Des kayakistes affrontent les cascades islandaises

Ben Brown et Anton Immler, kayakistes de l'extrême, se frottent aux cataractes d'Islande.
Par Josh Sampiero

Si vous êtes un kayakiste confirmé, vous savez que l'Islande est le spot parfait. Après tout, le pays compte une myriade de cascades, plusieurs centaines même, et il en reste encore à découvrir. Au contraire de, par exemple, la Nouvelle-Zélande ou l'Amérique du Nord, elles ne sont pas enclavées au fond de profondes gorges ou de canyons. Elles sont là, libres d'accès, n'importe qui peut les pratiquer et tout le monde peut regarder. C'est pourquoi Ben Brown et Anton Immler ont décidé que c'était l'endroit parfait pour un road trip. Vous pouvez admirer le résultat dans la vidéo ci-dessous.

Vidéo : du kayak sur les cascades islandaises

Malgré le nombre farfelu de cascades en Islande, le duo n'en a pratiqué du'une douzaine, mais Brown explique les avoir naviguées une bonne vingtaine de fois chacune. "C'est vraiment le paradis," explique Brown. "Tu t'amuses dans un spot, navigue dessus autant de fois que tu veux, puis tu remontes en voiture et te dirige vers la prochaine."

Bien définir son amerissage

Le drop radical d'Anton © Ben Brown

Et concernant les températures glaciales ? Après tout, c'est l'Islande, pas les Bahamas. "On s'y habitue," tempère Brown. "L'eau ne peut pas être si froide que ça, sinon elle gèle." Cela semble quand même suffisamment froid à nos yeux, mais ça n'empêche pas Brown et Immler d'en profiter, comme à  Aldeyjarfoss, Thjofafoss et Godafoss, ou d'explorer des endroits incroyables comme le lac Jökulsárlón au pied du glacier Vatnajökull.

Du kayak dans une cave de glace

C'est un endroit glacial pour faire du kayak
Du kayak dans une cave © Ben Brown

La plus dingue ? Certainement Aldeyjarfoss, connue comme la cascadeavec le plus gros drop du monde, soit 20m. Et la plus dangereuse ? Sans doute Thjofafoss, aussi nommée "Drowning Drop", en mémoire des soucis rencontrés par Shaun Baker il y a quelque années.

La GoPro voit tout
Ben se prépare à envoyer © Ben Brown

Mais par-dessus tout, le joyau des cascades islandaises est Godafoss,  qui attire une foule dense à toute heure de la journée. "Tu sautes là-bas et il y a toujours des gens pour regarder," explique Brown. On l'appelle "Waterfall of the Gods" parce qu'apparemment, c'est là que les premiers chrétiens balançaient les icônes païennes. Il faut l'avouer, c'est bien plus excitant d'y voir des kayakistes.

Vue du ciel

On se sent tout petit
Un drop parmi d'autres © Ben Brown

Bien sûr, Ben Brown n'en a pas fini avec l'Islande, il dit qu'il y a encore d'autres cascades à découvrir et à déflorer en kayak. Reviendra-t-il ? Assurément !

read more about
Next Story