3 parapentistes établissent un nouveau record

Un record d'infinity tumble en synchronisation, le tout entouré de montgolfières.
Par Alison Mann

Établir un nouveau record mondial d'infinity tumble tout en offrant un spectacle fabuleux à des spectateurs en montgolfière au-dessus de la Cappadoce, voilà une journée de travail banale pour Veso Ovcharov, Ondrej Prochazka et Peter Loncar.

Le record d'infinity tumble

Nos trois acolytes se sont rendus en Turquie, sur un site bien connu pour ses cheminées de fée, des colonnes rocheuses naturelles, et ont donc établi un nouveau record pour un infinity tumble à trois en parfaite synchronisation. De plus, ils ont aussi réussi à se lancer depuis la nacelle d'un des aérostats.

L'idée à germé dans l'esprit de Peter Loncar, explique Veso Ovcharov : "il voulait venir dans cet endroit très spécial, où il est possible de voir tant de ballons à la fois. Ils étaient vraiment enthousiastes à l'idée de nous accueillir et nous avons eu l'autorisation de voler avec les ballons."

Voler aux côtés de dizaines de ballons

Prendre part à ce défi était différent des vols précédents, les spectateurs se trouvant dans les airs avec les athlètes.

Veso explique : "le truc cool, c'était de faire nos acrobaties pour des spectacteurs qui n'étaient pas à terre, mais dans les airs. C'était de la 3D et un joli cadeau pour eux."

Les 3 athlètes ont été capables de faire le Cappadoce leur terrain de jeu et profiter du site pour voler et se lancer.

Ils ont atteint 126 tours pendant leur infinity tumble synchronisé. Pour cela, il faut un talent incroyable afin de tournoyer si rapidement et de concert avec deux autres pilotes situés tout près.

Il faut vraiment une bonne coordination, c'est plutôt extrême !

Un infinity tumble synchronisé
Un infinity tumble synchronisé © Predrag Vuckovic/Red Bull Content Pool

"Il faut vraiment être coordonné et assurer sa sécurité en étant extrêmement vigilant sur les mouvements de vos amis, c'est donc plutôt extrême," dit Veso.

"La manœuvre est devenue relativement courante ces dernières années, des centaines de parapentistes en sont capables, mais personne ne l'avait fait en trio. C'était excitant à faire. Nous avons débuté la manœuvre correctement mais ensuite il y a eu des interférences dans la trajectoire et je pouvais voir mes camarades se rapprocher donc cela a été un moment un peu délicat où je devais m'assurer de pouvoir bouger et que nous étions tous en sécurité" ajoute-t-il.

Cette manœuvre ouvre beaucoup de possibilités

Le ciel de Cappadoce
Le ciel de Cappadoce © Predrag Vuckovic/Red Bull Content Pool

Maintenant qu'ils ont établi une première avec trois pilotes, ils pensent déjà à ajouter d'autres joyeux compères, mais seulement les plus doués, bien sûr.

Ondrej Prochazka a expliqué que le nombre de tours n'était pas aussi important que de simplement réaliser une première et voir ce qui suivrait.

Il est d'ailleurs enthousiaste à propos de la possibilité d'ajouter d'autres pilotes dans l'acrobatie : "on pourrait faire 500 tours, mais ce n'est pas le propos, on voulait juste établir le record dans cet endrit incroyable."

"Nous avons donc réalisé cela en synchronisation et j'espère que dans le futur on pourra le faire à 4,5,6,7 ou plus. La limite se trouve seulement dans le talent des athlètes, car plus on est de fous, plus ça devient technique."

"À mon avis, 4 ou 5 c'est clairement réalisable et nous nous entrainons beaucoup en ce sens en Norvège en ce moment. Mais on peut faire plus, attendons juste de voir ou le temps et le talent nous pousseront !"

Je n'ai jamais vu un paysage aussi incroyable que la Cappadoce !

En plus de s'adjuger le record, les pilotes ont aussi pu apprécier le bonheur de voler au-dessus de la Cappadoce.

Veso ajoute : "la Cappadoce est un endroit fabuleux, je n'ai jamais vu un paysage aussi incroyable et un terrain de jeu aussi fun. On pouvait voler entre ces maisons étranges qu'on voit là-bas et même atterrir sur elle. L'activité thermique était si bonne qu'on pouvait voler et faire de la randonnée, on n'a pas dormi quand on était là-bas !"

"J'apprécie beaucoup cette expérience et il y a clairement un gros potentiel pour faire bien plus."

Next Story