Un camp pour retenir sa respiration pendant 5mn

Avec le camp Red Bull High Performance les sportifs travaillent leur respiration pour progresser.
© Bryce Groark/ Red Bull Content Pool
Par Nate Hoppes

Rappelez-vous quand vous vous entrainiez à la piscine avec vos amis, pour savoir qui pourrait retenir sa respiration le plus longtemps. Mis à part certains qui étaient super fort, la plupart d'entre vous ne tenaient pas plus de 60 à 90 secondes sous l'eau.

Imagineriez-vous qu'avec une journée de cours d'anatomie et quelques entrainements intensifs vous pourriez retenir votre respiration pendant près de cinq minutes ?

La question est de savoir quel est l'impact de ce type d'entrainement sur l'amélioration de la performance globale des athlètes. Cette vidéo montre comment le camp Red Bull High Performance fait la connexion.

À l'origine, ce Red Bull camp avait été conçu pour développer les capacités de survie des surfeurs , pour qu'ils soient capable de retenir leur souffle dans des situations extrêmes avec plus de confiance. Ce camp est désormais ouvert aux athlètes de différentes disciplines.

J'étais vraiment impressionné par les capacités du corps humain. J'ai amélioré ma capacité à retenir mon souffle de 400 pour-cent en une seule journée. Ça m'a donné beaucoup de confiance dans l'eau.

Huit sportifs ont participé à la session 2014 du Red Bull camp à Kona, dans l'archipel Hawaiien: le joueur professionnel Jimmy Ho; les légendes du sport automobile Travis Pastrana et Tarah Gieger; le snowboarder Ben Ferguson; le freeskier Bobby Brown; le champion de ski de slopestyle olympique Dara Howell; le surfer ironman Matt Poole et la surfeuse ironwoman Jordanie Mercer.

En théorie, si un athlète peut apprendre à contrôler sa respiration et à rester détendu dans des conditions difficiles et stressantes, ils seront en mesure de reproduire cet exercice dans toutes les conditions, peu importe le terrain.

La relaxation est un élément commun à la préparation de tous les sportifs professionnels, et qu'ils peuvent utiliser dans leurs carrières respectives. C'est une chose de comprendre son fonctionnement, mais s'en est une autre chose que de le mettre en pratique.

« Vous avez tous une limite physiologique qui détermine la durée pendant laquelle vous pouvez retenir votre souffle », a expliqué Andy Walshe, directeur de Red Bull High Performance. « Vous avez votre propre idée de vos limites et de la profondeur à laquelle vous pensez pouvoir aller. Et vous vous confrontez sans arrêt à cette limite. »

« Chaque sportif retire quelque chose de cette formation. S'ils sont un peu inquiets, ils apprennent à gérer cette inquiétude. S'ils sont un peu stressés, ils apprennent à se détendre. Et grâce à cette formation, ils ont les moyens de les appliquer de manière pratique dans leur propre sport. »

Contrairement à l'entraîneur qui monte dans une voiturette de golf en vous criant dessus pour que vous grimpiez une colline, Andy Walshe participé au programme avec les sportifs. « Vous ne pouvez pas rester dans les coulisses et avoir une idée de ce qu'ils vivent vraiment. En étant avec eux, on peut véritablement les aider. Mon but est toujours de trouver la meilleure façon d'optimiser ces projets afin d'aller de l'avant. En partageant les efforts, on progresse ensemble.»

Les athlètes sont mis au défi de dépasser leurs limites mentales et physiques au cours des plongées libres au fond de l'océan. Les techniques de sauvetage qu'ils ont appris dans le processus peuvent être appliquées à n'importe quelle situation difficile.

Mercer comprend que ce type de formation est une étape très nécessaire pour atteindre ses objectifs dans le surf de grosses vagues. « Si je veux ramer une vague de 20 pieds, ce qui est un de mes objectifs, ce camp est l'occasion de tester mes capacités de résistance. J'étais vraiment impressionné par les capacités du corps humain. J'ai amélioré ma capacité à retenir mon souffle de 400 pour-cent en une seule journée. Ça m'a donné beaucoup de confiance à l'eau. » 

Une fois que le programme est passé des sessions de formation dans la piscine à l'océan, il n'était plus uniquement question d'améliorer ses capacités, c'est rapidement devenu une compétition.

Peut-être pas pour tout le monde, mais certainement pour le très compétitif Pastrana, qui a déclaré: « Peu importe jusqu'où les autres arrivent à descendre, je veux aller plus loin. »

Malgré ses essais Pastrana sera quand même dépassé par le surfeur.

read more about
Next Story