Photos: Skier (quasiment) sans neige

Brody Leven dans le backcountry en Roumanie. Il n’a pas trouvé grand-chose mais il bien s’est amusé.
ski sur l'herbe?
Brody Leven cherche la neige © KT Miller
Par Brody Leven

Celui qui a dit qu’il devait y avoir de la neige pour skier se trompe complètement. Il y avait sans doute un peu de neige caché quelque part sous la boue, les déchets et les restes d’avalanche qui jonchaient la plupart des pistes que nous avons skié en Roumanie, mais on n’en a pas vu beaucoup.

le skieur/ alpiniste américain Brody Leven essaie de trouver un train pour rentrer chez lui à Busteni, Roumanie
En attendant le train en Roumanie © KT Miller

Au lieu de cela, nous nous sommes aventuré naïvement dans un couloir suite à une courte randonnée à skis après avoir été déposé au sommet du plateau de Bucegi par un télésiège datant de l'ère soviétique, sans tenir compte de l'horaire affiché. Nous n'avions aucune idée de ce qui nous attendait en dessous de nous.

Part way down Valea Malaiesti, Brody Leven skis away from Dracula in the Transylvanian Alps.
Ski dans le sush dans les Alpes de Transylvanie. © KT Miller

Le peu de neige qui recouvrait le plateau s’est arrêté après une descente à skis de 1000 mètres de dénivelé et nous avions encore 1000 mètres de dénivelé à faire pour atteindre le bas de la vallée de Prahova.

Brody Leven randonne dans les montagnes des Carpates
Skier dans les arbres... © KT Miller

Nous avons attaché le matériel de ski à nos sacs à dos, nos chaussures de randonnée ont remplacé les chaussures de ski, et nous avons passé le reste de la journée a descendre en économisant nos forces, le long des pistes en pente raide, pour enfin arriver en ville. Ensuite nous sommes allé à la station de bus, et puis à la gare, le bus pour notre village ne venant jamais.

 Nous avons marché sur des sentiers où les ours trouvent leur nourriture, sur des chemins qui mènent au château considéré comme la maison de Dracula datant de l’époque médiévale, sur des pistes que nous avons trouvées nous-mêmes, après de longues journées dans les montagnes. Et nous avons aussi skié sur des pistes où nous avons rencontré des amis Roumains, Vlad et Mihai, sans doute les deux seuls skieurs de randonnée dans la région.

Brody Leven regarde le château de Dracula
'Hé regarde! Dracula!' © KT Miller

 Je suis arrivé dans la ville de montagne de Busteni avec KT Miller, un photographe du Montana, (Etats-Unis), et il n’y avait absolument pas de neige. En ville, les gens portaient des shorts et des t-shirts, et nous on se trimbalait avec de skis et des doudounes. Mais on ne s’est pas laissé abattre.

Brody Leven during the second descent of Albisoara Crucii, a Romanian climbing route
Brody lors de sa première descente ce jour là © KT Miller

Pendant deux semaines, nous nous sommes aventurés seuls dans les montagnes des Carpates du Sud sans aucune information sur le domaine skiable, mis à part ce que l’on pouvait voir de nos propres yeux. Vlad nous a raconté les difficultés incroyables qu’il a rencontrées pour acheter des skis de randonnée en Roumanie avant que toute de la neige de la saison ne soit fondue.

Attention: tourner avant de taper dans les rochers
Neige souple dans un couloir bien large! © KT Miller

Mihai nous a indiqué la direction du couloir le plus raide qu’il a reconnu, il nous a attendu, en bas de la piste des heures après l’avoir descendu, et il a fait la descente à pied avec nous jusqu’en bas de la vallée. N’importe quelle personne qui est motivée à ce point pour faire du ski dans des conditions qui ressemblent plus au mois d’août qu’au mois d’avril devient immédiatement notre ami. Et s'ils prennent le temps de nous faire découvrir leur ville, les montagnes et la nourriture locale, c'est encore mieux.

 

descente en rappel, Caraiman Peak. © KT Miller

KT et moi avons passé la nuit dans un refuge de montagne très éloigné, sans pouvoir échanger un seul mot dans la même langue avec les gardiens de cabane. Nous avons skié les premières descentes sur des voies d'escalade et nous avons visité le château de Dracula pendant notre jour de repos. L’aventure dans les Alpes de Transylvanie ajoute une dimension spécifique au ski que la plupart des skieurs ont oubliée.

Neige slushy fun
Neige slushy et pente raide, Valea Costilei. © KT Miller

Mais de la même manière que certaines personnes considèrent les vampires comme des monstres, d'autres les trouvent intéressants. Dans ce sens, notre voyage dans les montagnes que Dracula ne fut pas notre pire cauchemar, mais il avait plutôt des allures de rêve de milieu d’été - malheureusement, sans la neige mi-printemps!

Suivez Brody Leven sur Instagram et pour plus d'aventures suivez notre page Facebook!

read more about
Next Story