Fous de glace: les pires ascensions de l'hiver

Découvrez en images les cascades de glace les plus spectaculaires grimpées cet hiver.
Par Tarquin Cooper

Intense, épuisante physiquement et parfois effrayante, la cascade de glace est l'une des disciplines les plus exigeantes des sports de montagne. Imprévisible par nature, la glace est un espace complexe et très périlleux qui demande beaucoup de concentration. Il faut prendre les bonnes décisions, car l'erreur coûte cher. Par contre, les images qui en ressortent sont souvent spectaculaires. Une récompense bien méritée pour ces grimpeurs de l'impossible. Voici les meilleures images de certaines des plus belles performances de l'hiver.

Pro tip: use your keyboard to jump between photos
Jeff Mercier sur Mach3
Jeff Mercier monte Mach3 à Kandersteg, Suisse.
Jeff Mercier sur Mach3 Jeff Mercier grimpe sur Mach3 à Kandersteg, en Suisse. La photo a été prise par Antoine Rolle qui grimpait sur une route parallèle appelée «Tranen der Eisprinzessin '- les larmes de la princesse de la glace. © Antoine Rolle
Un tonnerre de glace
Will Gadd grimpe Helmcken Falls
Un tonnerre de glace « Si vous vous blessez dans la partie supérieure ce sera très compliqué de venir vous chercher, » dit Gadd. « Il n’existe pas de méthode pour venir récupérer quelqu’un avec un palan derrière une grosse chute d’eau. » © Christian Pondella/Red Bull Content Pool
Sauvage et humide
Will Gadd grimpe Helmcken Falls
Sauvage et humide L'eau n'arrête pas de couler tout l'hiver. Les grimpeurs ont dû bien surveiller les conditions météorologiques pour assurer leur sécurité. © Christian Pondella/Red Bull Content Pool
Il fait gris au Nord
Jon Walsh conquiert le rocher.
Il fait gris au Nord Jon Walsh et Michelle Kadatz vous donnent un aperçu des conditions d'escalade en Ecosse pendant l'hiver, sur une nouvelle (VIII, 8) variation de The Shield sur Ben Nevis - La glace est mince, le temps est mauvais, mais c'est toujours engageant! © Paul Bride
Froid comme la glace
Jon Walsh cascade de glace
Froid comme la glace Jon Walsh rencontre de superbes conditions que la Mega Route X VI,6. © Paul Bride
Regardez-moi!
Michelle Kadatz assure Jon Walsh pendant la montée
Regardez-moi! Jon Walsh avance doucement dans la deuxième longueur du Feeding Frenzy VI, 7, tandis que Michelle Kadatz l'assure, en espérant que ça passe. © Paul Bride
Une mer de glace
Albert Leichtfried fait de la cascade de glace en Norvège.
Une mer de glace En février, Albert Leichtfried s'est associé avec Benedikt Purner pour explorer des champs de glace isolés et à la verticale dans le Nord de la Norvège. Les résultats ont été spectaculaires. © Elias Holzknecht
Exploration des falaises de la Norvège
Albert Leichtfried fait de la cascade de glace en Norvège.
Exploration des falaises de la Norvège Pendant cette expédition, Albert Leichtfried et Benedikt Purner ont grimpé le Tiroler Tris (550m, WI 6), Enter Sandman (750m, WI7-) et Happy End (600, M5 Wi5). © Elias Holzknecht
Des sections longues
Albert Leichtfried fait de la cascade de glace en Norvège.
Des sections longues Albert Leichtfried bénéficie d'excellentes conditions pour faire de la cascade de glace en Norvège. © Elias Holzknecht
Cascade de glace en Italie
Albert Leichtfried grimpe sur la glace
Cascade de glace en Italie Albert Leichtfried réalise sa première ascension du Zweite Geige (WI7/M7, 140m) sur le Vallunga, Dolomites, Italie. © Elias Holzknecht
Un travail d'équipe
Benedikt Purner assure la corde
Un travail d'équipe L'itinéraire était une voie mixte très exigeante pour les deux guides de montagne. " Le fait que ce n'était pas toujours de la glace pure à 100%, a rendu cette ascension très difficile psychologiquement ", dit Albert. © Elias Holzknecht
Les Dolomites version glacée
Albert Leichtfried et Benedikt Purner font de la cascade de glace
Les Dolomites version glacée Les alpinistes Autrichiens Albert Leichtfried et Benedikt Purner grimpent le Zauberflöte dans les Dolomites italiennes. © Elias Holzknecht
Surtout, ne pas regarder en bas
Dani Arnold monte sur la glace sur le Crack Baby.
Surtout, ne pas regarder en bas Dani Arnold a grimpé en solo la voie du Crack Baby en un temps record de 27 minutes et 13 secondes. Normalement, les grimpeurs expérimentés ont besoin d'une journée entière. Plus de détails sur daniarnold.ch. © visualimpact.ch | Thomas Senf
Escalade en libre
Dani Arnold monte sur la glace sur le Crack Baby.
Escalade en libre Dani Arnold, qui est l'actuel détenteur de record de vitesse pour grimper la face Nord de l'Eiger, a fait l'ascension sans corde ni d'aide extérieure. © visualimpact.ch | Thomas Senf
Dani progresse très rapidement
Dani Arnold monte sur la glace sur le Crack Baby.
Dani progresse très rapidement Cette voie de 340m se situe sur la cascade de glace du Breitwangflue, 1000 m au-dessus du Kandersteg en Suisse. Arnold grimpé cette voie en moins d'une demi-heure. © visualimpact.ch | Thomas Senf