Rencontre avec celui qui prend des vagues en ski

Chuck Patterson fait de tout et parfois il fait deux choses à la fois. Par exemple, du surf à skis.
Chuck Patterson se lance dans un monstre de Jaws © Tracy Kraft Leboe
Par Josh Sampiero

La chose la plus compliquée que doit faire Chuck Patterson quand il se réveille le matin, c'est de savoir comment il va s'amuser. Il est skieur professionnel, surfeur de grosses vagues et professionnel de stand-up paddle. Avec une légère différence toutefois : quand il s'agit de surfer les plus grosses vagues du monde à Jaws, il le fait avec des chaussures de ski et des bâtons.

Vidéo : Chuck en action à Jaws

Du ski sur les vagues... D'où vient cette idée ?

J'étais bon copain avec Shane McConkey. Après sa ligne incroyable sur des skis nautiques en Alaska, on a commencé à parler de surfer avec des skis. Il pensait que je pouvais le faire grâce à ma polyvalence en tant qu'athlète de ski et de surf. J'étais le seul à pouvoir le faire.

J'ai entendu dire que tu détenais le record du plus gros saut à ski depuis une falaise ?

Oui, 45 mètres, dans les environs du lac Tahoe. J'ai fait 28 mètres sans même m'en rendre compte et le réalisateur de la vidéo m'a suggéré de partir de plus haut. C'était compliqué de rester serein quand je me suis lancé en aveugle, mais je l'ai fait. Je ne ferais plus ça aujourd'hui. J'ai 45 ans et je fais toujours des choses stupides tous les jours mais pour faire ce genre de choses vous devez vraiment skier tous les jours et être dans le bon état d'esprit.

Appuyer sur une jambe, relâcher l'autre © Tracy Kraft Leboe

Comment se sont passées les premières tentatives ?

On a d'abord essayé avec une paire de skis nautiques faits pour le saut. Des skis longs, plats et larges. Ils ont une glisse incroyable. J'ai été aspiré par la vague et je l'ai ridée à une vitesse incroyable avant de sortir de face. Je n'avais aucun contrôle des carres à cause de la courbure des skis. On s'est juste dit : "cool, on l'a fait."

Et après ? 

Dix ans ont passé, et Shane est décédé. J'ai entendu que Cody Well et Mike Douglas, deux autres freeskieurs, travaillaient sur des skis nautiques destinés à surfer. Je me suis procuré une paire et je l'ai amenée sur la côte californienne, un jour où on surfait une vague de 12 mètres. Les autres gars se marraient tellement, ils avaient hâte que je me vautre. Je n'avais jamais utilisé ces skis auparavant. 

Ce gars sait comment faire un selfie © Chuck Patterson

Et comment cela s'est passé ?

À l'instant où j'ai lâché la corde de hâlage, la glisse, l'angle, tout était parfait. Les chaussures de ski m'ont donné un levier sur les skis. Je faisais des gros turns face à la vague. Ce jour-là, je me suis fait une vingtaine de vagues avec ces skis. On est allé sur d'autres spots et j'ai pris les bâtons pour l'équilibre et le confort. Mais je savais que je devais aller à la Mecque du surf, Jaws.

Parfois, le ride devient cahoteux © Tracy Kraft Leboe

Tu connais Jaws plutôt bien.

J'y ai fait du windsurf, du kite, du surf, du paddle, et désormais je l'ai ridée en ski. Donc, oui ! Les premiers jours n'étaient pas parfaits. Il y avait une grosse foule, donc beaucoup de pression. Tout le monde se demandait "Mais qu'est ce que ce mec est en train de faire ?" Mais des habitués de Jaws comme Robbie Naish ou Dave Kalama m'ont soutenu et donné du crédit. 

Le premier essai était fou. j'ai dégringolé de la lèvre comme d'une corniche en allant plus vite que je ne l'avais jamais fait. J'ai fait trois essais et ça m'a suffit pour la journée. Le jour suivant, on est allé sur des vagues plus petites mais plus propres et je me suis vraiment fait plaisir avec des gros turns.

L'écume se déchaine derrière Chuck © Tracy Kraft Leboe

Comment ces skis pour le surf marchent ? 

A peu près comme des skis normaux quand tu es sur de la poudreuse. La grosse différence c'est que tu diriges depuis le milieu de la chaussure jusqu'à l'arrière du ski, tu n'utilises pas le ski en entier. L'avant du ski est hors de l'eau.

Est-ce qu'on va voir une évolution des skills dans le wave-skiing ?

J'ai hâte de voir ce que certains freestyleurs pourraient faire avec de l'entrainement. Tu peux vraiment prendre de la vitesse, et avec le bon timing à la sortie de la lèvre, tu peux facilement faire un rodeo ou un cork 720 et le replaquer sur la vague.

Quels sont tes projets pour l'avenir proche ?

On va faire des vidéos lors des prochaines semaines, ici a Maui, mais j'aimerais bien emmener les skis sur d'autres spots. Belharra, en France, semble être une vague incroyable à faire en ski quand y a des grosses conditions. Et j'adorerais aller à Teahupoo, à Tahiti. C'est le top.

read more about
Next Story