Comment ne pas se transformer en glaçon

Rien de tel que les conseils avisés du grimpeur Will Gadd pour rester au chaud en montagne.
Will Gadd grimpe sur de la glace verticale
Will Gadd sur l'Eidfjord © Christian Pondella/Red Bull Content Pool
Par Will Gadd

Je passe environ 150 jours par an à faire de l’escalade et du ski à des températures inférieures à zéro. Au cours des 30 dernières années, j'ai beaucoup appris pour ne pas me transformer en un glaçon humain. 

Adaptez votre tenue à votre activité!

D'abord, il faut bien comprendre qu’une seule combinaison de vêtements ne suffit pas pour toutes les situations. Lorsque je vais courir par -30°C, je porte une uniquement une shell légère et respirante, avec des sous-vêtements peu épais et des gants très fins. Je gèlerais sans doute sévèrement en quelques minutes si je portais les mêmes vêtements pour faire de la cascade de glace.

Will Gadd grimpe une cascade de glace à Hunlen chutes en Colombie-Britannique
Will Gadd à Hunlen en Colombie-Britannique © Christian Pondella/Red Bull Content Pool

La plus grosse erreur que j’observe, c’est que les gens n’adaptent pas leurs vêtements en fonction de la quantité de chaleur qu’ils vont dégager une fois en activité. Il ne s'agit pas de choisir la bonne «couche», mais de trouver une tenue minimale lorsque vous faites un effort et une autre très chaude lorsque vous vous arrêtez.

La sueur est toujours un ennemi quand on se déplace.

Habillez-vous en fonction de la température de votre corps dans les 5 à 20 minutes qui viennent plutôt qu’en fonction de la sensation de froid que vous ressentez en sortant dehors. Lorsque vous sortez de la voiture pour aller pour faire du ski ou une randonnée d'hiver, la tentation est forte de s'habiller très chaudement. Mais si vous le faites, vous allez bientôt transpirer et vos sous-vêtements seront rapidement trempés, l'intérieur des gants trop épais vas devenir humide, et vous allez avoir froid. Mieux vaut commencer en ayant un peu froid au départ.

Will Gadd en action dans le parc de Strathcona Park, en Colombie-Britannique au Canada, en 2009
Will Gadd © Christian Pondella/Red Bull Content Pool

Lorsque vous arrêtez de bouger, inversez le processus, et habillez-vous chaudement avant d’avoir froid. Remettez un bonnet et une grosse veste, détendez les lacets de vos chaussures pour permettre au sang de mieux circuler dans vos pieds, et mangez un peu pour reprendre des forces et vous réchauffer.

C’est beaucoup plus facile de rester motivé lorsque votre peau est chaude et sèche.

La sueur est toujours un ennemi quand on se déplace. Il faut que vos sous-vêtements soient secs lorsque vous êtes statique ou lorsque votre activité est réduite. La sueur est un mécanisme efficace pour le refroidir le corps humain, mais une fois mouillé ce processus de refroidissement par évaporation peut vous donner très froid. En fait, c’est beaucoup plus difficile de rester au chaud à -1°C qu’à -15°C, parce que vous transpirez plus en vous déplaçant à -1°C, même si vous portez uniquement une fine couche de vêtement synthétique.

Le mieux c’est de porter un sous-vêtement synthétique de haute qualité sur l’intégralité du corps. Je préfère le synthétique à la laine, qui ne sèche pas aussi vite. Apportez avec vous un top de rechange et des chaussettes et enfilez les après une longue montée.
La différence de confort et de chaleur est phénoménale, non seulement physiquement mais aussi mentalement. C’est beaucoup plus facile de rester motivé lorsque votre peau est chaude et sèche.

David Lama sur une face près du Cerro Torre. Patagonia, Argentine.
David Lama sur une face près du Cerro Torre. © Corey Rich/Red Bull Content Pool

Apportez plusieurs paires de gants de rechange. La plupart des gens ont les mains froides parce qu'ils se déplacent avec des gants trop épais, ils ont les mains moites, et dès qu’ils s'arrêtent leurs mains gèlent littéralement. La solution est de porter des gants très minces en laine polaire. J'en apporte jusqu'à cinq paires sur la plupart de mes sorties en montagne et j’attends juste qu’ils soient mouillés pour en changer.

Il faut essayer différentes options. On a tous des corps différents, et comme on ne peut pas en changer mieux vaut apprendre à bien le connaître pour être le plus efficace possible. Si vous n’avez pas chaud en montagne, vous risquez de commettre des erreurs. Quand on a froid, ça gâche le plaisir de la journée donc adaptez votre tenue à votre activité et vous aurez plus de plaisir.

Découvrez d'autres aventures sur notre page Facebook.

read more about
Next Story