Plongez au milieu des plus belles épaves au monde

De l’Écosse à la Grande Barrière de corail, les fonds sont pavés des séquelles de la guerre.
Plongée sur l'épave de l'U.S.S. Kittiwake
L'U.S.S. Kittiwake © Predrag Vuckovic
Par Brooke Morton

Une épave de navire, c’est une invitation à l’imagination. Pour certains, il s’agit de l’évocation de batailles navales terribles où ont péri de nombreux marins. Pour d’autres, ces épaves rappellent l’époque glorieuse où les grands navires fendaient les océans, avant de se retrouver en miettes au fond de l’eau. Quel que soit votre penchant envers les épaves, elles demeurent un terrain de jeu fantastique pour les amateurs de plongée et les photographes. Une attraction magnétique qui nous pousse à vous dévoiler sept des plus belles épaves au monde.

La plus facile

U.S.S. Kittiwake
Pourquoi ? Située en eaux peu profondes, l’épave est accessible en quelques mètres
Où ? Iles Caïmans

Cette épave se révèle un excellent choix pour une première découverte. Coulé volontairement en 2011 au large de Seven Mile Beach aux Iles Caïmans, ce navire de guerre de 76,50 mètres de long fut débarrassé de tous ses composants toxiques et dangereux avant de reposer par le fond. Les portes, écoutilles et autres hublots ont été enlevés afin de pouvoir circuler librement et sans danger dans l’épave.

Les plongeurs diplômés sont autorisés à parcourir les cinq niveaux que compte le navire, à commencer par la salle des commandes, la moins profonde. Celle-ci a conservé sa barre et ses instruments de navigation. Parmi les temps forts de la visite, on retient les deux chambres de décompression et la cloche de plongée.

Plongée sur l'épave de l'U.S.S. Kittiwake
L'U.S.S. Kittiwake © Stephen Frink

La plus grande

S.S. President Coolidge
Pourquoi ? On y trouve du matériel militaire, un itinéraire de plongée balisé, le tout facile d’accès
Où ? Vanuatu

Le Coolidge est un peu comme une station de ski. Ce paquebot de luxe de 200 mètres de long, transformé en navire militaire pour le transport des troupes, offre tout un panel de “pistes” : vertes pour les débutants, bleues pour les niveaux intermédiaires et rouges pour les plongeurs avertis. Reconnue comme la plus grande épave au monde, elle est facilement accessible, située au large d'une plage sur l’Ile d’Espiritu Santo au Vanuatu.

On conseillera aux débutants de visiter la proue, située à 20 mètres de profondeur. À partir de 33 mètres, vous tomberez sur des armes, des masques à gaz et des casques. La température commence alors à chuter et, si vous supportez la pression, des guides vous conduiront jusque dans les soutes et dans l’ancien stock de fournitures médicales.

Plongée sur l'U.S.S. President Coolidge
Le S.S. President Coolidge © National Geographic/Getty Images

Une antenne satellite géante

U.S.N.S. General Hoyt S. Vandenberg
Pourquoi ? Pour les conduits d’ascenseurs où se jeter
Où ? Key West en Floride

Réservée aux plongeurs aguerris, cette exploration au cœur des 158 mètres du “Vandy” débute par une “chute” dans l’un des 11 conduits d’ascenseur de l’embarcation, menant aux différents niveaux. Les plongeurs moins expérimentés peuvent tout de même s’offrir un petit frisson en se contentant d’emprunter l’ascenseur et en visitant les soutes de cette frégate anti-missiles de l’US Air Force, immergée en face de Key West en Floride.

Coulée en 2009, l’épave fait office désormais de récif artificiel, débarrassée de tout élément toxique et rendue plus sure pour la plongée depuis que les portes ont été ôtées et que des sorties de secours supplémentaires ont été découpées au chalumeau. Clou de la visite, les mérous géants de 2 mètres qui ont élu domicile dans l’épave, ou encore les antennes satellites qui servent de plateformes aux plongeurs. Si vous vous demandez pourquoi on y trouve de nombreuses instructions en russe, c’est parce que l’épave a servi de décor au film de science-fiction “Virus”.

Plongée sur l'antenne satellite
L'U.S.N.S. General Hoyt S. Vandenberg © Marko Wramén

Pour les amateurs d'eau froide

S.M.S. Coln
Pourquoi ? Une plongée dans l’Histoire
Où ? Écosse

“Si vous ne supportez pas le froid, mieux vaut alors choisir un autre passe-temps”, affirme Kieran Hatton, moniteur de plongée au magasin Scapa Scuba, évoquant cette plongée au large de l’archipel des Orcades, au nord de l’Écosse. L’épave se trouve à Scapa Flow, le cimetière d’épaves des navires de guerre allemands datant de la Première Guerre mondiale, mis en déroute en 1919.

