Les conseils avalanches d'expert : Chris Davenport

Chris Davenport passe beaucoup de temps dans le backcountry. Voici ce qu'il a appris.
Par Dave Waag

Les avalanches sont un risque inhérent lorsqu’on fait du ski ou du snowboard en backcountry. Le nécessaire de sauvetage comprend un émetteur-récepteur, une pelle et une sonde, sans oublier aujourd’hui le sac à dos qui se gonfle. La technologie ne remplace pour autant pas l’expérience. Faire les bons choix en montagne est crucial pour éviter les avalanches.

Chris Davenport, double-champion du monde de ski extrême, sait lire les risques que l’on peut avoir en montagne.

Il a skié des Rocheuses à l’Himalaya, et a plusieurs premières à son palmarès. Il a évidemment déjà eu des frayeurs, mais garde une approche très sûre des risques d’avalanches. Il partage ses trucs avec nous.

Chris Davenport gravit le Mont-Blanc, à Chamonix, le 13 février 2011
Chris Davenport au Mont-Blanc © Christian Pondella/Red Bull Content Pool

Attentes
Savoir quelles sont ses attentes en montagne est très important. Il faut se fixer des objectifs assez bas au début de la journée, plutôt que de se focaliser sur la quête de quelque chose de trop compliqué. S’amuser est plus important que de se fixer des objectifs irréalisables.

Terrain et exposition
Le chois du terrain est crucial pour la sécurité. Quand vous arrivez au départ de la ligne que vous avez choisie, il faut se demander quelle serait la pire chose qu’il pourrait arriver en skiant cette ligne. Si c’est glissant, s’il y a un piège dans le terrain ou une exposition à un risque. Est-ce qu’on est OK avec le pire scénario ? Si ce n’est pas le cas, il faut changer de plan.

Chris Davenport à Denali, en Alaska, le 11 avril 2012
Chris Davenport à Denali © Christian Pondella/Red Bull Content Pool

Facteurs humains
Les facteurs humains liés à la prise de décisions sont très importants. Il faut être lucide, honnête avec soi-même et son groupe quant aux attentes et aux opinions. L’humilité et l’approche humble de la montagne sont importantes pour s’amuser. Écoutez votre intuition et communiquez honnêtement avec vos partenaires.

Esprit d’équipe
Il faut bien choisir ses partenaires. Une bonne relation est la base d’une bonne communication et aide à surmonter les surprises. La confiance mutuelle est la base, comme les objectifs communs. Une relation avec un partenaire de ski est comme une relation avec un conjoint ou un vieil ami, où l’on se comprend en un clin d’œil. J’ai eu de nombreux partenaires, et ce sont les relations fortes qui donnent les meilleures journées de ski.

Les données sont reines
Il y a tellement d’informations à disposition de nos jours : les prévisions de la météo et des avalanches, les récits, les observations… Il faut utiliser l’information. Les gens continuent de faire des erreurs en montagne alors même qu’ils peuvent avoir les risques d’avalanche qui apparaissent assez clairement. Utilisez les données que vous avez.

Vidéo : Tom Day pour Warren Miller Entertainment / Chris Davenport

Plus d’aventure ? Rendez-vous sur notre page Facebook.

read more about
Next Story