Une compétition de Kite dans un désert de lagunes

Le Red Bull Rally dos Ventos est sans doute la compétition de kiteboard la plus spéciale du monde.
Compétiteur en action au Red Bull Rally dos Ventos au Brésil.
En plein virage © Marcelo Maragni/Red Bull Content Pool
Par Josh Sampiero

Il y a toutes sortes d'aventures possibles dans le monde, la plupart d'entre elles impliquent diverses formes de transport, comme le canoë, le vélo, la course et quelques-unes d'entre elles se déroulent dans le désert.

Mais il n'y a rien de comparable au Red Bull Rallye dos Ventos, qui combine le kitesurf, le surf sur sable, et la course: c'est un véritable défi de navigation.

Les concurrents devaient traverser un désert parsemé de lagons dans le nord du Brésil. Une course avec un début et une fin, c'est tout. Ça vous semble facile ? Eh bien, peut-être, jusqu'au moment où vous êtes perdu.

Bruna Kajiya en action au Red Bull Rally dos Ventos au Brésil.
Eau claire et peu profonde © Marcelo Maragni/Red Bull Content Pool

La kiteuse Susi Mai était sur place pour nous donner ses impressions sur cette grande première dans le désert.

« Le Rallye dos Ventos a eu lieu dans un désert présent dans le nord du Brésil », explique Mai.

« C'est un parc protégé par la loi, et vous avez besoin de permis, d'un guide et d'un véhicule tout terrain, juste pour y accéder. Le but de la course était tout simplement d'aller de A à B le plus rapidement possible, et il fallait trouver votre propre chemin pour y arriver ! »

En raison de la manière dont les dunes de sable se forment, avec un vent soufflant dans des endroits différents chaque année, c'était difficile de prévoir où se trouveraient les lagunes idéales pour la pratique du kitesurf.

Susi Mai s'entraine avant la course au Red Bull Rally dos Ventos au Brazil.
Susi Mai s'entraine avant la course © Thiago Diz / Red Bull Content Pool

Avons-nous mentionné que le directeur de course n'a révélé le parcours que le jour de la course? Et pourtant, ça s'est passé comme ça. Armé de GPS et de boussoles, 45 kiters se sont alignés au départ avec pour objectif de trouver la ligne d'arrivée.

Un compétiteur en action au Red Bull Rally dos Ventos au Lencois Maranhenses National Park.
Un paradis du kitesurf © Marcelo Maragni/Red Bull Content Pool

« La clé pour aller vite », dit Susi « a été de trouver un moyen de passer autant de temps que possible sur l'eau. Vous êtes beaucoup plus rapide en kite sur l'eau que lorsque vous courrez sur le sable ! »

Il ne reste plus qu'à marcher dans le sable © Thiago Diz / Red Bull Content Pool

Le jour de la course, les conditions étaient au top, avec un vent suffisamment fort pour les coureurs utilisent des ailes de 8m.

Comme il n'y a jamais eu de course de ce genre avant, il y avait beaucoup d'expérimentation.

Susi a acheté de la wax pour le sable dans l'espoir de pouvoir surfer sur sa planche sur le sable.

Susi Mai en action au Red Bull Rally dos Ventos
Susi Mai fait un grab en freestyle avant la course © Marcelo Maragni/Red Bull Content Pool

« Tout le monde a une stratégie différente, et une autre histoire à raconter. Un gars a juste fait des sauts énormes, en atterrissant 12 mètres plus loins à chaque fois. Un rider a transformé sa planche en sac à dos. Un autre a fini par faire 33 km de course, car il était tellement perdu ! »

les compétiteurs en action au Red Bull Rally dos Ventos au Lencois Maranhenses National Park, au Brésil le 13 septembre 2014
Parfois l'eau a l'air un peu oxydée © Marcelo Maragni/Red Bull Content Pool

Mai avoue s'être perdue elle-même: « J'avais du mal à distinguer le nord du sud par endroit. »

les compétiteurs en action au Red Bull Rally dos Ventos au Lencois Maranhenses National Park, au Brésil le 13 septembre 2014
Sur l'eau plate ça va très très vite © Thiago Diz / Red Bull Content Pool

Une chose est certaine pour presque tout le monde, la plupart des concurrents ont ridé en finless à cause des lagunes très peu profondes.

Le gagnant, un kitesurfeur locale, a terminé le parcours en seulement 37 minutes. Le gagnant de l'épreuve n'est jamais descendu de sa planche!

les compétiteurs en action au Red Bull Rally dos Ventos au Lencois Maranhenses National Park, au Brésil le 13 septembre 2014
En tête de la course © Thiago Diz / Red Bull Content Pool

Susi raconte : « Il a trouvé une façon étrange de plier les genoux et de s'asseoir sur sa planche, pour pouvoir la rider sur le sable. Il a terminé en 37 minutes, d'autres ont eu besoin de plusieurs heures. En fin de compte, c'était largement plus difficile que ce que ce que nous imaginions. À un certain point, c'est devenu une course contre soi-même. »

Un compétiteur en action au Red Bull Rally dos Ventos au Lencois Maranhenses National Park, au Brésil le 13 septembre 2014
Les dunes et les lagons changent chaque année © Thiago Diz / Red Bull Content Pool

 Quelle sera la prochaine course ? « Nous aimerions faire un événement inspiré du Ragnarok avec 300 personnes, nous allons voir comment ça se passe. Nous avons été très respectueux de l'endroit, et nous esperons être de retour l'année prochaine. « C'était le truc le plus fou, et la chose la plus difficile que j'ai faite depuis longtemps ! » Avoue Susi.

read more about
Next Story