L'attaque d'un château en wingsuit et parapente

Deux disciplines s'unissent pour accoucher d'une vidéo stupéfiante au-dessus d'un château cathare.
Par Alison Mann

Ce n'est pas tous les jours qu'on peut voir des parapentes et des wingsuits voler ensemble. Et ce n'est certainement pas tous les jours qu'on peut voir des spécialistes des sports aériens jouer dans le ciel juste au-dessus d'un tel site.

Les parapentistes Horacio Llorens, Theo De Blic et Rafael Goberna ont rejoint les Soul Flyers, Fred Fugen et Vince Reffet, pour filmer cette incroyable vidéo au-dessus du château cathare de Peyrepertuse, dans l'Aude.

VIDÉO : L'attaque du château 

Le projet Higher Limits a été impulsé pour prmouvoir la candidature du château dans la liste du patrimoine de l'UNESCO.

Horacio Llorens explique les deux jours de vol : "on a eu deux jours vraiment parfaits. Nous avons pu voler pendant six heures le premier jour, à faire des acrobaties et jouer autour du château."

Le mariage du wingsuit et du parapente

"Le deuxième jour, Fred et Vince se sont lancés depuis l'hélicoptère en vol libre. Dans l'après-midi, on a pu s'amuser avec eux dans les airs. J'ai fait un infinity tumble et ils sont passés tout près, à 200 km/h, c'était vraiment une très bonne expérience."

"On a fait une formation en l'air et ils sont repassés comme des boulets de canon, j'étais au milieu et ils arrivaient super vite directement vers moi, c'était très cool."

Les pilotes partaient et atterrissaient depuis le château

Les pilotes ont pu s'élancer depuis les ruines du château, et même y atterrir. Les touristes en visite ont d'ailleurs eu quelques frissons en les voyant voler à quelques encablures des fondations de l'édifice.

Horacio ajoute : "c'était un plaisir de voler au Peyrepertuse et de faire partie du projet."

Reprenez un soupçon de vol acrobatique

Mais une telle cascade n'est pas à la portée de n'importe qui, cela peut fonctionneur seulement grâce à une parfaite connaissance des participants entre eux.

"En premier lieu, il faut connaitre tout le monde parfaitement" résume Horacio. "Je connais Rafael Goberna depuis que j'ai 15 ans et Theo de Blic est mon partenaire de vol acrobatique."

"Vous essayez ce genre de choses avec des gens en qui vous avez confiance à 100%, pas à 95%, il faut vraiment une confiance aveugle."

"C'est la chose la plus importante, ensuite on peut commencer à prévoir les choses."

Les Soul Flyers faisaient partie du projet

Le groupe carbure à la passion et parle déjà de futurs projets qu'ils pourraient mettre en place.

Horacio ajoute : "à la fin, nous parlions déjà de projets à venir, on a beaucoup d'idées vraiment cool."

"On peut vraiment jouer ensemble, créer des portes en l'air qu'ils peuvent traverser, par exemple. Ce qui est certain, c'est qu'on va encore s'amuser ensemble dans le futur."

read more about
Next Story