7 sports d'hiver inattendus

Connaissez-vous le Yukigassen ou le Skijoring? Non? C'est la saison pour s'y mettre!
Par Pierre Steyn

En hiver la plupart des gens sont content de faire du ski ou du snowboard, ça leur suffit pour obtenir leur dose d'adrénaline. Mais comme ce n'est pas le cas de tout le monde, nous avons fait une sélection des sports alternatifs auquels on ne pense pas forcément.

Pas besoin de forfait pour participer, tout le monde peut y aller ou presque, d'ailleurs ces sports sont hautement conseillés en cas de «Cabin Fever».

Le Skijoring

Un skieur tiré par un cheval.
Les jeux Ski-Joring à Leadville © THE DENVER POST

Localisation: Norvège, Etats-Unis, le Canada et la Russie
Difficulté: 6
Vitesse maximum: Jusqu'à 80 km, en fonction de votre cheval
Convivialité: Doable

À l'origine, le cheval était un mode de transport en Alaska et en Scandinavie, plus récemment le Skijoring est devenu une pratique à la mode pour promener son chien (ou son cheval). L'idée c'est de se faire tracter sur une paire de ski, sur un terrain de cross country. Il faudra prévoir un attache rapide qui peut se libérer au cas où vos ski partent sous la neige!

Le Yukigassen

La bataille de boules de neiges au Yukigassen.
La bataille de boules de neiges © Yukigassen

Localisation: Japon, Finlande, Norvège, Alaska, Canada
Difficulté: 3
Vitesse max: N / A
Convivialité : bonne

Le nom peut sembler un peu fou, mais le concept est simple. Le Yukigassen est une énorme bataille de boules de neige. Inventé par des Japonais, le sport se joue sur un terrain sur lequel évoluent deux équipes de sept joueurs chacune. Le gagnant est celui qui n'a pas été touché par les boules de neige. Même si certains joueurs portent des casques ce n'est pas dangereux.

La course de wok

Un coureur polonais aux championnats du monde 2009.
Course de Wok © Getty Images

Localisation: Autriche, Allemagne
Difficulté: 8
Vitesse maxi: 105 km/h
Convivialité: Risqué

Le Wok Racing se résume à peu de choses. En gros, c'est vous et votre Wok sur une piste glacée. Le concept a été développé par Stefan Raab, un présentateur de la télévision allemande. Dans les compétitions de Wok Racing les concurrents font des essais chronométrés lancés à fond sur une piste olympique de bobsleigh, assis sur des woks chinois légèrement modifiés. Les riders atteignent souvent des vitesses de plus de 100km/h, donc, si quelque chose va mal, ça se termine très mal.

Le kayak de neige

un compétiteur sur un kayak de neige
Kayak de neige © Jaanus Ree/Red Bull Content Pool

Lieu: Autriche, Etats-Unis, Pologne
Difficulté: 7
Vitesse maxi: 60 km/h 
Convivialité : Moyenne

Équipés d'une pagaie, d'un kayak et de beaucoup de courage, les kayakistes sur neige de Red Bull se lancent souvent sur des pentes très raides comme si c'étaient des grosses rivières gelées. Mine de rien ces engins vont très vite et peuvent atteindre 60km/h, alors bonne chance !

Le Snowsurfing

Les concurrents polonais du championnat du monde de wind ski
Wind ski © AFP/Getty Images

Lieu: Ne importe où il y a du vent et de la neige
Difficulté: 7
Vitesse maxi: Inconnu
Convivialité: avoir une assurance médicale

Le snowsurfing est un proche cousin de la planche à voile. Mais au lieu de naviguer à travers les vagues, en snowsurfing vous naviguez sur les lacs gelés, les champs enneigés et éventuellement les montagnes. Ce support permet aussi de faire pas mal de tricks venus du windsurf comme le Power Jibe, le Duck Jibe et l’Heli Tack.

L'Ice cross downhill

Heureusement qu'ils portent des casques
Ice Cross © Samo Vidic/Red Bull Content Pool

Localisation: Canada, Etats-Unis, Finlande et Irlande du Nord
Difficulté: 8
Vitesse maxi: 70km/h
Convivialité: Aucune ! Mieux vaut restez à la maison

Le Red Bull Crashed Ice est une compétition d’Ice Cross, l’un des sports le plus radical qui peut se pratiquer sur la glace. La compétition se déroule sur des parcours artificiels, et les participants s’affrontent sur un parcours varié composé de chicanes, de sauts et de virages. Ça va aussi très vite, puisque les patineurs peuvent atteindre 70 km/h.

Cresta Run

Cresta run à St. Moritz, Suisse.
Le cresta run © Popperfoto/Getty Images

Lieu: Suisse
Difficulté: 8
Vitesse maxi: 128 km/h
Convivialité: faisable, selon le niveau d'ébriété

Un sport inventé par un groupe de Britanniques en état d'ébriété au début des années 1870, le Cresta Run est plutôt old school. Les amateurs descendent une piste tête la première et ils ne peuvent se freiner qu’à l’aide de leurs chaussures.

Depuis le début, la course de 1,2 km a lieu dans la station de sports d'hiver de Saint-Moritz, Suisse, l'un des rares endroits au monde a disposer d’une telle piste. Le risque est réel de se faire éjecter du toboggan, attention aux fractures !

 Vous avez aimé? suivez nous sur Facebook!

read more about
Next Story