"First Descent: Michoacán", le dernier épisode

Dans cet ultime rendez-vous de “First Descent: Michoacán”, les kayakistes reviennent sur leurs pas.
Par David B. Cooper

“C’est au nombre d’expériences vécues que l’on mesure la qualité de sa vie”, évoque Joel Kowalski. “Et voilà tout l’objet de ce voyage : réaliser quelque chose que nous n’avions jamais fait, nous lancer dans l’inconnu et partir à la découverte.”

Et l’équipe en a eu pour son compte en matière d’expériences ; on se demande même comment ils ont survécu jusque-là ! Durant les derniers jours de leur expédition dans l’état mexicain du Michoacán, les kayakistes ont multiplié les accrocs : d’abord un portefeuille perdu en soirée par Rafa, puis un van fermé avec les clés à l’intérieur, avant que Dane Jackson ne doive se faire recoudre suite à une blessure au visage, et enfin la panne du van au bord de la route !

À ces péripéties s’ajoutait une période de sécheresse dans la région, synonyme d’un niveau bas dans les cours d’eau, forçant l’équipe à d’autant plus de recherches pour trouver une rivière praticable. Heureusement Google Maps et les précieux conseils des locaux étaient là, et notamment pour éviter les zones fréquentées par le cartel de la drogue (quand vous trouvez une piste d’atterrissage de fortune en plein milieu d’un champ abandonné, mieux vaut aller voir ailleurs).

Kayakiste Dane Jackson Michoacan Kayak Expedition  2013
Trop concentré pour obsever l'arc-en-ciel ! © John Rathwell/Red Bull Content Pool

La bande de kayakistes avait entendu parler d’un cours d’eau prometteur aux confins du Michoacán, la Cascada del Salto. Mais si les locaux avaient dit vrai, cette cascade d’une hauteur conséquente posait néanmoins un problème : le niveau de l’eau était vraiment trop bas pour s’y aventurer en sécurité.

Malgré tous leurs efforts, leur quête de rapides semblait peu récompensée et l’équipe prit une sage décision en décidant de rebrousser chemin, pour revenir sur le Rio Hoyo del Aire, véritable trésor de leur voyage. Les kayakistes en ont même profité pour baptiser une des chutes d’eau, devenue “Maria” (du nom de la jeune fille qui a retrouvé le portefeuille de Rafa Ortiz ?), et s’offrir une journée à sauter encore et encore ces cascades.

Les kayakistes professionnels posent pour une photo de groupe pendant leur expédition en 2013 au Michoacan.
À votre avis, leur trip a été bon ? © John Rathwell/Red Bull Content Pool

Ont-ils été séduits de nouveau par “Maria” ? À en juger par la façon dont ils se sont jetés depuis les chutes (en marche arrière pour Dane Jackson !), la réponse semble être “oui”.

Pour Rafa, le bilan de cette mission “First Descent: Michoacán” est excellent car ils ont trouvé tout ce qu’ils recherchaient : “Des descentes en eaux vives de qualité et des rencontres tout aussi merveilleuses.” Tous se félicitent d’avoir fait le grand saut dans le Michoacán.

Plus de récits d’expéditions sur la page Facebook de Red Bull Aventure.

read more about
Next Story