Comment naviguer naturellement

Éteignez votre GPS pour profiter de l'aventure avec l'expert Tristan Gooley.
Les étoiles brillent dans le ciel
MeiliSnow © Nutthavood Punpeng
Par Tristan Gooley

Avons-nous vraiment besoin de navigation naturelle alors que même nos téléphones ont des cartes et des GPS ? On pourrait aussi se demander à quoi sert de bien faire la bouffe alors qu’on a des fast-foods… La navigation naturelle, c’est l’art de trouver son chemin en utilisant le soleil, la lune, la météo, les plantes et les animaux. Pas toujours indispensable si l’on veut juste se rendre de A à B.

Mais c’est absolument vital si vous vivez un voyage intéressant. La navigation naturelle est au GPS ce que Mozart est à Simon Cowell. Ou la raclette au Big Mac. Dans le Sahara libyen, j’ai appris des Touaregs comment trouver mon chemin en utilisant la forme des dunes. Et c’est à Bornéo que les Dayaks m’ont enseigné à trouver mon chemin en fonction des courants. Ces trucs vous aideront à trouver le chemin de la maison.

Dunes de sable en Libye
Les dunes de sable peuvent indiquer le vent © Tristan Gooley / naturalnavigator.com

Le vent

Le vent laisse son empreinte un peu partout sur Terre. Du milieu de l’Arctique, où le swell de l’océan peut être lu, à la façon dont le vent agit sur les cimes des arbres, le vent est là pour aider les navigateurs. Suivez juste sa direction et vous trouverez votre chemin.

Dans le Sahara libyen, j’ai appris des Touaregs comment trouver mon chemin en utilisant la forme des dunes.

En hiver, regardez les lignes blanches verticales sur les arbres, où le vent n’a soufflé qu’une fois. Ce sera assez frappant sur les zones larges. Regardez l’amoncellement de neige sur le côté de n’importe quel obstacle qui coupe le vent. Il y aura un gros tas de neige là d’où vient le vent, et une trace plus allongée de l’autre côté. Cette technique marche aussi avec le sable.

Observer les flaques d'eau peut indiquer le nord
Observer les flaques d'eau peut indiquer le nord © Tristan Gooley / naturalnavigator.com

Le soleil

Comprendre complètement dans quelle direction le soleil va être toute la journée demande un peu d’entraînement, mais tout le monde en Europe et aux Etats-Unis devrait être conscient qu’il est au sud quand il est au plus haut dans le ciel, à midi. C’est pour ça que vous trouverez plus de flaques d’eau sur le côté sud, à l’ombre, sur la plupart des pistes ouest-est que sur le côté nord, que le soleil atteint plus facilement au milieu de la journée.

Des bandes de neige
Les arbres peuvent être informatifs © Tristan Gooley / naturalnavigator.com

Les arbres

J’ai une collection de 12 façons dont on peut utiliser les arbres pour naviguer, et ce avant même que l’on se penche sur les lichens et autres plantes. Toute personne qui aime évoluer dans la nature devrait au minimum apprendre comment utiliser les arbres.

Ils révèlent la nature du sol ainsi que les changements d’altitude. Dans les régions tempérées, les hêtres sont synonymes de terre ferme, alors que les saules et les aulnes peuvent être synonymes de la présence d’une rivière dans les environs – visible ou pas. Chaque espèce est plus courte avec l’altitude.

Traînées nuageuses
Traînées nuageuses © Tristan Gooley / naturalnavigator.com

Les nuages

Tout nuage peut être utilisé pour naviguer. L’une des techniques les plus connues consiste à rechercher la tendance des traînées. Lorsque les conditions sont propices, les avions haut dans le ciel laissent dans leur sillage une traînée blanche, qui est constituée d’eau condensée. Il y aura des tendances cohérentes dans ces lignes. Il faut connaître la tendance dans la région où l’on se trouve, et alors ces traînées sont visibles comme des sortes de compas dans le ciel. Dans le Nord-Ouest de l’Europe, ils ont par exemple tendance à former des lignes du Nord-Ouest au Sud-Est.

Les villes

Les paraboles pour la télé sont très utiles en ville, comme elles tendent toutes à être orientées vers le même point. Mais ma technique favorite en ville est plus artistique. En étudiant les habitudes de cet animal qu’est l’être humain, on peut se repérer et naviguer facilement. Si vous êtes complètement perdus dans une grande ville, remontez le flot de gens le matin ou allez dans le même sens l’après-midi, et vous devriez trouver une station.

Tristan Gooley est l’auteur de The Natural Navigator. Pour plus d’informations sur la navigation naturelle, rendez-vous sur www.thenaturalnavigator.com ou suivez @naturalnav sur Twitter.

read more about
Next Story