Vidéo: Highline dans les Tours Vajolet

Découvrez la vidéo de cet exploit en altitude, filmé depuis un hélicoptère dans les Dolomites.
Par Josh Sampiero

Vous avez vu les photos de l'incroyable traversée des Tours Vajolet en slackline en Italie, maintenant vous allez pouvoir vivre l'expérience en vidéo.

La première tentative de traversée de ce type en hiver! 

Ça n'a pas été facile! La spécialiste de la slackline a dû luter contre le vent et le froid. Mais c'était impossible de résister à l'attrait des Tours de Vajolet. « En hiver, les tours sont vraiment magnifiques. Leur forme allongée donne envie de poser une slackline entre les deux, un vrai challenge. »

Vous aussi, vous avez des aventures incroyables à partager ? Montrez-les nous ici, et vous pourrez gagner des cadeaux offerts par la marque Adidas.

Juste au milieu © Michael Meisl

« Le froid a transformé mes chaussures en caoutchouc en blocs de pierre glissants ! Je n'arrivais pas à avoir la moindre sensation sur la sangle ! » Malgré tout, Ashburn a trouvé un moyen de solutionner le problème : la chaleur du corps. « J'enlevais mes chaussures et je les mettais à l'intérieur de ma veste à même la peau pour les réchauffer ! » explique Hayley.

La montée © Michael Meisl

Une autre difficulté fut l'absence de partenaire pour s'encourager mutuellement. « J'étais la seule à faire de la slackline sur cette expédition et j'aurai apprécié la présence d'un autre athlète pour que l'on puisse se supporter mutuellement, j'ai l'habitude de faire ça avec mon équipe. Là, c'était très difficile ». Malgré tout Ashburn est restée concentrée pour faire sa ligne.

Ashburn a tenté de tenir en équilibre sur sa ligne en se déplaçant à 300m au-dessus de vide, même si les chutes ont été nombreuses. Ses motivations pour ce projet étaient simples : « J'aime faire des choses qui n'ont jamais été faite auparavant. Il ne suffit pas de faire quelque chose qu'aucune autre femme n'a fait auparavant ; c'est mieux que personne n'y soit arrivé avant moi. » Même si elle n'a pas réussi son projet en totalité, rien que le fait de tenter une telle aventure est un exploit en soi.

Slackline en haute altitude © Michael Meisl

Quelle sera sa prochaine aventure ? Ashburn aimerait poser une highline de 50m dans les grottes Tianmen en Chine, et un « space-net », un complexe de plusieurs slacklines, à côté de Moab aux USA.

Ne ratez pas la compétition #OpenAllWinter lancée par Adidas, où vous pouvez soumettre vos propres aventures et tenter de gagner un des 12 prix en jeux chaque semaine, ou bien l'aventure de votre vie pour vous et vos amis.

read more about
Next Story