Avez-vous l'étoffe d'un astronaute ?

Voici les différents entraînements que doivent subir les astronautes avant d'aller dans l'espace.
Par Will Gray

La course à l'espace n'est désormais plus l'apanage des seuls gouvernements et il existe maintenant de plus en plus de façons d'obtenir son petit shoot d'apesanteur.

Mais pour goûter à l'espace, les astronautes professionnels n'ont pas seulement à subir un examen d'entrée poussé, ils doivent aussi passer au moins deux ans à apprendre comment vivre et travailler dans cet environnement unique.

Et même après cet entrainement, l'écrasante majorité souffrira du mal de l'espace et expérimentera des hallucinations à cause de la façon dont la microgravité influe sur l'équilibre.

Pour minimiser ces risques, le régime d'entraînement des candidats à l'espace comporte des tests draconiens, dont voici quelques exemples...

Se préparer au décollage

Une centrifugeuse utilisée par les astronautes
Une centrifugeuse utilisée par les astronautes © NASA

Apprentissage : gérer la propulsion de la fusée

Sans un entraînement adéquat, l'énorme force deployée par le décollage de la fusée peut plonger les astronautres dans une perte de conscience induite par les forces g (g-LOC). Le sang se concentre dans les yeux, causant la perte de la perception des couleurs (voile gris) et une vision en tunnel, avant que le cerveau ne puisse plus supporter la pression et ne "s'éteigne" finalement.

Cette machine améliore la tolérance des astronautes aux forces g, la faisant passer d'environ 4g à 9g en tournant de plus en plus vite, jusqu'à ce qu'ils n'en puissent plus.

Gérer le retour dans l'atmosphère

Comment gérer une perte de contrôle
Accrochez vos ceintures © Huntsville Space Camp

Apprentissage : gérer une perte de contrôle

Cette machine simule la désorientation ressentie durant une vrille lorsque les astronautres pénètrent dans l'atmosphère. Pour résumer, elle secoue son occupant dans tous les sens.

Elle était utilisée dans le passé pour aider les astronautres à contrôler la désorientation et leur apprendre à maîtriser une navette qui serait hors de contrôle en utilisant des joysticks. Désormais, elle est utilisée dans le cadre du programme Space Camp dans le centre d'entrainement de la NASA à Huntsville dans l'Alabama.

Survivre à la "vomit comet"

Les joies du vol parabolique
Les joies du vol parabolique © NASA

Apprentissage : s'habituer à l'impesanteur

Un avion à gravité réduite reproduit l'environnement spécial en réalisant un vol parabolique qui comprend des ascensions à 45° avant des chutes à 30-45°. Cela crée 25 secondes d'impesanteur durant l'ascension. Les astronautes répètent ce processus juqu'à 60 fois pendant le même vol, ce qui rend le voyage un poil désagréable et explique le terme de "vomit comet".

Incredible Adventures, situé à Sarasota, en Floride, offre aux particuliers cette expérience incroyable. 

Travailler à zéro gravité

L'eau reproduit l'absence de gravité
L'eau reproduit l'absence de gravité © NASA

Apprentissage : être opérationnel en milieu extrême

Le Neutral Buoyancy Laboratory est la plus grande piscine intérieure du monde et c'est là que les astronautes apprennent à travailler en impesanteur, passant 10h sous l'eau pour chaque heure qu'ils passeront dans l'espace.

En équipement complet, ils sont treuillés dans l'eau et flottent autour d'une réplique de navette spatiale immergée à 12 mètres. Ce n'est pas exactement la même chose que dans l'espace puisque les objets sont soumis à des forces de résistance sous l'eau tandis que dans l'espace ils flottent.

Se déplacer autour de la lune

Entrainement en réalité virtuelle
Entrainement en réalité virtuelle © NASA

Apprentissage :  se déplacer dans l'espace

Au Virtual Reality Laboratory du Johnson Space Centre de Houston, Texas, les astronautres sont plongés dans des situations spatiales imaginaires, lors desquelles ils répètent leurs tâches qu'ils auront à reproduire là-haut.

Bien loin de l'entraînement des missions Apollo, cette expérience high-tech, rendue encore plus réaliste avec des gants et des capteurs, permet aux astronautes de peaufiner leur exécution des gestes vitaux : se déplacer dans l'espace et utiliser des objets. Car de cela dépendra leur vie.

Manger équilibré

Se nourrir dans l'espace est un challenge
Se nourrir dans l'espace est un challenge © NASA

Apprentissage : comment avaler la nourriture spatiale

Des paquets argentés attachés à un plateau par du Velcro, ce n'est pas forcément ragoûtant mais cela fait le boulot. Des nutritionnistes travaillent avec les astronautes pour créer un régime adapté, et même des denrées fraîches sont emportées à bord, le menu est surtout fait de produits déshydratés et thermo-stabilisés.

Le principal problème alimentaire dans l'espace réside dans le carence de vitamine D, dûe à l'absence d'UV, mais aussi la haute teneur en fer d'un sang qui s'épaissit et une absorption difficile du calcium. Un astronaute peut perdre 1 à 2% de masse osseuse par mois. 

Survivre dans l'environnement le plus hostile

Entrainement de survie en milieu hostile
Entrainement de survie en milieu hostile © State Organization "Gagarin Research & Test Cosmonaut Training Center"

Apprentissage : s'en sortir au milieu de nulle part

Même si l'équipe à terre prévoit la trajectoire de retour sur Terre, quelque chose peut mal se passer et les astronautes peuvent finir au milieu de l'océan ou du du désert, à attendre les secours.

Pour leur donner les moyens de survivre, les astronautes sont forcés de s'entrainer dans des endroits isolés, avec leur équipement sur le dos.

Atterrir sur un astéroïde

Comment gérer des conditions extrêmes
Comment gérer des conditions extrêmes © NASA

Apprentissage : se préparer pour la prochaine frontière

Voici Aquaris, la seule station de recherche en milieu aquatique du monde, où la NASA envoie ses équipes NEEMO (Extreme Environment Mission Operations) s'entrainer lors de sessions de trois semaines.

L'environnement est pressurisé, à 18 mètres de profondeur au large de la côte de Key Largo. Les astronautes NEEMO s'entrainent là-bas pour des projets à long terme comme une visite de Mars ou des atterrissages sur des astéroïdes, tout en se préparant aussi au pire des scénarios ; le sauvetage d'un astronaute en péril.

read more about
Next Story