Matos : ce qu'il faut pour une expédition

Mieux vaut bien faire son sac pour partir en expédition. Voici ce qu'a emmené Ben Saunders.
Ben Saunders et Tarke L'Herpiniere
Ce qu'il faut pour une expédition en Antarctique © Andy Ward
Par Josh Sampiero

Les aventuriers britanniques Ben Saunders et Tarka L’Herpiniere sont en expédition en Antarctique pour retracer le retour de l’explorateur Capt Scott qui reste inachevé aujourd’hui.

Repoussant les limites du potentiel humain, la Scott Expedition sera le plus long voyage en autonomie de l’Histoire. Le bon équipement fait toute la différence entre le succès et l’échec, la vie et la mort. Voici ce qu’ils utilisent.

Masque Outdoor Research Gorilla
Il fait froid au point de ne pouvoir exposer aucune partie de la peau. Mais parce que l’on expire, on a besoin de respirabilité. Le masque Gorilla protège, et empêche notamment la formation de glace autour de la bouche.

Nourriture
Du porridge déshydraté, des barres énergétiques à la douzaine et du poulet au curry pour atteindre 6.000 calories par jour. Les repas chauds sont pour le petit-déjeuner et le dîner, alors que les compères s’arrêtent souvent pour faire le plein à base de barres.

Vestes de Mountain Equipment
« Beaucoup de vêtements que vous voyez en expéditions polaires viennent de la montagne, explique Saunders. Il n’y a pas beaucoup de pluie en Antarctique, c’est le continent le plus sec, donc avoir une membrane étanche n’est pas nécessaire. Et même à des températures négatives, on génère beaucoup de chaleur en tirant une luge de 200 kilos, donc la respirabilité devient plus importante. »
Le duo a des vêtements conçus spécialement par Mountain Equipment.

Communication
Contrairement au Captain Scott, Saunders reste connecté au monde avec des posts réguliers sur son blog. Pour ce faire, il utilise un Ultrabook d’Intel et un service Internet satellite d’Iridium Pilot. Comment ne tombe-t-il pas en panne de batterie ? Grâce à la lumière continue de l’Antarctique.

Luges sur-mesure
« Ce sont les plus grosses luges que j’aie jamais vues, explique Saunders. Elles sont en fibre de carbone et kevlar, faites à la main, très high-tech. »
Elles sont très longues, avec des parties amovibles. Elles portent tout ce dont les explorateurs ont besoin pour survivre.

Chaussures Alfa Extreme North Pole
Faites à la main et d’une valeur d’environ 1.000 euros la paire, ces chaussures sont similaires à ce que le pionnier Roald Amundsen utilisait il y a un siècle, mais avec des matériaux contemporains.

Skis Ski Trab Race Aero World Cup
Ils sont un peu plus courts, plus larges et plus légers de 300 grammes chacun qu’une paire de skis traditionnels. Parfaits pour les longues traversées dans des conditions variables. Ils font 164 centimètres de long, ce qui est maniable, et sont assez larges pour pouvoir porter.

Entraînement
L’une des choses les plus importantes de leur arsenal ne se voit pas : c’est l’entraînement effectué toute l’année dernière.

read more about
Next Story