Vidéo : Amazonia Kirimbawa

Un tiers des participants n'ont pas terminé la brutale course d'aventure. Voici les images.
Par Evan David

Certains mots douchent les rêves d’aventure, comme une phrase contenant le mot « Amazone ». Les jungles tropicales, les eaux troubles et le genre d’animaux qui aiment mordre, piquer ou étouffer viennent immédiatement à l’esprit.

Pour les braves compétiteurs du Red Bull Amazonia Kirimbawa, ça sonne comme un max de fun. Mais seulement si l’on y ajoute 200 kilomètres à vélo, en bateau et à pieds. Cette nouvelle course d’aventure a attiré des participants depuis tout le Brésil pour devenir des Kirimbawa – le mot local pour « guerrier ».

Un concurrent lors du Red Bull Amazonia Kirimbawa à Manaus au Brésil, le 7 décembre 2013
À la vitesse de la lumière © Marcelo Maragni/Red Bull Content Pool

« Je pense que le plus difficile est la température, explique José Virginio. C’est un challenge de gérer son énergie avec cette chaleur ! »

Le cycliste Ricardo Pscheidt est d’accord : « On boit constamment. On se déshydrate, on transpire beaucoup. J’en ai bavé psychologiquement, du début à la fin ! ».

Seuls deux-tiers des équipages sont arrivés à bout du parcours de 200 kilomètres, avec le team Xingu terminant devant le team Tucanu. Mais s’il n’y a que quelques vainqueurs, les images sont formelles : tous les participants méritent le titre de Kirimbawa !

Plus d’aventure sur notre page Facebook.

read more about
Next Story