Feriez-vous une sieste sur ce hamac ?

A la découverte du "Pentagon spacenet", la slackline multiligne qui donne le tournis.
Une aire de repos au milieu des slacklines et dans les airs.
Juste un hamac. Un très, très grand hamac © Brian Mosbaugh/Slacklinemedia.com
Par Josh Sampiero

Vous avez déjà rêvé que votre salon fasse 185 mètres carrés ? Et si il était suspendu à 150 mètres au-dessus du sol et à 65 mètres de la terre ferme la plus proche ? C'était, en gros, l'idée du "Pentagon spacenet", une slackline suspendue qui possède en son centre une pyramide de cordes qui tient lieu de hamac géant au-dessus de Fruits Bowls, près de Moab dans l'Utah. "C'est la première pyramide de cordes de cette taille," dit "Sketchy" Andy Lewish, slacklineur de niveau mondial et cerveau (ainsi que portefeuille) du projet.

1...2...3... Sautez !

"Le plan était de créer un espace à partager entre deux communautés qui se rencontraient souvent dans la zone de Moab au même moment. La communauté du BASE jump et celle de la slackline. C'était aussi pour honorer la mémoire d'un très bon ami à moi, Daniel Moore, qui a fondé sa vie sur la recherche d'adrénaline et de plaisir. Je voulais que tout le monde partage cette adrénaline."

Voici comment le commun des mortels y accède

Il a fallu créer une zone suspendue dans les airs qui puisse supporter une vingtaine de personnes et qui puisse être une base de lancement (et d'aterrissage) viable pour les BASE jumpers. Mais faire passer le Pentagon de "idée folle" à "bordel, on l'a vraiment fait" n'était pas une mince affaire.

une aire de repos à 165m du sol
"Sketchy" Andy Lewis au premier plan © Brian Mosbaugh/Slacklinemedia.com

En premier lieu, cela a impliqué beaucoup de matériel. Le dispositif est supendu par 5 slacklines doubles, totalisant plus de 600 mètres de longueur. Le filet lui-même a nécessité 2 cordes d'escalade de 70 mètres, 60 mètres de corde pour l'anneau et 5000 mètres de paracorde.

Admirez la sortie

"En fait, on voulait 6500 mètres de paracorde," dit Andy. "Mais on a manqué de temps quand on le mettait en place !" Cela nous a pris trois jours complets de mise en place du filet au sol par des dizaines de personnes pour qu'il soit prêt à être hissé. Hayley Ashburn était parmi les petites mains, la même qui a fait cette highline incroyable dans les Dolomites.

Un aerpçu de l'hiver d'Hayley ci-dessous

Une fois que le filet était monté, le fun a commencé. Pour accéder à ce hamac parfaitement légal (oui, ils ont verifié), il n'y a que trois façons : en tyrolienne (pour la plupart du monde), par une une marche en slackline (pour quelques personnes) et via un saut en parachute (pour Andy).

un filet de slackline dans les airs.
Du salon, la vue n'est pas trop moche © Brian Mosbaugh/Slacklinemedia.com

Arriver sur le filet par les airs était sans doute plus facile qu'en slackline. Comme le filet avait 15 mètres d'affaissement, les slacklines étaient tout sauf stables. "Seuls les plus talentueux slacklineurs du monde peuvent réussir une marche comme celle-là," dit Andy. Le record de personnes sur le filet ? 17. Il y aurait pu en avoir plus mais, comme le remarque Andy, "Tout le monde n'arrêtait pas de sauter !"

Les pas d'Andy étaient suffisamment stables pour la slackline

un filet de slackline dans les airs.
Le moyen le plus compliqué de partir © Brian Mosbaugh/Slacklinemedia.com

La pyramide de cordes est restée suspendue plus d'une semaine et a reçu la viste de bien plus de 250 personnes. Quelques unes sont même restées pour la nuit. Il y a aussi eu plus de 200 BASE jumps réalisés à partir du trou circulaire pratiqué au milieu du filet et qui permettait une sortie en sécurité, quoique tremblante. 

Même si ce n'était pas donné - Andy estime le coût du matériel et des heures de main d'oeuvre à 50 000 dollars - le projet a tout de même été un succès éclatant. "Cétait génial parce que les BASE jumpers voulaient faire des highlines et les highlineurs voulaient faire du BASE," explique Andy. "C'était vraiment cool ! Merci aux Moabs Monkeys pour leur aide énorme. Des gens comme Brian Mosbaugh ou Hayley Ashburn ont contribué au succès de cette entreprise."

Jetez un oeil à la plus longue slackline du monde

Quoi de prévu pour la suite ? "J'aimerais beaucoup envoyer le "Pentagon spacenet" dans une ville, genre Vegas ou Dubai, quelque chose de très urbain. Ou alors dans des fjords norvégiens. Ou encore le tirer entre deux montgolfières !" Où que cela se passe, on espère recevoir une invitation ! 

read more about
Next Story