Le spot du concours #JokkeJump dévoilé !

C’est finalement au Chili, à Torres del Paine, que Jokke Sommer réalisera son vol en wingsuit.
Par Josh Sampiero

ANNONCE OFFICIELLE : exit Chicago, le #JokkeJump aura lieu au Chili

Après un mois et plus de 600 suggestions venues de par le monde, suivi de deux semaines de vote auprès du public, à départager les sept destinations finalistes retenues par Jokke Sommer lui-même, voilà que nous connaissons enfin le lieu du prochain exploit du pilote de wingsuit. Alors que Chicago semblait bien parti pour remporter le concours, les votes se sont détournés au dernier moment vers le Chili et en l’occurrence le spot suggéré de Torres del Paine.

Torres del Paine, Chili, site du #JokkeJump
Les tours du défi © DeAgostini/Getty Images

Ce ne sera pas facile. Ça ne se fera pas rapidement. On est loin de sa zone de confort.

Mais l’enjeu est séduisant. En prenant la direction du sud, du Grand Sud plus exactement, Jokke se rendra au cœur du parc national de Torres del Paine, au Chili. Ce sont justement ces tours qui donnent leur nom à l’endroit et dominent le lieu auxquelles Jokke devra porter toute son attention. Culminant à 2 884 mètres dans la Cordillera del Paine, ces tours ont déjà fait l’objet d’un vol auparavant, réalisé par le pilote Red Bull de wingsuit, le Russe Valery Rozov.

Je suis excité comme un gamin à l’idée de voler là-bas. Le potentiel est énorme !

Le bémol : la météo
Au-delà de l’altitude et de l’isolement qui caractérisent la zone, elle est également réputée pour ses conditions climatiques difficiles. Jokke sait même qu’il s’agira probablement de la principale difficulté pour ce vol : “Il se peut qu’il y ait beaucoup de vent, de la tempête, et de fortes précipitations”, explique-t-il. “Il nous faut une journée dégagée, pas juste pour le plaisir d’une belle vue, mais pour la sécurité du vol et la garantie de prendre du plaisir.” Ce ne sont pas quelques gouttes qui rebutent des aventuriers du calibre de Jokke, mais sur un tel vol, les moindres détails peuvent avoir des conséquences fâcheuses, et mieux vaut s’assurer que tout soit en ordre le jour venu.

En quoi ce spot est-il si génial ? La zone étant située au beau milieu de nulle part, les autorisations devraient être beaucoup plus faciles à obtenir (contrairement à un saut du haut d’une tour au centre de Chicago…). Et puis… quel panorama !

Le BASE jumper Jokke Sommer saute d'un hélicoptère à Maui à Hawaï
Jokke Sommer aime jouer avec le feu © Jokke Sommer

Le plan : il y a de la voltige dans l’air…
Jokke et son équipe doivent encore trancher s’il s’agira d’un BASE jump ou d’un saut depuis un hélicoptère, mais ils ont d’ores et déjà entrevu de belles opportunités de manœuvres de voltige le long de ces parois rocheuses majestueuses. “Le coucher de soleil est dingue là-bas”, raconte Jokke, “un vol avec la montagne en arrière-plan donnerait des images magnifiques !”

Reste désormais aux intéressés à se rendre sur place pour se livrer à un repérage en bonne et due forme afin de déterminer la faisabilité des différentes options de saut.

Torres del Paine, Chili, site du #JokkeJump
Torres del Paine © Fotosearch/Getty Images

Le calendrier : “soon compadre”
La meilleure fenêtre météo devrait être la fin du mois de janvier et le début février, époque à laquelle l’ennuagement, les précipitations et le vent sont les plus faibles. Nous vous tiendrons informés de l’avancée du projet très vite, alors restez à l’écoute de Red Bull Aventure pour tout savoir sur le #JokkeJump !

read more about
Next Story