Que porter pour courir en hiver ?

Les coureurs Philipp Reiter et Christian Schiester nous éclairent sur quoi porter en hiver.
Christian Schiester
Christian Schiester - Action © Jürgen Skarwan/Red Bull Content Pool
Par Robbie Lawless

L’hiver forge le caractère et fait ressortir le meilleur. Il serait donc dommage d’arrêter de courir pour un petit peu de neige et de glace… Comme on dit, il n’y a pas de mauvais temps, juste de mauvais vêtements.

Quand le mercure baisse, on pourrait être tenté de s’emmitoufler dans les vêtements les plus chauds, ou d’investir dans un costume futuriste comme celui que porte Christian Schiester au-dessus. Mais ce n’est pas quelque chose que Schiester recommanderait.

« En Antarctique, les températures descendent sous les -40°C. Ce n’est pas aussi bas en Europe, explique l’ultra-coureur. La chose la plus importante est de rester sec. En hiver, cela signifie porter trois ou quatre couches. »

Ryan Sandes évolue sur le Matroosberg
Ryan Sandes s'entraîne chez lui © Kolesky/Nikon/Red Bull Content Pool

Le montagnard et coureur Philipp Reiter est d’accord, et prévient que choyer ses pieds est le plus important : « Une fois que les pieds sont humides, ils refroidissent, et c’est assurément la fin de votre virée dans la neige ! ».

L’athlète allemand recommande de porter des chaussures avec des picots à neige : « Neige, glace, pierres mouillées ou racines glissantes, rien n’est un problème avec le bon choix de chaussure ! ».

Son arme de choix est la Salomon Snowcross CS, qui présente des pics en métal pour une meilleure traction.

Salomon Snowcross © Salomon/Amer Sports

« Je ne croyais pas que ces 9 petits pics en métal auraient un effet quelconque, et j’ai complètement perdu mon équilibre, explique-t-il. Pas parce que j’ai glissé, mais parce que l’adhérence était trop bonne sur la glace. »
Il recommande également de porter des guêtres par-dessus si la chaussure n’en est pas déjà équipée.

La plupart des fabricants proposent une version hivernale de leur plus récent modèle de trail, ou vous pouvez y ajouter des crampons comme les Kahtoola MicroSpikes – mais tout le monde ne s’y fait pas/
« Pour moi, les crampons ne sont pas obligatoires », explique Christian qui porte aussi des runners avec des crampons – un prototype d’Asics.

Kilian Jornet s'entraîne sur un glacier
Kilian Jornet aime aussi bien courir l'hiver

C’est mieux d’avoir un peu froid au début.

Quand les pieds sont secs, c’est un peu plus difficile de garder l’équilibre thermique du corps – on ne veut pas se geler, mais on ne veut pas avoir trop chaud non plus. Il peut être tentant de s’envelopper dans une veste avant de sortir, mais ce n’est pas quelque chose que Reiter conseille.

« Je vous assure que vous allez suer dès que ça va monter un peu. Mon expérience est qu’il est mieux d’avoir un peu froid au début, et une fois que le moteur tourne, on atteint sa zone de confort. »

Son équipement n’est pas complet sans un Buff et des gants. Et ce n’est pas que pour réchauffer les doigts : « On tombe environ deux fois dans la saison. Ça m’est déjà arrivé une fois, et on ne veut pas se couper la main en glissant ! ».

Christian Schiester pose pour un portrait
Schiester dans son costume fait maison © Jürgen Skarwan/Red Bull Content Pool

Mais le style ?
« Le plus important est de faire attention aux alentours, prévient Schiester, dont l’ambition est de remporter à la fois le marathon du Pôle Nord et celui du Pôle Sud. C’est plus dur de courir dans la neige et la glace. Si l’on fait une erreur, on peut tomber et se casser une jambe. »

Le secret est de courir avec une plus petite foulée à une plus haute fréquence, explique Reiter : « De cette façon, on est plus efficace ! ».
Il y a une autre chose importante, d’après lui : en profiter et apprécier.

« Pour moi, la course en hiver est plus une question d’expérimenter le trail dans une nouvelle perspective et de profiter des magnifiques paysages hivernaux. Cela décuple la force mentale et c’est une expérience totalement différente. »

Pour plus d’aventure, rendez-vous sur notre page Facebook.

read more about
Next Story