8 endroits sympas où faire la Wings for Life

Les endroits les plus sympas, durs, fous ou faciles où courir la Wings for Life.
Par Evan David

La Wings for Life World Run, l'une des courses les plus singulières du monde, c'est très bientôt et les coureurs de toute la planète trépignent d'impatience. Nous avons demandé au coureur de trail Ryan Sandes de nous aider à trouver les endroits les plus fous, déments, durs ou faciles pour participer à la course. Et si cela vous inspire, sachez qu'il est toujours temps de vous inscrire ! 

Courir contre la chaleur

Wings for Life World Run.
Le Burj Khalifa de Dubai © Bloomberg / Getty Images

Où : Dubai

Quand : 15h

Difficulté : Élevée, il va faire chaud !

"La chaleur va vous ralentir, et en plein milieu de l'après-midi, avec une température de 30°, la course de Dubai ne va pas être une promenade de santé," prédit Sandes. Et pour ne rien arranger, il y a un dénivelé important. En somme, vous allez gravir des collines sous le soleil.

Courir contre le vent

Go, Bob Seger, go.
La belle vue de la course de Lima © Camilo Rozo for Wings for Life World Run

Où : Lima, Pérou

Quand : 8h

Difficulté : Tout dépend du vent

" Avoir le vent derrière soi, c'est bien, l'avoir en face, c'est mauvais," théorise Ryan. Avec la majeure partie du tracé qui longe l'océan, le vent pourrait être un facteur important de cette course. Au-delà de ça, les températures matinales et la vue devraient en faire une épreuve très plaisante.

Courir contre la pluie

Des conditions dantesque à Cape Town.
Des conditions dantesque à Cape Town © Mark Dadswell for Wings for Life World Run

Où : Cape Town, Afrique du Sud

Quand  : 13h

Difficulté : Cela dépendra de la météo

Cape Town, c'est le spot local de Ryan. Comme il se prépare pour une grosse course la semaine suivant la Wings for Life, le 3 mai sera une parfaite session d'entrainement pour lui. "L'année dernière, la pluie s'est invitée. Courir trempé rend tout plus compliqué. Mais le jour suivant était ensoleillé, donc ça va se jouer à pile ou face."

Courir contre la fête

Wings for Life World Run
En Australie, la course se déroule de nuit © Mark Watson for Wings for Life World Run

Où : Melbourne, Australie

Quand : 21h

Difficulté : Tout dépend si vous faites la fête avant ou après la course

"Celle-là va être très sympa," assure Ryan. "L'atmosphère à Melbourne va être démente, surtout pour une course nocturne. J'aimerais bien la faire !" Bien sûr, pendant que les compétiteurs de Melbourne couront directement vers les festivités, ceux de Californie couront vers le petit déjeuner.

Courir contre la nuit

The race to battle... the night

Wings for Life World Run
Il faut être matinal en Californie © Carlo Cruz for Wings for Life World Run

Où : Los Angeles, Californie

Quand : 4h

Difficulté : Élevée, sauf si vous êtes matinal

Les coureurs en Californie commenceront à la même heure que tout le monde, mais soyons franc, ce sera un poil plus dur pour eux. Le départ à 4h du matin risque de piquer un peu et il va falloir décider entre se coucher excessivement tôt ou pas du tout. Une prévision ? Pas de record en vue à LA, à part pour l'ingestion d'oeufs lors du petit déjeuner qui suivra la course.

Courir contre le tracé

Wings for Life World Run
Ne vous laissez pas abuser par cette portion plate © Maurin Bisig for Wings for Life World Run

Où : Olten, Suisse

Quand : 13h

Difficulté : Élevée, avec un trajet plein de virages et de collines

Voilà un vrai défi. Le trajet d'Olten est truffé de virage et de collines. "Une sévère montée à 10km sera un vrai juge de paix," explique Ryan. "Ensuite, c'est une montée permanente avec des virages incessants. Pas une course facile !"

Courir contre la vitesse

Wings for Life World Run
Vous ne battrez sans doute pas ce gars-là © Raed Krishan / Red Bull Content Pool

Où : Bucarest, Roumanie

Quand : 14h

Difficulté : Cela dépend de la vitesse à laquelle vous voulez aller

"Le tracé de Bucarest est plat, légèrement descendant et tout droit. Si vous voulez aller vite, c'est l'endroit parfait," explique Ryan. En outre, vous lutterez contre Toma de Coconea, l'athlète des Red Bull X-Alps. 

Courir contre soi-même

 Où : Partout

Quand : selon l'endroit

Difficulté : il suffit de posséder un smartphone

Il n'y a pas de course Wings for Life près de chez vous ? Pas grave, vous pouvez la faire tout seul. Comment ? Il suffit de télécharger l'appli et commencer à courir le 3 mai, puis continuer jusqu'à ce que la voiture virtuelle vous attrape. La foule en délire, ce sera dans votre tête et vous supporterez tout de même la recherche en courant pour ceux qui ne le peuvent pas.

Next Story