Naviguez dans les pires tempêtes

Les tempêtes font souvent peur, mais elle offrent des superbes conditions de navigation aux experts.
Ciel orageux sur la Rolex Sydney Hobart Race
Ciel orageux sur la Rolex Sydney Hobart Race © Carlo Borlenghi
Par Marc Schwarz

Qu'il y ait des rafales à 50 noeuds, une houle énorme, de la pluie qui tombe à l'horizontale ou des orages violents, naviguer à la voile dans la tempête reste une expérience fondamentale. Découvrez notre sélection de photos de bateaux en action dans les plus grosses conditions de mer.

Les voiles de tempête
Ce que l'on ne sait pas : où ça se passe et qui est à la barre du bateau. Ce que l'on sait : c'est la tempête et c'est le moment de réduire la voilure. C'est le moment de fermer les écoutilles, de tenir fermement la barre et de ne pas se laisser impressionner.

Voilier dans la tempête
Voilier dans la tempête © John Lund

Alex Thomson et Pepe Ribes naviguent par gros temps au large des côtes anglaises sur Hugo Boss. Ayez une pensée pour le photographe de mer, Mark Lloyd, qui shootait depuis un hélicoptère. « C'était vraiment à la limite, » a-t-il dit.

Le Hugo Boss IMOCA 60 dans la tempête anglaise.
Le Hugo Boss IMOCA 60 dans la tempête anglaise. © Lloyd Images

La puissance d'Emirate
Emirates Team New Zealand à l'assaut des vagues pendant la AUDI MedCup. On peut parier que l'équipage s'est mouillé.

Le team Emirates navigue en Nouvelle-Zélande pendant l'AUDI MedCup.
Le team Emirates en Nouvelle-Zélande © Ian Roman

Dans le swell de Tasmanie
Dany Bruch navigue lors de la Mission 2 du Red Bull Storm Chase à Temma Harbour, en Tasmanie. Il a fallu une tempête avec des vents de force 10 pour produire des vagues de cette taille.

Dany Bruch fait du windsurf Tasmanie pendant le Red Bull Storm Chase, le 18 aout 2013.
Dany Bruch en Tasmanie © Sebastian Marko/Red Bull Content Pool

Le Storm Chase en Cornouailles
Dany Bruch, encore une fois, au Red Bull Storm Chase à The Bluff en ornouailles, en Angleterre. Combinaison obligatoire, c'était en Février!

Dany Bruch windsurfing during the Red Bull Storm Chase on February 8th 2014.
Dany Bruch en Cornouailles, Angleterre © Sebastian Marko/Red Bull Content Pool

Stratégie de tempête
Un bateau de la Volvo Ocean Race n'est pas un petit dériveur. Presque toutes les manœuvres sur le bateau, virement, empannage, ou simplement monter les voiles, nécessitent un travail d'équipe. Lorsque le temps est mauvais, tout devient plus compliqué.

Travail d'équipe © Jen Edney/edneyap.com

Dans la tempête en optimist
Les tempêtes ne se produisent pas uniquement en mer. Un coureur en optimist attend que les conditions météorologiques s'améliorent au cours d'une régate à Trieste, en Italie. 

Un compétiteur dans le gros temps.
Mini Barcolana Race, Trieste © Carlo Borlenghi

Tempête en Australie
Une mer agitée et des grosses vagues au cours de la finale de la Coupe de l'America près du Queensland.

Un bateau dans le gros temps sur la finale de la coupe de l'América
Gros temps sur la finale de la coupe de l'América © Carlo Borlenghi

Trophée Portofino Rolex
La proue d'un bateau de course transperce les vagues au Trophée Portofino Rolex.

Vagues contre la coque d'un bateau au Portofino Rolex Trophy.
Portofino Rolex Trophy 2011 © ROLEX/Carlo Borlenghi

Rolex Middle Sea Race
La course part de Malte, fait le tour de la Sicile et de ses îles et passe à côté de deux volcans actifs. Les conditions au moment de la photo étaient assez extrêmes, avec un vent de 35 noeuds avec une mer démontée.

Un bateau navigue dans des conditions extrêmes au Rolex Middle Sea Race
Conditions extrêmes au Rolex Middle Sea Race © Kurt Arrigo

Gros temps au Portugal
Il pleut sur le pont lors de l'Abu Dhabi Ocean Racing à Cascais, Portugal.

Conditions à bord à Cascais,  Abu Dhabi Ocean Racing
Conditions à bord à Cascais © Ian Roman/Abu Dhabi Ocean Racing

Seul dans la tempête
C'est la seule façon de s'entrainer pour le Vendée Globe, la course autour du monde à la voile en solo la plus difficile.

Le bateau de Bertrand De Broc dans la tempête
Le bateau de Bertrand De Broc dans la tempête © Vincent Curutchet / Dark Frame/DPPI

Gabart en Bretagne
Le marin français François Gabart navigue pendant 24 heures dans la tempête au large de la Bretagne.

François Gabart s'entraine dans la tempête
François Gabart s'entraine dans la tempête © Vincent Curutchet / Dark Frame

C'est qui le Boss?
Pour le skipper Alex Thomson, il n'y a qu'une seule réponse, Hugo Boss, un Open de 60 pieds. Le bateau a un palmarès impressionnant, y compris une quatrième place dans le Vendée Globe 2012-2013 après avoir perdu sa quille, premier en 2010-2011 lors de la Barcelona World Race, deuxième dans la Rolex Fastnet 2011, et premier dans la Transat Jacques Vabre 2010.

Alex Thomson montre à la mer qui est le Boss © Lloyd Images

Vous voulez avoir le meilleur de RedBull.com toujours avec vous ? Téléchargez l’application pour iPhone et Android sur RedBull.com/app.

Next Story