La chute d'eau la plus radicale jamais descendue

Le kayakiste Aniol Serrasolses réalise une première au Keyhole, une chute d'eau de 35m au Canada.
Par Josh Sampiero

Les Keyhole Falls ne sont pas une chute d'eau ordinaire. Le débit qui jaillit entre les rochers est de 3.000 mètres cubes par minute. La cascade se situe en Colombie-Britannique, au Canada, et elle est alimentée par de grandes quantité d'eau provenant de la fonte des neiges des montagnes côtières, elle est presque impossible à voir et terriblement difficile à négocier.

Le simple fait de se rendre à la cascade est un défi, vous ne pouvez pas y aller à la rame, car la chute de Keyhole située en amont sur la rivière, est infranchissable. Pour y accéder, il faut descendre en rappel à 100m au-dessus de l'eau.

Une vue au grand-angle © Eric Parker/Red Bull Content Pool

L'endroit tire son nom de la façon dont l'eau a entaillé la paroi, durant des siècles d'érosion, il ressemble à un vieux trou de serrure surdimensionné. « Dans le milieu du kayak, c'est une cascade bien connue », dit le kayakiste Espagnol Aniol Serrasolses, « mais personne n'avait jamais essayé de la descendre avant. » Bien que ce soit pas un secret parmi les kayakistes du Pacifique Nord-Ouest et de la Colombie-Britannique, la cascade n'avait jamais été descendue auparavant.

Dans les rapides de la rivière Stikine © Eric Parker/Red Bull Content Pool

Cette cascade a beaucoup tenté Serrasolses pendant qu'il s'entraînait sur la rivière Stikine située à proximité au cours deux années précédentes, considérée par beaucoup comme « l'Everest du kayak.» Les eaux vives de la Stikine, ses petites cascades et ses énormes rapides ne lui ont pas suffit, et il a fallu qu'il s'attaque au Keyhole.

Des montagnes de mousse © Eric Parker/Red Bull Content Pool

La première tentative a été interrompue avant qu'elle ne commence. « La première fois que nous sommes arrivés, le niveau de l'eau était tout simplement trop élevé », dit Serrasolses. « Le débit et vitesse l'eau renforcée par le passage dans le canyon rendaient toute tentative impensable. Nous avons préféré reporter la mission et nous sommes rentrés en Espagne. »

Avant le grand saut, vu du dessus. © Eric Parker/Red Bull Content Pool

Mais quelques semaines plus tard, une nouvelle occasion s'est présentée : les niveaux d'eau étaient prévus à la baisse. Serrasolses et toute l'équipe se sont de nouveaux précipités au Canada, mais maintenant, ils ont fait face à un autre problème. Comment évaluer la profondeur d'eau dans la zone d'impact.

Des tests de profondeur occasionnels donnaient des raisons de s'inquiéter. Mais la communication entre Aniol et l'équipe d'assistance s'est dégradée, les talkies-walkies ont cessé de fonctionner, Aniol a décidé de partir quand même, et c'est là que les choses se sont tendues.

Passage entre les rochers © Eric Parker/Red Bull Content Pool

Serrasolses est monté dans son kayak, s'est rapidement adressé à sa caméra, et a pris la direction de la chute d'eau pour effectuer la toute première descente en kayak.

Et ce fut une réussite. Il a pagayé autour du virage avant d'arriver sur le bord de la cascade où Serrasolses a fait le plongeon de sa vie dans le Keyhole. C'était l'une des meilleures choses qu'il n'avait jamais faite. « Ce qui me motive, c'est d'aller dans des endroits où personne n'a été auparavant. » Mission accomplie, Aniol. Et comment vous sentiez-vous? « Je n'ai jamais été plus heureux sous une cascade! »

Suivez Red Bull Aventure sur Facebook pour découvrir d'autres reportages. 

read more about
Next Story