Les meilleurs sauts BASE en wingsuit de 2013

Des Alpes à l'Everest, des gens en drôles de costumes volaient partout cette année.
Valery Rozov se jette d'une altitude de 7 220 m depuis l'Everest
Valery Rozov se jette d'une altitude de 7 220 m © Thomas Senf/Red Bull Content Pool
Par Josh Sampiero

L’année 2013 a été une superbe année pour les fans de wingsuit. Régulièrement, des exploits ont été effectués, dont voici 5 de nos favoris.

Sauter de la Dent du Géant

Plus tôt cette année, le team de wingsuit Squirrel, composé de Matt Gerdes, Roch Malnuit et Erwan Madoré a fait une première sur la Dent du Géant, dans les Alpes, et deux autres en compagnie de Pierre Fivel.

Matt explique : « C’était une ascension assez directe, avec une corde géante pour nous aider dans les parties un peu délicates jusqu’au sommet à 4.013 mètres, où nous avons enfilé nos wingsuits jusqu’à Chamonix. »

Le « Hole Shot » d’Alex Polli

En avril dernier, le monde du wingsuit (et le reste du monde) a été ébahi par les exploits d’Alexandre Polli sur les impressionnants reliefs de Roca Foradada, en Espagne. Et déjà plus de 10 millions de vues sur YouTube.

Jeb Corliss – Flying Dagger

Le skydiver et pilote de wingsuit américain a mis le cap sur la Chine pour effectuer un trick qui s’appelle « The Flying Dagger », dans lequel il vole entre les parois d’un étroit canyon dans la montagne de Janglanshan.

Le saut dans le canyon, qui fait 275 mètres de haut et 4,5 mètres de large, sans oublier sa longueur équivalente à 3 terrains de football, n’a pratiquement pas eu lieu. La mauvaise météo lui a donné moins de sauts d’entraînement qu’il n’attendait, et le jour prévu, le vent était loin d’être idéal. Mais face à la deadline des autorités chinoises, Corliss a profité d’un moment où le vent s’est calmé et y est allé. Contrairement à son saut en BASE depuis Table Mountain, au Cap, où il s’était cassé les deux jambes en 2012, le saut fut un succès.

Vol de nuit pour le Soul Flyers

Ce n’est pas la première fois que les Soul Flyers Vincent Reffet et Fred Fugen volent avec leurs wingsuits de nuit. Mais c’est la première fois qu’ils sautent de nuit d’un sommet et non d’un avion.

Mais ça n’est pas la partie la plus cool. Le plus cool, ce sont les lumières customisées sur leurs combinaisons !

Bien que ça paraisse fou, c’était assez sûr. « Nous connaissons les lieux très bien. Nous nous sommes entraînés de jour pour préparer exactement ce que nous pouvions faire de nuit. Tu sautes, tu voles, tu sais où tu ouvres, tu sais où tu es », explique Fugen.

Valery Rozov se fait l’Everest

Dans une saison controversée sur l’Everest, il y a eu un moment de lumière : quand Valery Rozov s’est élancé de la plus haute montagne du monde. Si un BASE jump n’était pas possible de tout en haut, Rozov a tout de même sauté de 7.220 mètres.

À cette altitude, il y avait des enjeux sur la pression de l’air, plus faible, qui pourrait influer sur le gonflage du wingsuit à la bonne vitesse pour garantir un vol en toute sécurité. Heureusement, ça a marché. Après l’atterrissage, c’est en quelque sorte là qu’a commencé le plus dur : « Ce n’est que quand je suis rentré chez moi que j’ai vu combien c’était dur physiquement et psychologiquement ! ».

read more about
Next Story