Red Bull X-Alps : J-100 !

Rejoignez les athlètes des Red Bull X-Alps en vol alors qu'il reste 100 jours avant le départ.
Par Tarquin Cooper

De l'Italie à la Colombie et de la Zambie à la Nouvelle-Zélande, les meilleurs parapentistes du monde s'entrainent plus dur que jamais en vue du Red Bull X-Alps 2015, un mélange de randonnée et de vol sur plus de 1000 km depuis Salzbourg, en Autriche, et à travers les Alpes jusqu'à Monaco.

C'est l'évènement que tout parapentiste qui se respecte a coché dans son calendrier depuis la dernière édition en 2013. Car, oui, cette compétition est tellement difficile qu'elle n'est organisée qu'une fois tous les deux ans.

Pour découvrir comment les athlètes se préparent, nous leur avons demandé de nous envoyer leurs propres images. Appuyez sur lecture et volez en parapente avec eux tout autour du globe.

Quand les athlètes du Red Bull X-Alps s'entrainent aux quatre coins du monde :

Il reste moins de cent jours avant que le départ ne soit donné dans le quartier historique de Salzbourg. On peut donc affirmer sans crainte que les participants en sont à la phase finale de leur entrainement, celle où les charges de travail sont maximales, comme l'est leur envie d'en découdre.

"Je ne fais que m'entrainer, m'entrainer et m'entrainer," explique l'Américain Gavin McClurg, qui participe pour la première fois. "J'ai pris un ancien membre de la Delta Force comme coach physique, il travaille avec moi depuis octobre dernier donc je fais une tonne de musculation et d'aérobic."

Ces deux dernières années, McClurg a volé sur les pics enneigés d'Alaska ou dans les vallées inondées de pluies diluviennes de Colombie. Plus récemment, il a réalisé un vol épique de 650 km à travers les Rocheuses, au Canada, accompagné de l'athlète Red Bull Will Gadd, ce qui a valu à la paire une nomination au National Geographic Adventurer Of The Year.

"Je me sens vraiment fort," annonce-t-il. "Et je ne peux pas imaginer que quelqu'un s'entraine aussi dur que moi."

Le glacier d'Aletsch est le plus vaste des Alpes. Un théâtre spectaculaire pour les participants du X-Alps
Pas de marche arrière possible © Felix Woelk/Red Bull Content Pool

Pourtant, l'Américain n'est assurément pas le seul à suer sang et eau à l'entrainement. Le Français Nelson de Freyman par exemple, est à 23 ans le plus jeune participant de la compétition. Il assure être prêt et est certain de pouvoir surpasser des athlètes plus expérimentés avec la jeunesse de son côté.

"L'année dernière on a passé quatre mois dans les Rocheuses [il a recensé 2400 km de vol] à faire du vol-bivouac et on était vraiment isolés. C'était la nature sauvage, j'ai beaucoup appris. Plus tôt cette année, j'ai aussi volé en Afrique du Sud."

"Je n'ai pas besoin de dormir ou de manger beaucoup. Je peux m'en sortir avec 2, 3 heures de sommeil par nuit," ajoute-t-il.

Nelson de Freyman en Afrique du Sud © Nelson de Freyman

D'autres athlètes apparaissent dans les images, notamment Tom de Dorlodot et Paul Guschlbauer, qui comptent bien finir leur Adriatic Circle après avoir été forcés à l'abandon l'année dernière.

On peut aussi voir le Français Antoine Girard, qui avait fini sur la troisième marche du podium du Red Bull X-Alps en 2013, ainsi que Samuel Vurpillot, dont ce sera la première participation. Et n'oublions pas non plus le loup solitaire Dave Turner, qui a déjà accompli deux vol/randonnées à travers les Alpes.

Les cent prochains jours verront les athlètes peaufiner leur condition physique et leur trajet pendant la course. Le rassemblement de juillet, pour le départ, promet d'être spectaculaire. Surtout quand on sait qu'il sera possible de voir tout ça sur place en direct.

read more about
Next Story