Parapente et coup de chaleur en Namibie

Veso Ovcharov et Petar Loncar cherchent l'aventure et l'altitude en Namibie.
Par Josh Sampiero

"Pour trouver notre point d'envol, nous avons suivi des traces de zèbres sur une colline," explique le parapenteur Veso Ovcharov à propos de sa dernière aventure, "c'était en plein milieu de la Namibie et c'était un vol génial à faire, il fallait juste trouver un endroit pour décoller."

Voici comment les choses se passent quand vous voulez faire du parapente en Afrique. Le pilote bulgare et son ami serbe Petar Loncar, tous deux d'excellents pilotes, étaient profondément enfoncés à l'intérieur du continent et chassaient une proie bien spécifique : du temps de vol.

Leur safari aérien a commencé sur les dunes de la côte des squelettes, où les vents puissants offrent d'excellentes conditions et laissent libre cours aux acrobaties des pilotes, qui ont pu virevolter sur plus de 20 km, à quelques encâblures de la mer. "Un spot comme celui-ci, ça ne se trouve à nul autre endroit du globe," dit Ovcharov. "Même s'il a fallu trouver les bonnes conditions. C'était inhabituellement venteux, parfois plus de 100 km/h, et nous avons roulé sur plus de 5 000 km pour dénicher le spot parfait."

Veso Ovcharov et Peter Loncar font du parapente sur la Côte des squelettes en Namibie.
En vol dans la vallée © Antony Krastev and Atanas Ovcharov

Ce fameux "spot parfait", c'était un endroit où le vent souffle calmement entre 20 et 25 km/h, presque sur le rivage, créant le terrain de jeu adéquat pour les fantaisies des deux pilotes, plongeant à quelques mètres du sable, suffisamment proche pour l'effleurer de leurs orteils et souvent avec une synchronisation parfaite.

Veso Ovcharov et Peter Loncar font du parapente sur la Côte des squelettes en Namibie.
Sous l'accablante chaleur namibienne © Antony Krastev and Atanas Ovcharov

Une fois qu'ils ont quitté la plage, la chaleur de l'intérieur des terres a offert d'incroyables conditions de vol et encore plus de temps pour les acrobaties. Et quand on dit "chaleur", on parle bien d'une infernale fournaise. Le frère d'Ovcharov a d'ailleurs souffert d'un coup de chaleur alors que la température indiquait 50°, et cela à plusieurs heures du premier hôpital. "C'était effrayant pour lui comme pour nous," se souvient Ovcharov. "Heureusement, on a réussi à s'occuper de lui !"

Veso Ovcharov et Peter Loncar font du parapente sur la Côte des squelettes en Namibie.
L'incroyable beauté du désert du Namib © Antony Krastev and Atanas Ovcharov

Bien sûr, la chaleur était le cadet de leurs soucis, la cambrousse namibienne étant pleine de méchantes et venimeuses bestioles. "Petar s'est fait sauter dessus par des scorpions à un moment," se rappelle Ovcharov, "il a de la chance de ne pas avoir été piqué." Notre conseil ? Passer le plus de temps possible dans les airs, cela semble plus sûr là-haut.

read more about
Next Story