BASE jump au Kilimanjaro: Le point de vue de Rozov

Valery Rozov a sauté du plus haut sommet d'Afrique. Il revient sur cet incroyable exploit.
Par Tarquin Cooper

Quand il s'agit d'aventures aériennes, peu d'athlètes sont aussi expérimentés que Valery Rozov. Alpiniste de haut niveau, parachutiste chevronné et adepte du wingsuit, le Russe de 50 ans repousse les limites depuis plus de deux décennies. Pour preuve, il vient tout juste d'accomplir le premier B.A.S.E jump depuis le Kilimandjaro, et il a fallu pour cela trouver un point de décollage que d'aucuns décriraient comme "stimulant". Ici, il nous raconte à quel point ce saut était différent de celui qu'il avait réalisé depuis l'Everest, et pourquoi il a hâte de sauter du haut d'autres montagnes isolées.

Revivez l'exploit de Rozov depuis le Kilimandjaro ci-dessous : 

Alors, c'était comment ?

C'était relativement difficile pour nous. La falaise n'était pas verticale, on a donc passé des journées entières à chercher un point de décollage adéquat. C'était le plus gros problème. La météo en était un autre. Il n'y a pas d'autres montagnes à proximité donc le sommet du Kilimandjaro attire et retient tous les nuages.

Le Kilimandjaro est-il comparable à l'Everest ?

Tout est totalement différent : la culture, l'ascension, la météo...absolument tout ! L'Everest est plus difficile. Atteindre le sommet prend un temps fou et demande beaucoup plus d'efforts physiques, à cause de l'altitude. De plus, mon saut depuis l'Everest, je le préparais depuis deux ans et j'étais très concentré sur cet objectif. Quand c'est enfin arrivé, j'étais très, très heureux.

Rozov touche terre après son saut historique en wingsuit depuis les pentes du Kilimandjaro.
Rozov touche terre © Denis Klero/Red Bull Content Pool

La plus haute montagne du monde, la plus haute montagne d'Afrique...il y a un projet particulier derrière ces sauts ?

J'ai escaladé et sauté sur quatre continents : l'Everest en Asie, Elbrouz, le plus haut sommet européen, Ulvetanna en Antarctique et maintenant le Kilimandjaro en Afrique. Oui, je me suis fixé un défi des Sept Sommets. Il me reste à faire l'Amérique et l'Océanie. Mais j'en parlerai une fois que j'aurai accompli tous mes objectifs. 

Où trouves-tu la motivation ?

J'ai fait de l'escalade pendant de longues années. Faire des gros sauts depuis des grosses montagnes, c'est très intéressant pour moi. Être le premier au sommet est important dans l'alpinisme, et c'est la même chose quand il s'agit de sauter. Être le premier à réaliser un exploit, c'est une motivation compréhensible. Ces deux sports sont similaires et se combinent bien : il faut assurer la logistique, l'escalade, puis le saut. C'est toujours une aventure et c'est ça qui me plait !

L'ombre du plus haut sommet du berceau de l'humanité s'étend à perte de vue.
L'ombre de la montagne © Thomas Senf/Red Bull Content Pool

Comment ce sport va-t-il évoluer dans les prochaines années selon toi ?

Sauter depuis de nouveaux spots sur des grosses montagnes, cela va vraiment être une tendance forte dans les prochaines années. Le vol de proximité ? Ce sera très compliqué de développer cette spécialité parce que c'est très dangereux. Beaucoup de gens peuvent le faire, cela dépend juste des risques que vous êtes prêt à prendre. Techniquement, ce n'est plus très difficile aujourd'hui, c'est simplement une question de risque. J'aime le vol de proximité mais se concentrer là-dessus de façon professionnelle n'a pas de sens pour moi.

Photo séquence de Valery Rozov réalisant le premier saut en B.A.SE. jump et en wingsuit depuis le Kilimandjaro.
Rozov s'élance du Kilimandjaro © Thomas Senf/Red Bull Content Pool

Tu as maintenant 50 ans. Tu penses pouvoir faire ce genre de choses encore longtemps ?

Je ne sais pas. Tant que ça continue à être intéressant pour moi et tant que je suis motivé, je continuerai. Récemment, j'ai déniché un spot de saut encore plus haut que celui de mon saut sur l'Everest, c'est très excitant. Je vais donc continuer aussi longtemps que mon corps me le permettra et aussi longtemps que j'aurais envie de continuer.

 

15 spots de B.A.S.E. jump incroyables : 

read more about
Next Story