Escalade sur glace : quand la colonne s’effondre…

Will Mayo, spécialiste de l’escalade sur glace, raconte une expérience qui aurait pu mal tourner.
À gauche, The Fang, la fameuse colonne de glace. © Celin Serbo
Par Brendan Leonard

Accroché par la pointe de son piolet dans une faille, Will Mayo se tenait là sur la paroi rocheuse, les bras tendus formant une croix. Pour parvenir au bout de son ascension sur cette voie appelée Superfortress, il ne lui restait plus qu’à gravir ce pic de glace, The Fang (Le Croc). Long de 30 mètres, cette colonne de glace suspendue est devenue un rendez-vous célèbre en escalade à Vail dans le Colorado.

Will planta les crampons à la pointe de ses chaussures dans la glace ; cinq petits mètres le séparaient du sommet de The Fang. Quand tout à coup, l’énorme colonne se brisa, 20 centimètres sous ses pieds, laissant les 10 tonnes de glace s’écraser sur le flanc de la montagne sous ses yeux.

Un stalactite géant. © Celin Serbo

Si la colonne s’était brisée un peu plus haut, au-dessus de Will, l’emportant dans sa chute, il aurait alors dû se balancer en urgence sur le côté pour échapper à l’accident. Heureusement, on ne saura jamais s’il y serait parvenu.

Le lendemain, sur sa page Facebook, Will Mayo rédiga le message suivant : “Ce truc est un piège mortel. Il y a quelque chose dans cette colonne qui la rend plus instable que toutes celles que j’ai pu grimper jusqu’ici.”

Ce n’est pas la première fois que The Fang se brise ainsi et emporte des grimpeurs. L’alpiniste Sue Nott survécut à cette chute (avant de mourir en 2006 sur le Mont Foraker), mais d’autres n’ont pas eu cette chance.

“Je ne suis pas vraiment surpris que ce stalactite se soit détaché. Ce qui m’a surpris, c’est qu’il se brise juste après que mon pied soit passé au niveau de la ligne de rupture”, ajouta Mayo.

Heureusement, son point d’ancrage se trouvait hors de danger.

Une glace fragilisée par les piolets et crampons. © Celin Serbo

Superfortress, cette voie emprunté par Will Mayo, combine quatre des itinéraires les plus difficiles situés à Vail : Red Beard (M12), The Flying Fortress (M13), Red Bull and Vodka (M11+) et King Cobra (M11-). Ce parcours d’escalade mixte nécessite d’emprunter des passages suspendus, accrochés à des prises toutes petites, mais aussi de gravir des parois de glace verticales peu épaisses à l’aide de piolets et de crampons. L’escalade mixte exige un savant mélange de technique et de force, mais aussi un grand calme.

La veille, Will avait déjà entendu un craquement émaner de The Fang en l’escaladant ; la colonne s’était alors probablement fracturée. Il pensa que cette fracture permettrait de libérer les tensions et aussi à l’eau de pénétrer dans la faille, rigidifiant la colonne par la suite.

The Fang a disparu ! © Celin Serbo

Cette colonne baptisée The Fang se reforme tous les ans et on y retrouve en permanence de nouveaux grimpeurs, venus planter piolets et crampons sur sa surface. Inévitablement, à un moment, la colonne cède.

Brendon Leonard est l’auteur du site semi-rad.com. Retrouvez plus de sujets de Red Bull Aventure sur notre page Facebook.

read more about
Next Story