“J’ai doublé Jason Bourne”

Sauts d’une falaise, poursuites et fausse barbe : Will Gadd sur le tournage du dernier Jason Bourne.
Sur le tournage d'une scène d'action du film "Jason Bourne : L'Héritage" avec le cascadeur Will Gadd
Sur le tournage de "Jason Bourne : L'Héritage" © Barry Blanchard
Par Tarquin Cooper

Dans le milieu de l’aventure, le nom de Will Gadd est associé à ses performances de grimpeur et de parapentiste, lui qui figure parmi les meilleurs au monde. Il nous révèle aujourd’hui une autre facette de son talent, alors que le “secret défense” a été levé sur son rôle de doublure de Jason Bourne dans le dernier opus de la saga au cinéma. Will nous raconte comment il a dû se maquiller, ou encore comment il a bénéficié de sa propre caravane comme les stars. Bref, la vie sur un tournage à Hollywood, c’est le pied !

Cela doit être génial de travailler comme cascadeur, non ?
En réalité, c’est un drôle de mélange, avec des moments d’une grande frénésie où tout le monde s’agite, qui succèdent à de longues périodes d’attente. Avant que la folie ne reprenne à nouveau. Il y a beaucoup de personnes impliquées sur un tournage et, parmi les “artistes”, vous êtes plus ou moins en haut de la chaîne en tant que cascadeur, si ce n’est qu’il faut obéir à des ordres en permanence.

Cela fait plaisir de recevoir un coup de fil d’un producteur quand on est grimpeur ?
Mon ami Barry Blanchard parle “d’arbres à billets” quand il évoque ces films. Oui, c’est toujours gratifiant d’être contacté, car c’est beaucoup de plaisir ce genre de tournage. Les personnes qui travaillent dans l’audiovisuel et le cinéma sont tout sauf ennuyantes, ce sont généralement des spécimens ! Et les cachets servent à nous payer des trips à l’autre bout du monde.

Quel a été ton rôle dans “Jason Bourne : L’Héritage” ?
Je faisais la doublure de Jeremy Renner (le rôle titre). Je m’étais laissé pousser une barbe, mais qui n’était pas terrible, et il a fallu y ajouter du maquillage. On m’a aussi coupé les cheveux et ajouté un peu de fard pour avoir l’air bronzé.

Will Gadd en hélicoptère sur le tournage de Jason Bourne L'Héritage
Un bon côté du job : aller au boulot en hélico © Will Gadd

Les scènes étaient-elles physiques à tourner ?
J’ai dû courir vers le sommet d'une crête avec un hélicoptère à mes trousses. Les pales de l’hélico ne devaient pas être à plus de trois mètres au-dessus de ma tête. C’est vraiment très près ! J’ai dû refaire la prise tellement de fois qu’à la fin j’étais mort, prêt à vomir dans la neige. C’était comme courir en fractionné, mais sur des durées de 20mn à chaque fois. Pas mal comme exercice !

Quels étaient les mauvais côtés du tournage ?
Les longues, très longues heures à attendre, alors que vous n’êtes qu’un rouage parmi d’autres dans cette grosse machine.

Will Gadd (g.) et Jeremy Renner (d.)
Les héros de Bourne : Will Gadd et Jeremy Renner © Gauche: Crispin Cannon/Red Bull Content Pool - Droite : Ronaldo Schemidt/AFP/GettyImages

On te voit à l’image ?
Oui, à deux reprises ! La scène où l’on voit ce type gravir la falaise noire, c’est moi. Et celle où “Jeremy” saute dans le vide, c’est encore moi. Cela représente tellement d’efforts en production pour au final n’en conserver que quelques instants. C’est impressionnant d’observer ce type de situation où les moyens financiers et les personnes de talent sont réunis.

Tu t’es vanté ?
Extrêmement.

Une dernière anecdote ?
J’ai eu droit à ma propre caravane ! J’avais une caravane avec mon nom inscrit sur la porte et une machine à expresso à l’intérieur pour me réveiller le matin avant de grimper dans l’hélicoptère et de me mettre au boulot. Chaque journée où tu pars bosser en montagne à bord d’un hélico est une bonne journée.

Le vrai Will Gadd est tout aussi intéressant qu’un héros de films d’action. Retrouvez sa dernière expédition ici.

@adventuretarq

Related
Will Gadd
read more about
Next Story