David Lama escalade un énorme gouffre au Liban

Le grimpeur a conquis le Gouffre des Trois Ponts pour y installer une nouvelle et splendide voie.
La première ascension d'Aavatara par David Lama
La première ascension d'Aavatara par David Lama © Corey Rich/Red Bull Content Pool
Par Alison Mann

David Lama a choisi le Liban comme terrain de jeu pour sa dernière aventure, où il s'était donné comme objectif d’ouvrir une voie dans le Gouffre des Trois Ponts.

Un défi audacieux de la part du jeune grimpeur, le pays n'étant pas vraiment connu pour sa culture de l'escalade. Mais David voulait explorer de nouveaux horizons et a donc ouvert avec succès une nouvelle voie, Avaatara, cotée 9A.

Regardez l'incroyable première ascension du Gouffre de Baatara ici :

 

Quand on lui demande pourquoi il a choisi le Liban, David répond : "si vous empruntez des chemins déjà défrichés, vous ne faites que suivre. Mais si vous allez où personne n'est jamais allé, vous êtes pionnier et c'est quelque chose que j'aime."

"Le Liban est vraiment un endroit particulier, un peu exotique, où vous ne prévoyez pas d'aller en tant que grimpeur, ça ne fait pas vraiment partie du monde de l'escalade et c'est l'un des facteurs qui m'a poussé à venir ici."

Aucune voie n’avait jamais été ouverte dans le Gouffre des Trois Ponts

 

Le Gouffre des Trois Ponts, au Liban
Le Gouffre des Trois Ponts

L’ascension en elle-même s’est déroulée dans un énorme gouffre, jamais emprunté par aucun grimpeur. David a donc dû faire preuve d'imagination pour poser chaque point d’assurage et a même douté de la faisabilité de son projet.

Un spectaculaire gouffre libanais

 

Le spectaculaire Gouffre des Trois Ponts
Le spectaculaire Gouffre des Trois Ponts

 

Le grimpeur, émerveillé : "Ce n'est pas commun d'avoir un endroit aussi incroyable, personne n’a jamais grimpé ici."

"Trouver une voie réalisable dans cette grotte, dans ce gouffre, c'était très dur. J’ai vraiment douté. Les parois étaient très abruptes et n’offraient que très peu de prises, donc je n'étais pas certain de trouver par où sortir."

 

David Lama au Liban
David Lama au Liban © Corey Rich/Red Bull Content Pool

La pose des points d’assurage s’est avérée si difficile que David a même fini par shunter quelques dégaines. Mais il en ressort soulagé d'achever cette ouverture et de pouvoir se lancer dans l’ascension libéré de tout risque de chute.

David a sorti cette nouvelle voie

 

David Lama au Liban
David Lama © Corey Rich/Red Bull Content Pool

Une nouvelle voie magnifique d’après lui, presque une œuvre d'art. Il explique : "À ce niveau-là, presque à la limite du possible, l'escalade s’apparente plus à un art qu’à un sport."

"C'est le passage d'une idée qui vous trotte dans la tête à une réalité tangible et palpable. Maintenant, tout le monde sait que cette voie est faisable et à mon avis c'est un spot magnifique."

Next Story