Oui, ces 10 endroits existent vraiment

Un cimetière d'avions, un trou bleu...ouvrez grand les yeux et admirez les merveilles de ce monde.
Par Josh Sampiero

La planète regorge d’endroits incroyables. Mais comme ils ne sont pas forcément faciles d’accès, nous avons rassemblé quelques photos de lieux qui ont attiré notre attention. Certains d’entre eux sont naturels, d’autres ont été façonnés par la main de l’homme, mais ils sont tous extraordinaires.

Vous pouvez également vous ruer notre premier recueil (12 endroits mystérieux à découvrir absolument), mais avant cela admirez un cimetière d’avions, la plus haute chute d’eau du monde et la Porte de l’Enfer, qui brûle depuis plus de quarante ans.

Le cimetière d’avions de l’Arizona, États-Unis

 

Plus de 5000 bombardiers Boeing B-52 déclassés déploient leurs ailes sur le sable de l’Arizona, dans le sud-ouest des États-Unis.
Le cimetière d'avions d'Arizona © Getty Images

Où diable les avions se cachent-ils pour mourir ? Ici. Plus de 5000 bombardiers Boeing B-52 déclassés déploient leurs ailes sur le sable de l’Arizona, dans le sud-ouest des États-Unis.

Pourquoi l’Arizona ? La sécheresse de l’air du désert ralentit la décomposition des avions, même s’il parait hautement improbable qu’un de ces coucous ne vole à nouveau un jour.

Shiprock, Nouveau-Mexique

L'impressionnant rocher ailé vu du ciel
Vue aérienne de Ship Rock, Nouveau-Mexique © Getty Images/Universal Images Group

Se tenant 500 mètres au-dessus du désert du Nouveau-Mexique, Shiprock, le rocher ailé, est une pièce centrale de la culture Navajo. S’il ressemble à un oiseau surplombant le désert, Shiprock est aussi le nom de la ville la plus proche, située à 17 kilomètres.

Le rocher ailé est présent dans nombre de films et de romans et reste un lieu privilégié par les amateurs d’escalade et les photographes.

Le temple de Takshang, Bhoutan

Le temple de Taskshang
Le temple de la Tanière du Tigre, au Bhoutan © Getty Images

Vieux de 400 ans et situé à 3000 mètres d’altitude, le temple de Takshang est entouré de caves naturelles sacrées dans la religion bouddhiste et n’est accessible qu’à pied ou à dos d’âne.

"La Tanière du Tigre" est le plus célèbre des monastères bouddhistes du Bhoutan, sis à l’endroit où le Gourou Padmasambhava (qui a introduit le bouddhisme au Bhoutan) est censé avoir médité pendant trois ans, trois mois, trois semaines, trois jours et trois heures au VIIIe siècle.

La Porte de l’Enfer, Turkménistan

Des gens au bord de la Porte de l'Enfer au Turkménistan
La Porte de l'Enfer, Turkménistan © Getty Images/Flickr RF

La Porte de l’Enfer est un champ de gaz naturel situé dans la province d’Ahal, au Turkménistan et allumé en 1971 par des scientifiques soviétiques pour éliminer un excès de gaz.

Il était attendu que la combustion dure plusieurs semaines tout au plus, mais cela dure désormais depuis 44 ans. Le trou fait 70 mètres de diamètre et s’en dégage des flammes et une forte odeur de soufre. Vous conduira-t-il droit en enfer ? Rien n’est moins sûr mais si vous vous approchez trop près, vous aurez une bonne chance de le savoir.


Champagne Pool, Nouvelle-Zélande

De la vapeur s'échappe de Champagne Pool
Les eaux sacrées de Waiotapu © Getty Images/Flickr RF

C’est là que les guerriers Maoris venaient soulager leurs muscles endoloris et relaxer leur esprit. La célèbre Champagne Pool de Waiotapu fait partie d’une série de sources sacrées. Elle a été formée il y a 900 ans (autant dire hier, en termes géologiques) durant une éruption hydrothermale.