D’après Kieran, le S.M.S. Coln est sans aucun doute l’épave en meilleur état de conservation de tout le cimetière. Ce croiseur allemand de 155 mètres de long se trouve désormais couché sur son flanc tribord, à quelques 36 mètres de profondeur. “Vous pourrez y découvrir ce qui se faisait de plus gracieux au niveau des formes sur un navire de guerre du 20ème siècle”, avance Kieran, avant de rajouter, “sans compter l’armement encore en place, des canons gros comme votre bras.”

Animation en 3D du S.M.S. Coln, couché sur son flanc
Animation en 3D du S.M.S. Coln © 3deep Media

Pour la faune marine

S.S. Yongala
Pourquoi ? La diversité de poissons est fascinante
Où ? Australie

Les raies aigles peuplent le pont du navire tandis que les mérous géants ont investi la poupe, mais on trouve également des serpents de mer, des tortues ou des poissons clowns le long des 358 pieds (109m) de ce bateau à vapeur anéanti par un cyclone en 1911. Il “coule” désormais des jours paisibles au milieu du parc marin de la Grande Barrière de corail. Situé à 12 milles nautiques de Cape Bowling Green dans l’État du Queensland, il repose par 28 mètres de fond et, en raison des courants (qui attirent les bancs de Carangues) est à réserver aux plongeurs expérimentés.

L'épave du S.S. Yongala entourée de poissons
Le S.S. Yongala © Liz Rogers

Pour les fans de moto

S.S. Thistlegorm
Pourquoi ? Ce navire marchand contient encore sa cargaison
Où ? Égypte

À éviter si vous souffrez de claustrophobie, les salles de cette épave sont truffées de matériel destiné au conflit 39-45. En 1941, ce navire marchand armé par la Royal Navy britannique fut touché par deux bombes et coula en mer Rouge, près de Charm el-Cheikh. Authentique relique de la Seconde Guerre mondiale, elle contient à son bord presque toute sa cargaison.

Vous pourrez y plonger au milieu des camions Bedford et des motos Norton 16H, tout en faisant attention à ne pas heurter le plafond où sont emprisonnées les bulles d’air des plongeurs. Cette plongée est assez éprouvante mentalement et physiquement : par 30 mètres de fond, couchée à bâbord, l’épave a de quoi désorienter rapidement.

Une moto à l'intérieur de l'épave du S.S. Thistlegorm.
Le S.S. Thistlegorm © Bullspress / Solent News

Pour les férus de Seconde Guerre mondiale

San Francisco Maru
Pourquoi ? Ses réservoirs à visiter et la faune riche
Où ? Micronésie

Coulé à Eten Anchorage en 1944, le San Francisco Maru est souvent surnommé "L'épave à plusieurs millions de dollars". Le navire possédait en effet à son bord un nombre considérable de tanks, de camions, de mines et de bombes. Découverte en 1969 par le légendaire homme au bonnet rouge, Jacques Cousteau, l'épave est devenue depuis lors un site de plongée très prisé.

Parmi les autres caractéristiques notables de l'épave, on note la présence de trois tanks japonais Type-95 encore en place sur le pont. Mieux vaut ne pas mettre ses doigts n'importe où sur cette épave truffée de mines et de torpilles !

Réservoir recouvert par le corail
Le San Francisco Maru © Adam Horwood

Pour ceux qui ne plongent pas

Eduard Bohlen
Pourquoi ? Pour ne pas oublier la puissance de l’océan
Où ? Namibie

Ne vous y trompez pas : s’il n’est pas nécessaire de mettre la tête sous l’eau, l’accès à l’épave n’est pas facile pour autant. “L’endroit est difficile d’accès et on se contente d’ordinaire de survoler l’épave en avion. Il faut un permis pour se rendre sur les lieux et un guide équipé d’un véhicule spécial”, raconte le photographe Christian Ghammachi.

Échoué sur le rivage en Namibie, souvent nappé dans le brouillard de la région, le navire est venu gonfler en 1909 le cimetière de bateaux géant que représente la Skeleton Coast. Il se trouve aujourd’hui à 800m dans les terres, alors que désert a gagné sur la mer au fil des ans et rappelle combien les hommes sont vulnérables face à la puissance de l’océan.

L'épave du Eduard Bohlen en Namibie, recouverte par le sable
Les restes du Eduard Bohlen © Christian Ghammachi

Pour retrouver le meilleur de RedBull.com où que vous soyez, téléchargez l’application mobile sur Redbull.com/app.

read more about
Next Story