un surprenant parc naturel qui se visite avec palmes et tuba en été.
Par Josh Sampiero

S'il ne s'agit certes pas de la cité perdue d'Atlantis, le lac autrichien Grüner See n'en demeure pas moins un véritable trésor pour les yeux. Presque toute l'année, le parc est ouvert à la visite et il est possible de le parcourir en long et en large en suivant des sentiers pédestres, en traversant des ponts et en observant le paysage naturel assis sur des bancs. Mais chaque été, après la fonte des neiges venues des massifs karstiques du Dachstein, le parc se retrouve immergé sous une eau froide et translucide. Le photographe-plongeur suisse Marc Henauer joue ici le rôle du guide à travers une sélection de ses plus belles images du Grüner See.

Pro tip: use your keyboard to jump between photos
Sous la surface
eau couvrant arbres, ponts et sentiers
Sous la surface Avec jusqu'à treize mètres de profondeur, les arbres, sentiers, bancs ou ponts du parc se retrouvent sous l'eau en été, alors qu'ils sont accessibles à l'air libre le reste de l'année. © Marc Henauer/Solent News
Lumières aquatiques
plongeur vue sous-marine
Lumières aquatiques Le photographe Marc Henauer a particulièrement apprécié la lumière offerte par le lac lors de ce shooting : "Par chance, les rayons du soleil parvenaient à transpercer l'eau." © Marc Henauer/Solent News
Assis les pieds dans l'eau
Un banc immergé
Assis les pieds dans l'eau D'habitude situé en surface, ce banc fait désormais office de jacuzzi en quelque sorte, permettant de s'asseoir avec juste la tête hors de l'eau. Sauf que la neige fondue n'offre pas réellement une température de l'eau digne d'un bain chaud... © Marc Henauer/Solent News
Franchir le pont
plongeur franchissant un pont
Franchir le pont "En nageant au-dessus de cette herbe verte et de ces fleurs, en survolant ces chemins, rochers et arbres, j'avais l'impression de me trouver dans un conte de fées", a commenté Marc Henauer. © Marc Henauer/Solent News
Paysage en surface
plongeurs se mettant à l'eau
Paysage en surface Avant même de plonger dans le lac, le panorama offert en surface par le Grüner See a de quoi vous laisser pantois. © Marc Henauer/Solent News
Reprendre son souffle
monde immergé
Reprendre son souffle Pour obtenir cette série de clichés, il a fallu un certain temps : "Ma femme et moi avons séjourné sept jours sur place pour y arriver" explique Marc Henauer. "Nous faisions trois plongées par jour, d'une heure chacune." © Marc Henauer/Solent News
Éclairage 100 % naturel
plongeur devant un arbre immergé
Éclairage 100 % naturel "Toutes les photos ont été réalisées en lumière naturelle et sans flash", ajoute le photographe. © Marc Henauer/Solent News
Jeux de reflets
Un banc immergé
Jeux de reflets La présence du banc indique clairement la profondeur à cet endroit. "Il n'est possible de plonger qu'un seul mois dans l'année, au printemps" explique Marc Henauer. "Sinon, la profondeur est trop faible le reste de l'année." © Marc Henauer/Solent News
Le cliché parfait
plongeur au-dessus d'un sentier immergé
Le cliché parfait "Je suis très satisfait du résultat après les soucis que nous avons rencontré, comme les fortes précipitations, les orages et le vent", raconte Marc Henauer. © Marc Henauer/Solent News
Pont en eaux claires
Pont en eaux claires Il est d'habitude plus commun de nager sous les ponts qu'au-dessus ! © Marc Henauer/Solent News
Clair comme de l'eau de roche
Clair comme de l'eau de roche L'expression se vérifie si l'on en croit le photographe, décrivant la "visu" en jargon de plongée : "La visibilité est tout bonnement fantastique", affirme Henauer. "D'ordinaire, on ne rencontre une eau aussi claire qu'en mers tropicales." © Marc Henauer/Solent News