7 sommets incroyables à escalader

Majestueux et intimidants, voici 7 sommets incontournables de l'escalade.
Le Mont Asgard est un lieu d'escalade de renommée mondiale
Mont Asgard, Canada © Alastair Lee/posingproductions.com
Par Tarquin Cooper

Rien n'est plus impressionnant que des grimpeurs qui affrontent des voies d'escalades gigantesques. Certaines ascensions sont si longues qu'elles prennent des jours, voire des semaines à réaliser. Il faut dormir sur des hamacs suspendus aux parois, transporter des sacs de matériels et de vivres, se contenter de rations minimales d'eau et de nourriture. L'escalade de haute-montagne demande une assurance à toute épreuve et un talent de grimpeur exceptionnel. Voici 7 des sommets les plus incroyables du monde à escalader, ainsi que les aventuriers qui les ont dompté. 

Yosemite, USA

Longueur : 1000 mètres

Isolement : 5/10

Difficulté : 9/10

Beauté : 7/10

Il est impossible de mentionner l'escalade de haute-montagne sans mentionner Yosemite dans la même phrase. C'est la Mecque de la discipline, là ou tout a commencé et là ou tout jeune grimpeur ambitieux veut se rendre. El Capitan, El Cap pour les intimes, est la montagne la plus sacrée. Sa face de 1000 mètres a été le siège de certaines des ascensions les plus légendaires de l'histoires, depuis 1950 jusqu'à nos jours. 

À l'heure d'écrire ces lignes, les grimpeurs Tommy Caldwell et Kevin Jorgeson tentaient d'écrire l'hisoire en réalisant la première ascension libre du Dawn Wall. C'est-à-dire en n'utilisant que des prises naturelles pour grimper, pas de matériel. Ils ont déjà passé une semaine là-bas et aux dernières nouvelles, ils attendaient patiemment que la peau sur leurs doigts repousse. 

Mt Asgard, Canada

Longueur : 1200 mètres

Isolement : 9/10

Difficulté : 7/10

Beauté : 7/10

 

Le grimpeur Leo Houlding au Mont Asgard, dans les montagnes Baffin
Leo Houlding dans une position vertigineuse © Alastair Lee/posingproductions.com

Le Mont Asgard tient une place spéciale dans le coeur des fans de James Bond et de ski-B.A.S.E. C'est la montagne où Rick Sylvester, le cascadeur mythique, a skié en tractant un parachute qui figurait le drapeau britannique en 1976, bien avant que ce sport ne soit inventé.

En 2009, le grimpeur britannique Leo Houlding y a mené une équipe dans le but de réaliser la première ascension libre de la face nord, une histoire contée dans le film primé, The Asgard Project. Houlding a ensuite sauté en B.A.S.E. jump depuis le sommet. 

Le massif de Tsaranoro, Madagascar

Longueur : 400 mètres

Isolement : 7/10

Difficulté : 6/10

Beauté : 7/10

Le Massif de Tsaranoro sur l'île de Madagascar est connu comme le Yosemite africain
Le Massif de Tsaranoro, à Madagascar © Getty Images/Lonely Planet Images

Madagascar. Si vous avez pensé de prime abord à une bande d'animaux animés qui chantent et dansent, vous êtes pardonné. Pourtant, dans le monde de l'escalade, le Massif de Tsaranoro est considéré comme le Yosemite africain.

Ses énormes parois granitiques sont devenues une destination prisée des grimpeurs depuis la fin des années 1990. La plupart de ses voies ne sont pas très longues, certaines peuvent être vaincues en une journée, mais la plus connue d'entre elles, Tough Enough, peut aisément se compter parmi les grandes voies d'escalades de plusieurs longueurs les plus dures du monde.

Trango Towers, Pakistan

Longueur : 1300 mètres

Isolement : 9/10

Difficulté : 10/10

Beauté : 9/10

 

Les Trango Towers sont une destination d'escalade située dans les montagnes pakistanaises de Karakoram
Trango Towers, Pakistan © Getty Images/Minden Pictures RM

Il n'y a que très peu de montagnes dans le monde dont la seule évocation provoque un respect mêlé d'effroi chez les alpinites. Tango Towers fait partie de celles-là. L'impressionnant groupe de piliers rocheux fait partie des ascensions les plus complexes du monde et attire certains des meilleurs grimpeurs de la planète. Et on ne parle pas seulement de difficulté technique.

Ne serait-ce qu'arriver sur le lieu de l'ascension est une expédition. Cela se passe à plus de 6000 mètres d'altitude. Altitude qui suffit à rendre une simple montée de marches totalement épuisante.

Les as polonais de l'escalade Marek Raganowicz et Marcin Tomasezwski y ont ouvert une nouvelle route et ça leur a pris 3 semaines.

Ulvetanna, Antarctique

Longueur : 1750 mètres

Isolement : 10/10

Difficulté : 8

Beauté : 10

Sean-stanley-leary-ulvetanna
Sean "Stanley" Leary dans ses œuvres © Alastair Lee/posingproductions.com

Il est facile de comprendre pourquoi les aventuriers sont toujours captivés par la seule vue de la montagne Ulvetanna, en Antarctique. Elle émerge du désert blanc comme la proue d'un gigantesque navire et offre une vision enchanteresse à chacun assez hardi pour la visiter, ou assez fou pour l'escalader. 

Cependant, l'escalade en Antarctique n'est pas faite pour les pieds-tendres. Habituellement, l'escalade sur la roche se fait à mains nues, mais par -25°, ce serait suicidaire. Leo Houlding et son équipe ont réalisé l'ascension inédite de la face nord-est en 2013.

Le Petit Dru, France

Longueur : 850 mètres

Isolement : 4/10

Difficulté : 8/10

Beauté : 7/10

 

L'Aiguille du Dru est un spot d'escalade français dans le Massif du Mont Blanc
Le Petit Dru n'a de petit que le nom © Getty Images

Même s'il n'est situé qu'à quelques heures de la civilisation, le Dru est une ascension sérieuse et risquée. Une des voies classiques de la montagne, le Bonnatti Pillar, s'est entièrement effondré à cause d'un éboulis il y a 10 ans, et de nouveaux éboulis ont eu lieu depuis. 

Le pic abrite toujours des dizaines de voies, accessibles pour certaines à des escaladeurs moyens. L'une des choses étonnantes à propos de l'escalade dans la vallée de Chamonix, c'est la fausse sensation de sécurité induite par la présence toute proche de la civilisation. Seulement une fois sur la roche, vous êtes tout seul.

Naranjo de Bulnes, Espagne

Longueur : 500 mètres

Isolement : 5/10

Difficulté : 9/10 

Beauté : 8/10

Les frères Pou sur le Naranjo de Bulnes dans le nord de l'Espagne
Les frères Pou sur le Naranjo de Bulnes © Tim Kemple/Red Bull Content Pool

Le Naranjo de Bulnes est un pic calcaire situé dans le nord-est de l'Espagne. En août 2009, les frères espagnols Eneko et Iker Pou y ont réalisé l'une de leurs ascensions les plus significatives, opérant la première ascension libre sur la voie 13, nommée Orbayu.

Cette voie se classe parmi les voies d'escalade à longueurs multiples les plus dures du monde, et ce n'était pas une balade de santé pour la fratrie, comme vous pouvez le voir dans cette vidéo.

Vous voulez le meilleur de Red Bull Aventure à n'importe quel moment ? Suivez-nous sur Facebook

read more about
Next Story