Qu’est-ce qui lui donne sa couleur unique ? Des composés métalliques présents dans la roche qui entoure le bassin. Mais son nom provient du bouillonnement constant provoqué par le dioxyde de carbone (du CO2, exactement comme dans un verre de champagne.)

Le Grand Trou Bleu du Bélize

Vue aérienne du Trou Bleu
Le Grand Trou Bleu au Bélize © Getty Images

S’il existe de nombreux trous bleus appréciés des plongeurs, celui-ci est le plus emblématique. Le Grand Trou Bleu est profond de 124 mètres et fait partie du Lighthouse Reef, un petit atoll situé à 80 kilomètres des terres béliziennes.

Pourquoi est-il si célèbre ? Le grand manitou de la plongée, Jacques Cousteau, le considérait comme l’un des 10 endroits où plonger sur la planète bleue et il fait désormais partie du patrimoine mondial de l’humanité. Il n’est cependant pas le plus profond.

Pour cela vous devrez vous rendre au Dean’s Blue Hole des Bahamas, même si vous ne pourrez sans doute pas y descendre jusqu’au fond. Ces 200 mètres de profondeur sont en effet réservés aux plongeurs les plus extrêmes.

Les Sept Géants de l’Oural, Sibérie

Stefan Glowacz se tient sur l'un des Sept Géants
Stefan Glowacz se tient sur l'un des Sept Géants © Klaus Fengler/Red Bull Content Pool

Formation rocheuse du nord de l’Oural, les Sept Géants sont l’œuvre du travail de la nature sur une durée de 200 millions d’année.

Moins prosaïquement, la légende veut que six géants maléfiques en mission pour détruire le peuple Mansi aient été arrêtés par un chamane, qui les a transformés en pierre. Dans la manœuvre, le chamane s’est involontairement transformé en pierre à son tour, ce qui expliquerait pourquoi il y a 6 formations rocheuses proches les unes des autres et une dernière isolée.

Vous aurez besoin soit d’une motoneige soit d’un hélicoptère pour y accéder, et ces pics rocheux étaient réputés impossibles à escalader jusqu’à ce que Stefan Glowacz s’en mêle lors du Red Bull 7 Giants Project.

Salto Ángel

un point de vue unique sur Angel Falls.
Angel Falls, Vénézuéla © Airpano.com

Le Salto Ángel, situé au Venezuela, est la cascade la plus haute du monde. Tombant sur 979 mètres depuis la montagne Auvantepui dans le parc national du Canaima, vous la connaissez sans doute grâce au film "Là-haut", où elle est appelée "Paradise Falls".

Son nom de Salto Ángel vient de Jimmy Angel, le premier aviateur à l’avoir survolée en 1933. En 1937, il tente même de s’y poser et y embourbe son avion, qui restera coincé là 33 ans.

Le monument de Bouzloudja, Bulgarie

La lumière traverse le toit endommagé de l'ancien centre de congrès soviétique de Bouzloudja
Un monument soviétique abandonné en Bulgarie © rebeccalitchfield.com

Non, il ne s’agit pas des restes du vaisseau de Dark Vador après une attaque rebelle. C’est Bouzloudja, un ancien monument du parti communiste bulgare ouvert en 1981 et tombé en ruines.

Des fresques de l’histoire bulgare et de celle du communisme ornent encore les murs mais le toit, qui était composé de cuivre, a été arraché, laissant l’intérieur exposé aux frimas de l’hiver. L’image qu’on voit ici représente le gigantesque auditorium central.

Split Apple Rock, Nouvelle-Zélande

Split Apple Rock en Nouvelle-Zélande © Chris Gin

À une cinquantaine de mètres des côtes néo-zélandaises se trouve une absurdité géologique du plus bel effet, Split Apple Rock, soit le rocher de la pomme coupée. Accessible à marée basse, c’est une destination touristique prisée de la baie de Tasmanie.

Météorite venue de l’espace ou boule de bowling des dieux, personne ne sait comment cette formation rocheuse s’est retrouvée dans cet état.

Vous avez aimé ? N’hésitez pas à liker la page Facebook

Next Story